Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

vendredi 20 avril 2012

Epuisé par les contrôles de sécurité, il se déshabille au milieu de l’aéroport


Les mesures de sécurité aéroportuaires américaines sont devenues draconiennes depuis le 11 septembre 2001. Certains citoyens les jugent même excessives et protestent de façons non conventionnelles contre ces fouilles exagérées.
Le 11 septembre 2001 a marqué à vif les États-Unis, qui ont considérablement accru la vigilance et la sévérité des contrôles desécurité dans les aéroports. Certains Américains ressentent néanmoins un ras le bol important face à ces fouilles.
Des contrôles trop poussés
La polémique sur l’excès de zèle des douaniers américains démarre en novembre 2010, lorsqu’un jeune enfant est mistorse nu au milieu de la file de passagers. Les agents de sécurité ont prétendu que le jeune garçon avait fait sonner le portique de sécurité, ce fait étant d’ailleurs contesté par des témoins. Rien ne leur permet cependant de forcer une personne à se dévêtir en public, encore moins un enfant. Le Président Obama avait à l’époque reconnu que ces méthodes étaient problématiques, mais les a jugées nécessaires. Ces concitoyens ne partagent pas tous son avis et comparent ces fouilles à de véritables assauts.
Depuis, la mode semble être à la "naked protest" dans les aéroports. Le 18 avril dernier, au milieu de la foule des autres passagers, John Brennan s’est ainsi totalement déshabillé devant les guichets de la Trasnport Security Administration de l’aéroport de Portland (Oregon), explique CNN. Ce cinquantenaire était devant les portiques de sécurité lorsque les agents l'ont mis de côté pour procéder à une fouille. L’homme leur a donc "facilité" la tâche en retirant l’intégralité de ses habits.
Un incident récurrent dans les aéroports américains
Ce geste est une action de protestation contre les multiples contrôles qu’opère la TSA à la montée et la descente des appareils. John Brennan a par ailleurs raté son vol pour San José (Californie) car malgré les demandes réitérées des agents de sécurité pour qu'il remettre ses vêtements, et devant son refus, les services de police ont procédé à son arrestation pour "conduite inappropriée" et "comportement indécent en public". La scène a tout de même forcé l’administration à clore deux lignes d’attente devant les guichets de la TSA. Plusieurs vols ont également été retardés, les contrôles de passagers étant moins rapides.
Des photos et des vidéos ont été prises par les autres usagers qui attendaient leur tour. L’homme est même passé à la télévision puisque l’incident a été relayé par les JT. Mais ce n’est pas le premier incident de la sorte et ces protestations paraissent être de plus en plus rapprochées dans le temps. A Denver (Colorado), le weekend du 14 avril dernier, une femme d’une quarantaine d’années s’est déshabillée après que des agents lui ont demandé d’éteindre la cigarette qu’elle fumait devant une porte d’embarquement, relaie USA Today. La passagère n’a quant à elle pas été inculpée, mais a subi un examen psychiatrique puisqu’elle avait invoqué une importante fatigue nerveuse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire