Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

lundi 9 avril 2012

Une castration chimique pour les chiens


Selon le DailyMail, un laboratoire américain a mis au point la formule d’une substance qui permet de stériliser définitivement les chiens mâles : une alternative à la castration chirurgicale, parfois aussi traumatisante pour les animaux que pour leurs maîtres.
La firme Ark Science, de New-York, a mis au point la "castration au zinc" destinée aux chiens : il s’agit d’un mélange de gluconate de zinc, de L-Arginine (un acide aminé) et d'eau purifiée qui, injecté dans le scrotum de l'animal, provoque  "unestérilisation permanente sans effet indésirable nécessitant un traitement médical, dans près de 99% des cas".
Autorisé à l'heure actuelle pour les chiens de 3 à 10 mois, dont 300 ont déjà été traités, le procédé pourrait bientôt recevoir l’agrément du gouvernement américain pour ceux de tout âge. Agissant au bout de 30 jours, le composé tue les spermatozoïdes et bloque de façon permanente les conduits testiculaires. "Nous avons suivi 40 chiens pendant plus de deux ans et disposons de données sur un grand nombre d’entre eux sur plus de cinq ans. Depuis 1999, lorsque les premières études cliniques ont été réalisées, il n'y a pas eu de rapports d'effets secondaires à long terme", explique le site web du laboratoire, qui reconnaît cependant quelques effets indésirables passagers tels que vomissements et perte d’appétit.
Jusqu'à présent, c'est la castration chirurgicale qui est utilisée pour limiter la prolifération des chiens, la surcharge des refuges pour animaux et l’agressivité de certains mâles. Mais en plus d'être particulièrement pénible pour les animaux comme pour les maitres, elle a également un certain nombre d'inconvénients connus, tels que des risques d'apparition de cancers, de perte de poils ou d'obésité. Si la castration au zinc reçoit son agrément elle pourrait donc devenir une alternative de choix à la méthode chirurgicale.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire