Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

vendredi 20 avril 2012

L'épilation brésilienne masculine, en plein essor de part et d'autre de l'Atlantique


Après les faux-cils pour homme surnommés "guylashes" et les vernis à ongles baptisés "male polish", les termes "boyzilian" (contraction de "boy" et "Brazilian"), "brozilian" ("bro" signifiant "frère/mec") et "he-wax" (littéralement "cire pour lui") sont entrés dans le vocabulaire des salons de beauté américains pour désigner la tendance croissante à l'épilation intégrale à destination de ces messieurs.
Un article publié la semaine dernière dans le New York Timesfournit quelques chiffres intéressants sur cette tendance en plein essor dans la Grosse Pomme : le salon de Manhattan Face to Face indique que 70% de son chiffre d'affaire hebdomadaire provient d’épilations intimes pour homme.
Un autre article récent provenant du quotidien britannique The Daily Mail explique que le spa de luxe dédié aux hommes The Refinery assure ce type de service depuis plusieurs années à Londres.
"Ici on appelle ça 'épilation intime'", explique la gérante de l'entreprise, Deborah Gayle, dans un entretien avec le quotidien, avant d'ajouter : "Mais nous employons également d'autres noms pour le soin dans le cas ou ces messieurs semblent gênés de demander ce qu'ils veulent au téléphone".
Le site du spa londonien indique que le soin "Galaxy" débroussaille la raie des fesses, les testicules et le maillot, tandis que le "Saturn" supprime tout poil pubien sur les testicules et de la base du pénis.
La terminologie des soins pour hommes est au cœur des débats au salon In-cosmetics, qui se tient cette semaine à Barcelone : la directrice de l'événement, Lucy Gillam, a confié à Relaxnewsque les hommes exigent "un vocabulaire différent de celui des femmes, auquel ils peuvent s'identifier" dans des domaines comme celui des produits anti-âge, car ils veulent préserver leur virilité.
Les hommes veulent aussi une terminologie différente pour désigner leurs épilations et que celles-ci, selon Deborah Gayle, peuvent avoir un impact positif sur leur sentiment de virilité : "Les clients me disent qu'il se sentent plus virils [après une épilation]. Je crois qu'ils essaient de me dire qu'ils ont l'air mieux membrés".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire