Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

lundi 16 janvier 2012

Internet sera bientôt à portée de poignet !

Des «montres intelligentes» ont été présentées au salon mondial de l'électronique grand public à Las Vegas. Elles permettront de rester connecté à internet sur le poignet.
Internet peut désormais être accessible sur son poignet, sous la forme de «montres intelligentes» équipées du système d'exploitation informatique Android conçu par Google pour fournir bien plus que l'heure.
Au salon mondial de l'électronique
grand public (CES) à Las Vegas (Nevada, ouest des Etats-Unis), le géant japonais Sony et une startup italienne, I'm Watch, ont chacun présenté des appareils susceptibles de fournir sur le poignet un accès au courriel, à la musique, ou à des sites internet. La SmartWatch de Sony est annoncée pour fin mars, alors que I'm Watch a été lancé au CES.
«C'est le bon moment pour cette montre», dit le co-fondateur et patron de I'm Watch, Massimiliano Bertolini: «tout le monde veut avoir de la technologie qui soit aussi accessoire de mode», dit-il. «C'est ça le secret d'Apple: fournir des appareils dont les gens tombent amoureux».
Via le téléphone portable
Jusqu'à présent, les technophiles voulant porter leur passion de l'innovation au poignet pouvaient choisir de prendre le minibaladeur d'Apple, l'iPod Nano, et de l'accrocher à une sorte de bracelet de montre. Mais il ne s'agit pas d'un appareil connecté.
En revanche les deux nouvelles montres présentées cette semaine accèdent au web via un téléphone portable, auquel elles sont reliées par liaison sans fil Bluetooth.
Alors que l'iPod nano coûte de 129 à 149 dollars, auxquels on peut ajouter 30 dollars ou plus pour un bracelet, la montre I'm Watch démarre à 350 dollars avec un bracelet de caoutchouc et un écran dans un boîtier aluminium, et peut aller jusqu'à 15.000 dollars pour un modèle en or orné de diamants, explique le designer maison Gianluca Negrello.
Ceux qui la portent sont alertés en temps réel quand ils reçoivent de nouveaux courriels ou que s'affichent de nouveaux «statuts» sur Facebook ou Twitter, il peuvent accéder à des applications gratuites de Google comme Calendar, ainsi qu'à des albums photos. En revanche le petit écran tactile ne permet pas d'envoyer de messages.
La SmartWatch de Sony, vendue à partir de 149 dollars, est également tactile, et reliée par Bluetooth.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire