Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

vendredi 16 décembre 2011

Humour de saison... !

Nids de poules.jpg

La promeneuse croit voir un cadavre... mais c’est une poupée gonflable !


Une pompée gonflable  

Trégueux, dans les Côtes-d'Armor
Hier matin, les policiers de Saint-Brieux reçoivent l'appel d'une femme, qui revient de promenade. Elle est paniquée par ce qu'elle a vu, précise Le Télégramme.

Elle leur explique qu'elle a vu un homme qui s'enfuyait depuis le bord de la côte et qui regagnait sa voiture... Mais quand elle a regardé en bas, elle a aperçu le corps d'une femme qui ne bougeait pas.

Une patrouille de police a été dépêchée aussitôt sur les lieux.  Lorsqu'ils sont arrivés sur place, les policiers ont bien trouvé "un corps nu", mais c'était une poupée gonflable.

Après la peur, et une fois découvert le mannequin, on en souriait encore au commissariat...

Ain : Pour fêter ses 40 ans de mariage, le maire réveille tout le village


La place du village. Illustration.  

Coligny est un petit village situé près de Bourg-en-Bresse. Dans la nuit de samedi à dimanche, les habitants ont été réveillés par un feu d'artifice.

Puis, les cloches de l'église se sont mise à sonner à toute volée.

Le Maire, Jean Bernadac, célébrait ses 40 ans de mariage. Mais la fête n'a pas été au goût de tous.
"Je regardais encore la télé et mon mari dormait déjà. Ça l’a réveillé. On a entendu des détonations, comme une fusillade, mais on habite à presque deux kilomètres du village et un rideau d’arbres cachait les lumières du feu d’artifices. Puis les cloches ont sonné" témoigne une habitante sur Europe 1.

Le couple a pensé au pire... qu'un camion d'explosifs avait eu un accident en traversant le village et que les cloches sonnaient pour alerter les pompiers.

Mais non, c'était juste le maire, très heureux...

Merkel - Sarkosy : la rencontre !

Infime "sisyphe"

<b>Infime «sisyphe»</b>. Pour réaliser cette image, le photographe indonésien Teguh Santosa s’est amusé à placer divers obstacles sur la route détrempée empruntée habituellement par les fourmis qui pullulent autour de chez lui. Après avoir disposé des billes de verre, qui ont plongé les insectes dans une profonde perplexité, il a pu observer leur étonnante réaction : confrontés à un nouveau problème, certains ont contourné l’obstacle, d’autres l’ont escaladé. Puis l’entomologiste amateur a découvert la perle rare : un minuscule «Sisyphe», qui a décidé, lui, de prendre le problème à cœur et de pousser la bille à la force de ses fines pattes arrière. Rien n’a pu distraire la fourmi de ses vains efforts. 

 Pour réaliser cette image, le photographe indonésien Teguh Santosa s’est amusé à placer divers obstacles sur la route détrempée empruntée habituellement par les fourmis qui pullulent autour de chez lui. Après avoir disposé des billes de verre, qui ont plongé les insectes dans une profonde perplexité, il a pu observer leur étonnante réaction : confrontés à un nouveau problème, certains ont contourné l’obstacle, d’autres l’ont escaladé. Puis l’entomologiste amateur a découvert la perle rare : un minuscule «Sisyphe», qui a décidé, lui, de prendre le problème à cœur et de pousser la bille à la force de ses fines pattes arrière. Rien n’a pu distraire la fourmi de ses vains efforts. (Caters News/SIPA)

Message Thailandais

<b>Message thaïlandais</b>.Allongée, les mains jointes en signe de profond respect, Yingluck Shinawatra, Premier ministre thaïlandais, rend hommage à la princesse Maha Chakri Sirindhorn, à l’occasion de l’anniversaire du roi Bhumibol Adulyadej. Une scène ahurissante qui en dit long sur le protocole de la monarchie et le culte dont la famille royale fait l’objet. Âgé de 84 ans et sur le trône depuis 65 ans, le roi de Thaïlande, le plus ancien monarque en exercice dans le monde, est considéré comme un véritable demi-dieu. Comme les autres membres de sa famille, qui n’ont aucune prérogative constitutionnelle, mais exercent une très forte autorité morale. Tout comme le comité chargé de la répression contre les crimes de lèse majesté.
 Allongée, les mains jointes en signe de profond respect, Yingluck Shinawatra, Premier ministre thaïlandais, rend hommage à la princesse Maha Chakri Sirindhorn, à l’occasion de l’anniversaire du roi Bhumibol Adulyadej. Une scène ahurissante qui en dit long sur le protocole de la monarchie et le culte dont la famille royale fait l’objet. Âgé de 84 ans et sur le trône depuis 65 ans, le roi de Thaïlande, le plus ancien monarque en exercice dans le monde, est considéré comme un véritable demi-dieu. Comme les autres membres de sa famille, qui n’ont aucune prérogative constitutionnelle, mais exercent une très forte autorité morale. Tout comme le comité chargé de la répression contre les crimes de lèse majesté. (REUTERS)

Titanic... ta face... !

http://a1.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash4/302456_258861114160198_105590939487217_746112_1582204172_n.jpg

Etats-Unis : son amie la retire de ses amis sur Facebook, elle brûle sa maison !


 

Jennifer, âgée de 30 ans, qui habite dans l'Iowa (Etas-Unis) est une adepte du réseau social Facebook, indique La Dépêche.
Elle a vu que l'une de ses amies ne l'avait pas conviée à un événement et offense suprême, l'avait même radiée de sa liste d'amis sur Facebook.
Ni une ni deux, elle a décidé de se venger. Et elle a tout simplement mis le feu à la maison de sa copine. Heureusement, cette dernière et son compagnon ont pu quitter sans dommage leur habitation qui était en proie aux flammes.
Jennifer a été interpellée et placée en détention en attendant son jugement.

Elle vit sans utiliser d'argent depuis 15 ans


 

Une Allemande de 69 ans a fait le choix de délaisser son argent pour privilégier une vie plus simple. Elle mène son existence entre échanges de biens et de services pour être heureuse et débarrassée de ce qui n’est pas essentiel.
C’est en Allemagne que vit Heidemarie Schwermer, une femme de 69 ans qui a mis de côté l’argent pour mener l’existence qu’elle souhaitait, rapporte OddityCentral. Son histoire commence il y a 22 ans lorsqu’elle déménage avec ses deux enfants à Dortmund en Allemagne. Enseignante, elle sortait à l’époque d’un mariage difficile. Elle a alors été frappée par le nombre de personnes vivant dans la rue, et a décidé d’agir à sa manière en ouvrant une boutique de troc, appelée "Gib und Nimm" ("Donner et prendre").
Là, chacun était à même d’échanger toutes sortes de services ou de biens contre ce dont il avait besoin sur le moment. De vieux vêtements pouvaient être changés contre une tâche de plomberie ou inversement. Les sans-abris n’ont pas été les plus intéressés par le système, mais de nombreux chômeurs ou retraités ont pris d’assaut la "boutique". L’établissement est rapidement devenu un phénomène dans la ville et a amené Heidemarie à s’interroger sur sa propre existence.
Une prise de conscience
Elle a rapidement réalisé qu’elle possédait bien plus que le nécessaire, et qu’elle ne s’épanouissait pas dans son métier. Elle a changé d'emploi pour devenir plongeuse pour 10 Deutchmarks de l’heure (environ 5,11 euros). Malgré l’incompréhension de ses proches vis-à-vis de cet emploi en regard de ses études, elle se sentait bien ainsi. En 1995, elle a pris conscience qu’elle ne dépensait presque rien et que tout ce dont elle avait besoin semblait se présenter à elle naturellement. C’est ainsi qu’en 1996 elle a pris la plus grande décision de sa vie, à savoir vivre sans argent. Ses enfants ayant déménagé, elle a revendu son appartement et a décidé de vivre de façon nomade, en échangeant les biens et services selon ses besoins. Ce qui devait être une expérience de douze mois est devenu le mode de vie de Heidemarie depuis aujourd’hui 15 ans.
Se débarrasser du superflu
Heidemarie vit ainsi selon le principe de l’échange et du troc. Elle est parfaitement heureuse et épanouie ainsi. Dans le reportage intitulé "Vivre sans argent", elle explique que l’argent éloigne de l’essentiel, et que se débarrasser du superflu permet un mode de vie plus sain et heureux. Elle a écrit deux livres sur sa condition et a demandé à ce que les recettes soient reversées à des œuvres de charité pour faire le bonheur d’autres personnes. Elle-même se contente de son rythme sain et simple. Tous ses biens tiennent dans une valise et elle ne possède que 200 euros en "cas de besoin". Elle ne bénéficie d’aucune aide sociale, ne voulant pas être accusée de "profiter du système". Sa santé repose sur son potentiel d’auto-guérison...

DSK, Bref, iPhone 5 et... Minecraft : le top 10 des requêtes Google françaises


 

Comme chaque année, Google publie son top 10 des mots les plus recherchés au cours des 12 derniers mois, par catégorie et par pays. Ce qui permet une photographie des plus justes de l'Internet mondial, tant le moteur de recherche américain s'est imposé dans tous les foyers, sur chaque ordinateur ou presque.

Voici le classement des 10 meilleures requêtes françaises en 2011 :

1. Minecraft. Petite surprise, la première place est trustée... par un jeu de construction en ligne indépendant ! Sauf que son rendu graphique, très laid, reste des plus sommaires... Mais allez expliquer cela à sa fidèle communauté de gamers avant-gardistes ? 

2. DSK. Tiens, ah bon ? Bon, en fait, on a envie de dire : mais pourquoi notre homme n'arrive que deuxième et pas premier après l'année qu'il a vécue ?

3. Secret Story 5. Qui a dit que la télé-réalité était morte ?

4. Zalando. On parie que vous ne connaissez pas. Bon, on va vous le dire. C'est un site de vente en ligne de vêtements et chaussures. Tout simplement. Pourquoi fait-il partie des plus fortes requêtes en 2011 ? Les mystères du Web...

5. iPhone 5. Ce n'est pas l'année des "je-ne-jure-que-par-Apple". Steve Jobs, le grand gourou, est décédé d'un cancer, et l'iPhone, 5 attendu comme jamais, s'est transformé en iPhone 4S. 2012 sera meilleure les gars.

6. Bref. Si ces trois derniers mois tu n'as pas maté un épisode de la mini-série deCanal+, bref, t'as raté ta vie.

7. www.amendes.gouv.fr. Vous êtes tant que ça à vous prendre des prunes ? L'avantage, c'est que vous pouvez maintenant les payer en ligne avec le site du gouvernement.

8. Groupon. Le nouveau géant du Web est-il en train de battre de l'aile ? Le site (révolutionnaire) de bon d'achats en ligne ne se coule pas des jours si heureux que ça niveau finances.

9. Calendrier 2012. Non, il ne s'agit pas ici de calendriers de rugbymen dénudés ou de playmates en maillot de bain. Mais bien du vrai calendrier, celui avec les dates des vacances scolaires et des jours fériés.

10. X Factor. On parie que vous ne savez même plus qui a gagné la dernière édition ? Nous non plus.

Au moins... on est prévenu... !

L'info du moment !

Des danseuses sexagénaires en vedette en Pologne


Des membres de la troupe des retraités de Barborka le 30 novembre 2011 à Lazy 

Vêtues de tutus blancs, sept retraitées d'un petit village du sud de la Pologne montent sur les pointes pour interpréter les grands classiques du ballet comme le Lac des cygnes de Tchaïkovski, une passion pour ces femmes dont la plus âgée a 73 ans.


"Si on restait tout le temps à la cuisine, on serait comme des vieilles grand-mères ou des arrières grand-mères", dit Ola Szczepanska, 63 ans, en se changeant dans une garde-robe improvisée à la Maison de la culture de Lazy, une ville de 6.000 habitants dans la région minière de Silésie.
Les gestes sont rapides. Il faut vite enlever la jupette blanche utilisée pour le Lac des cygnes et enfiler le costume rouge pour la danse russe Kalinka, deuxième point du répertoire de cette soirée, donnée devant une Université du troisième âge.
Son tutu en mousseline blanche a dû être fait sur mesure: Ola porte du 48, une taille introuvable dans des magasins spécialisés dans le ballet.
La bonne humeur ne les quitte jamais. "Quand je me vois dans cette tenue, j'oublie tout de suite que je fais 120 centimètres de tour de taille", s'exclame Monika Bator, 65 ans, qui a travaillé toute sa vie dans un bureau de tabac, clouée à une chaise huit heures par jour. "Maintenant, je peux me défouler pleinement".
Suit une danse orientale de style bollywood qui met en valeur ventres et bourrelets, pour finir avec un épuisant french Cancan.
Le public applaudit vivement et réclame un bis. Il faut sortir des coulisses, malgré la fatigue.
Un petit coup de vodka
Tout a commencé il y a tout juste trois ans. Un peu pour rire, quelques membres de l'association rurale des femmes de leur village de Kopalnia ont décidé de danser "Le Lac des cygnes" pour la fête de la Sainte-Barbe du 4 décembre, la patronne des mineurs.
"Pour se donner du courage avant de monter en scène, on a avalé un petit coup de vodka et c'est parti. Les gens ont aimé", se souvient Anna Nierobis, 73, la doyenne du groupe.