Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

jeudi 23 février 2012

Le street art figuratif de Nikita Nomerz


Prenant pour inspiration les structures abandonnées en bordure de friches ou d’anciennes usines, le graphiste Nikita Nomerz réalise d’imposants portraits qui s’adaptent à l’architecture du lieu.
Les murs n’ont plus seulement des oreilles mais ont aussi, depuis le travail graphique de Nikita Nomerz, un visage ! Street artist russe de grand talent, l’homme s’amuse en effet à décorer les murs de nombreuses friches et lieux abandonnés en essayant de leur donner à chaque fois figure humaine ! Redonnant vie à des murs gris et sans charme, l’artiste fait souffler sur la ville un vent de renouveau, repeignant avec talent et humour les bâtiments laissés à l’abandon.
Intitulé The Living Wall, rien n’arrête le projet de cet artiste à l’imagination débordante qui réalise ses curieux portraits sur à peu près tous les supports urbains. Du mur défraichi, aux réservoirs et châteaux d’eau en tous genres, avec toujours cette intelligence rare où Nikita Nomerz parvient à exploiter le moindre trou ou fenêtre pour l’intégrer à merveille à son œuvre. Un travail graphique qui mériterait d’inspirer d’autres artistes afin de redonner à la ville… un visage plus humain !
 

 

 

 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire