Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

vendredi 8 juin 2012

Des jeunes Canadiens manifestent à moitié nu à Montréal !


Des milliers de jeunes Canadiens et Canadiennes ont manifesté jeudi soir Montréal torse nu pour protester contre le Grand Prix de F1, qui doit se dérouler dans la ville, et contre les hausses des frais d'inscription à l'université.
Des milliers de jeunes Canadiens, et Canadiennes, ont manifesté torse nu jeudi soir dans les rues de Montréal. Ils protestaient contre le Grand Prix de Formule 1, qui doit se tenir ce week-end, et contre la hausse des frais d'inscription. Comme tout rassemblement de ce type, le folklorique était au rendez-vous. Hormis la nudité de certains, des jeunes gens tapaient dans des casseroles pour faire du bruit, des cornes de brume grillaient les tympans et un manifestant saxophoniste y ajoutait une note de jazz, relaie Le Point.
"Notre nudité exprime la demande de transparence", déclare un étudiant vêtu d'un simple slip. Seulement, ce défilé a mal fini et la police a interpellé 39 personnes. Les CRS québécois ont voulu disperser les manifestants à coups de grenades assourdissantes et de gaz lacrymogènes pour qu'ils ne s'approchent pas des stands du Grand Prix installés dans des rues piétonnes et où dinaient de prestigieux convives.
Les autorités semblent particulièrement soucieuses quant au Grand Prix qui ne doit pas être perturbé par des protestations dans la rue. Plus tôt dans la journée, des militants de la gauche radicale ont également manifesté mais 18 d'entre eux ont été arrêtés par la police. De leur coté, ces activistes considèrent que le Grand Prix est un "évènement élitiste" dont le coté luxueux tranche avec la volonté du gouvernement de réduire les dépenses publiques. Or, l'Etat finance une grande partie de cette course de voitures, ce qui n'est pas vraiment du goût des jeunes Canadiens.
A la fin du parcours, les manifestants se sont joints  à la foule de spectateurs du premier concert des Francofolies de Montréal. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire