Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

vendredi 20 janvier 2012

Elle parcourt la Terre pour rencontrer ses 335 amis Facebook


Cette femme de 51 ans a pris la résolution 2011 de rencontrer ses 335 amis Facebook. Et ceci dans le but de vaincre son agoraphobie.
Arlynn a choisi de combattre son agoraphobie avec une nouvelle résolution en 2011. Le 31 décembre 2010, l'écrivaine de 51 ans a trouvé une solution radicale pour contrer sa phobie : voyager. Et pour cela, elle a décidé de rencontrer ses 335 amis Facebook en 365 jours. Ainsi, elle a été confrontée à sa plus grande peur dans 51 villes et a dû se battre pour continuer son aventure. Une expérience intense pour cette femme qui n'a jamais quitté sa ville de Winnetka, aux Etats-Unis, ni même l'enceinte de maison, son activité d'écrivain lui permettant de rester chez elle. Si bien que ses seuls contacts sont des conversations sur le net. "Avec la disparition de mon fils j'ai réalisé que je passais plus de temps seule et devant l'ordinateur", selon Oddity Central.
D'un courage exemplaire, Arlynn a quitté l’Illinois pour faire face à la foule et a ainsi atterri dans plus de douze pays et a pris plus de 39 vols à destination de Taïwan, de la Corée, des Philippines, de Dubai, d'Italie, de Malaisie, d'Irlande, d’Angleterre, d'Allemagne et de bien d'autres pays. Fin 2011, sa liste de personnes rencontrées comptait jusqu'à 292 amis. Seulement 18 personnes n'ont pas donné suite à ses demandes de rencontres. Elle a même retrouvé d'anciens amis de collège et de lycée. Elle a vécu des moments inoubliables et des expériences extrêmes comme escalader une montagne en Californie, rouler dans une moto side-car, déboucher une bouteille de champagne avec un sabre, apprendre le chant lyrique, faire une formation de garde du crops, et prendre des cours de Zumba.
Mais cette belle aventure n'a pas été de tout repos pour Arlynn qui a été prise régulièrement de crise d'angoisse qu'elle a du surmonter toute seule. Un courage qui a même inspiré un documentaire "Face à Facebook", dans lequel Arlynn se confie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire