Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

jeudi 17 mai 2012

Loft à Dusseldorf, par Bruno Erpicum


Le designer Bruno Erpicum de l’agence AABE Erpicum & Partners a réalisé le projet de transformation d’un vieux loft de 600m² en un logement. Le grand bâtiment, construit pendant la Seconde guerre mondiale, constitue une bonne base pour la création. La distribution réussie laisse entrer la lumière du jour de tous côtés. Les propriétaires de l’appartement se passionnent pour le design et l’architecture, c’est pourquoi la tâche était assez compliquée. Les designers devaient leur proposer quelque chose de vraiment unique.
La première chose qu’on voit en pénétrant dans le loft, c’est la cour intérieure. La façade en verre est séparée des murs anciens, reflétant l’histoire de la ville et rappelant que nous vivons à une autre époque où d’autres règles et d’autres traditions dominent. La garage, la salle de sport et le cabinet sont des éléments à part, mais ils sont unis en même temps. Tous les éléments structuraux du logement se reflètent dans les surfaces brillantes des meubles. Les meubles ont été fabriqués par Bruno Erpicum spécialement pour ce projet. L’intérieur au style froid, l’absence d’accessoires superflus, des accents vifs – c’est une opposition complète des éléments criards de l’ancien loft. Les colonnes en brique sont mises en relief dans le grand salon. L’appartement est presque privé de meubles. Par contre, la salle de bains est originale et correspond à l’humeur générale du loft.
















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire