Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

mercredi 15 février 2012

Une affiche d'Underworld 4 censurée sur les bus de Marseille


Les affiches d'Underworld 4 montrant Kate Beckinsale avec des armes à feu à la main ne seront pas placardées sur les flancs des bus de la ville de Marseille. La faute à un contexte de violence qui règne actuellement dans la cité phocéenne.
Underworld 4 sort ce mercredi en salles mais ce film subit déjà une censure pour sa promotion. A Marseille, la Régie des transports (RTM) a décidé de ne pas placarder, sur les flancs des bus, les affiches de cette production montrant Kate Beckinsale en train de brandir deux armes à feu en direction des passants.
Relayée par La Provence, le porte-parole de la RTM justifie son choix : "Nous ne sommes pas des censeurs, mais nous avons estimé qu'il n'est pas nécessaire de rajouter une couche d'agressivité en ce moment à Marseille. C'est notre droit et notre responsabilité. Certains disent que ce visuel a été accepté dans d'autres villes comme Paris. Mais ce n'est pas parce que c'est une campagne nationale qu'elle ne peut pas être ressentie différemment selon les endroits. À Marseille, nous avons jugé que ce n'est pas opportun de brandir des armes sur tous les bus." Ce porte-parole fait référence aux assassinats commis avec des armes de guerre, au cours des derniers mois, dans la capitale provençale. Mais la RTM ne manque pas aussi de souligner que cette "censure" n'est pas complète et qu'elle a validé d'autres affiches du film, dont l'une où l'on voit une arme.
Une explication qui n'a sans doute pas convaincu la société SND qui distribue le film. Elle a notamment interrogé sur sa page Facebook, le 1er février, les cinéphiles intéressés par cette affaire de censure. Ces derniers n'ont pas tardé à montrer leur incompréhension quant à la décision de la RTM et ont publié plusieurs commentaires critiques vis-à-vis de cette interdiction.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire