Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

mardi 7 février 2012

Un prêtre fait croire qu'il part se recueillir... et est retrouvé sur le Costa Concordia


Un prêtre italien avait annoncé à ses paroissiens qu'il partait faire une retraite spirituelle pendant une semaine... pour ensuite se retrouver à bord du tristement célèbre Costa Concordia.
C'est un mensonge plutôt éhonté proféré par un homme d'Eglise et rapporté par Courrier International. Don Massimo Donghi, le prêtre du village Besana in Brianza, au Nord de l'Italie, a prévenu le mois dernier les habitants de sa commune de son intention de partir en retraite spirituelle pendant une semaine. Une initiative qui a enchanté au départ la pieuse population de ce patelin émerveillée devant tant de foi dégagée par cet homme en soutane. Sauf que cette retraite spirituelle s'est avérée être en fait... un séjour sur le bateau de croisière Costa Concordia qui a fait naufrage le 13 janvier dernier. Pour se rapprocher de Dieu, il existe peut être des alternatives plus crédibles.
C'est sa nièce qui a vendu la mèche sur le réseau social Facebook. Celle-ci a en effet tenu à rassurer ses proches sur le site créé par Mark Zuckerberg à la suite du drame en affirmant qu'elle se trouvait en sûreté sur une chaloupe avec sa famille. "Oncle Massimo et mamie Imelda ont réussi à monter dans la première chaloupe après l’impact", tel est le message qui a été posté sur son mur, aujorud'hui relayé par My europ.com.
Il donne son indemnité de naufrage aux bonnes œuvres
Une révélation qui a évidemment désappointé les habitants de Besana in Brianza, qui attendent des explications de la part du chef de leur paroisse. Le curé a bien l'intention de se faire pardonner en affectant les 14 000 euros prévus pour l'indemnisation liée au naufrage aux oeuvres de charité du village selon la même source. Mais il demeure toujours sous la menace d'une mutation vers un autre monastère. En attendant que les choses se calment, Don Massimo Donghi s'est enfermé chez lui. L'occasion pour lui de se mettre réellement cette fois en retraite spirituelle.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire