Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

mercredi 16 mai 2012

Paris joue la carte de l'énergie solaire


Produire 30% de la consommation d'eau chaude d'un immeuble ou une partie des besoins en électricité des parties communes grâce à l'énergie solaire. A Paris, la géothermie est l'énergie renouvelable la plus utilisée, mais le solaire est de plus en plus populaire. Pendant les journées européennes du solaire du 9 au 15 mai, l'Agence Parisienne du Climat (APC) va proposer de nombreux ateliers et portes-ouvertes pour permettre aux particuliers de mieux connaitre ce mode de production d'énergie de plus en plus coté.
"Depuis 2004, on a assisté à une forte progression des installations photovoltaïques principalement due aux incitations financières", explique Fabrice Fouriaux, conseiller à l'APC. De fait, un crédit d'impôt et un tarif d'achat supérieur à trois fois au prix du marché ont convaincu de nombreux particuliers.
Condition idéales : Plein Sud et 45 degrés
Aujourd'hui, 20 000 mètres carrés de panneaux sont installées dans la capitale. La Mairie de Paris voudrait atteindre les 38 000 mètres carrés en 2014. "Et on a un potentiel de 144 000 mètres carrés", détaille Cécile Gruber, de l'APC.

Les conditions idéales ? "Une orientation plein-Sud et un angle de 45 degrés", détaille Fabrice Louriaux. Et pour mieux se repérer, la Ville de Paris va mettre en place un cadastre solaire qui devrait voir le jour à l'automne. Il devrait référencer les endroits idéaux pour installer des panneaux.
Adopter un comportement de sobriété énergétique
A Paris, plusieurs lieux produisent déjà une partie de leur énergie grâce au solaire. Dans le XIVe arrondissement, les logements sociaux du 40-45 avenue Jean Moulin produisent 40% de leur eau chaude. Et dans le XVIIe, la ZAC Pajol, avec ses 3500 mètres carrés de panneaux solaires, devrait devenir, à terme, la première centrale solaire photovoltaïque urbaine en France.

Mais attention, prévient Fabrice Fouriaux : "L'énergie solaire va de pair avec l'adoption d'un comportement de sobriété énergétique. Il est indispensable d'adapter ses comportement, en installant des ampoules à économie d'énergie ou des diodes électroluminescentes". A bon entendeur...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire