Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

samedi 16 juin 2012

Coucher avec des suspects pour être plus crédible


Au cinéma, James Bond a l'occasion de passer du bon temps avec des créatures de rêves...Même si elles sont méchantes. A titre d'exemple, la sublime Elektra King (Sophie Marceau), ou encore Xenia Onatopp (Famke Janssen)...
Dans la vraie vie, les agents secrets de la police britannique  pourront désormais coucher avec des suspects si cela rend leur couverture plus plausible. C'est ce qu'a affirmé le ministre de l'Intérieur Nick Herbert mercredi dernier dans The Telegraph.
Mark Kennedy, un officier anglais, s'est justement appuyé sur l'Acte de Régulation des Pouvoirs d'Investigation 2000 (RIPA). Celui-ci permet d'avoir des relations sexuelles dans le cadre du travail, mais selon la loi, les opérations étaient strictement encadrées. 
La question s'est posée au moment d'une enquête sur des activistes environnementaux à Nottinghamshire. Le groupe avait été infiltré par Mark Kennedy. Pour l'affaire, l'agent s'est fait appeler Mark "Flash" Stone pendant sept ans, s'est laissé pousser les cheveux, et a admis avoir couché avec deux des activistes pendant sa couverture.
Aujourd'hui, Nick Herbert affirme que cette "autorisation de coucher est importante", sans quoi les officiers en couverture pourraient se trahir. 
Mark Kennedy quant à lui est un agent bien rôdé: il a travaillé dans 11 pays pour 40 affaires différentes. Il a souvent fait preuve d'insubordination, selon ses collègues.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire