Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

samedi 11 février 2012

Des lions blancs dans la neige !


Les coussinets des pattes du lion blanc glissent un peu sur la glace, mais le grand félin joue gaiement avec un bidon en plastique comme un chaton avec une pelote de laine: le carnivore africain s'est bien adapté au rude hiver canadien.
Dans un enclos voisin, une belle hyène tachetée a du mal à éviter un grand écart, comme un personnage de dessin animé, alors qu'elle cherche à grimper sur un podium couvert de neige glacée, où l'attend de la viande cachée dans une boîte de carton, à déchirer à belles dents.
L'immense Parc Safari propose sur près de 400 hectares "l'Afrique au coeur du Québec" à Hemmingford, à 70 km de Montréal. Les visiteurs peuvent y rencontrer lions, hyènes, chameaux, éléphants... 520 animaux au total.
La direction de l'établissement suit un "concept disneyesque", dit le propriétaire Jean-Pierre Ranger, "faisant entrer les visiteurs dans un monde de divertissement plutôt que de zoologie pure".
Ainsi, en marge de la tournée au parc, les enfants peuvent se voir offrir une promenade non seulement à dos de poney, mais aussi... à dos d'éléphant.
Le parc est fermé en hiver mais ses pensionnaires sortent de leurs cages chauffées même par des températures très fraîches.
Plusieurs espèces d'animaux africains s'y adaptent bien et passent plusieurs heures par jour sur la neige et la glace, dit Sophie Robidoux, directrice zoologique du Parc Safari.
"On les laisse à l'intérieur s'il fait vraiment trop froid. Ou quand il y a une grosse grosse bordée de neige", dit-elle. "Là, on a trop d'ouvrage (travail) pour les sortir à l'extérieur".
Mais ses pensionnaires poilus n'ont jamais ni rhume ni mal de gorge. "On n'a pas à leur donner d'antibiotiques pour des problèmes de respiration", ajoute Sophie Robidoux. Bien entendu, la question ne se pose pas pour les tigres de Sibérie. "Eux, ils préfèrent l'hiver, ils n'aiment pas l'été".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire