Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

vendredi 4 mai 2012

Design moderne Ogrydziak/Prillinger Architects.

Ce nouveau projet, réalisé par les architectes de la société américaine Ogrydziak/Prillinger Architects, présente l’intérieur d’une « maison-galerie ». La maison a été construite à la demande d’un couple de collectionneurs passionnés : l’un travaille comme virologue, l’autre comme mathématicien. La maison est non seulement un lieu d’habitation confortable, mais aussi une galerie d’œuvres d’art des peintres contemporains.
 Les brumes, le climat chaud de la Californie, l’influence de l’océan conditionnent un microclimat spécial à San Francisco : l’hiver est doux et humide, l’été sec et chaud. Les architectes de la maison ont pris en compte toutes les particularités de ce climat tempéré et du temps changeant. La maison acceuille le soleil et la brise, en protégeant ses locataires d’un phénomène unique à San-Francisko : la brume froide enveloppant la ville en été. Le bâtiment est rechauffé par le plancher chauffant. Le toit, couronné par des plantes supportantes la sécheresse, sert de source de lumière le jour. Les rayons du soleil entrent par des ouvertures spéciales et pénètrent dans les pièces les plus éloignées du bâtiment. La maison est constamment ouverte non seulement aux amis et aux parents des propriétaires, mais aussi aux gens qui s’intéressent à l’art, particulièrement à leur grande collection d’oeuvres. L’intérieur de la maison est assez spécial, insolite et phare. L’art est intimement lié à la vie quotidienne de la famille. Chaque partie de la maison est imprégnée d’une atmosphère particulière, créée par des peintures et des sculptures. En même temps, des éspaces de résonance permettent de mieux concevoir la profondeur des oeuvres. Il paraît que l’art accompagne chaque mouvement, chaque pensée, chaque pas du visiteur. On trouve des oeuvres d’art partout dans la maison, dans l’escalier qui mène aux deux autres étages du bâtiment et donne sur des sculptures originales. Près de la maison il y a une galerie de rue où on peut voir des travaux de collectionneurs et des objets inhabituels amenés par leurs amis.   La salle de bain mérite une attention particulière. Le lavabo, réalisé en béton, est plus une sculpture qu’un objet fonctionnel de la vie de tous les jours. Le lavabo ¨Omphalos¨a été nommé en l’honneur de la pierre qui selon l’ancienne légende grecque est tombée du ciel au milieu du temple oraculaire d’Apollon, marquant ainsi le centre, le ¨nombril du monde¨.   Sur la façade sud, côté jardin, une sculpture orthogonale se divise et se réunit imitant la morphologie organique des arbres environnants. Une mosaïque bizzare de lignes rompues crée des dimensions convenables pour deux balcons et deux étages supérieurs.    Le toit en shed rappelant une scie permet de créer l’espace d’exposition bien éclairée juste dans l’escalier. L’accès de la lumière de jour dans la galerie est assuré grâce à la façade de verre dépoli en combinaison avec des fênetres, situées au plafond, côté nord du bâtiment.  





 













Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire