Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

lundi 14 mai 2012

Les trois quarts de la nourriture jetée sont encore bons


D'après un récent rapport, 75% des aliments mis à la poubelle -parce qu'ils dépassent la date limite de consommation- seraient encore consommables pendant au moins deux semaines. 

Fruit, viande, oeufs, tout passe à la poubelle! En moyenne lesFrançais jettent 20 kg de déchets alimentaires chaque année, dont 7 kg de produits non consommés et encore emballés! 
Par excès de prudence, les dates limites de péremption favorisent le gaspillage, d'après le rapport livré le 3 mai 2012 par l'Alliance des consommateurs suisse (Fédération romande des consommateurs). Souhaitant vérifier si la nourriture jetée était vraiment périssable, l'organisme a réalisé un test sur la durée de vie des aliments. Produits laitiers et charcuterie ont été dégustés et analysés après la date limite. Résultat: la majeure partie des aliments sont encore consommables après quelques semaines. 
Les mauvaises habitudes du consommateur mises en cause 
D'après l'expérience réalisée sur les douze aliments après dates de péremption, tous étaient encore comestibles et sans danger pour la santé deux semaines après la date fixée. Pour 75% d'entre eux, la saveur n'était pas altérée.  
Après trois semaines, les douze aliments étaient encore comestibles, mais cinq d'entre eux avaient une saveur désagréable, sans pour autant constituer de risques pour la santé. 
D'après la campagne d'alimentation durable du gouvernement français et l'Alliance, le consommateur actuel est plus pressé et moins attentif. Il ne comprend pas bien les dates de consommation, estime mal ses besoins, achète de manière compulsive, ou encore gère mal son stock, ce qui expliquerait cegaspillage. Constamment sollicité par les campagnes promotionnelles des grandes surfaces, ses achats sont souventmal adaptés à sa consommation.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire