Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

dimanche 10 juin 2012

Football : les maillots de l’Euro 2012 contiendraient des composés toxiques


Le Bureau européen des associations de consommateurs (BEUC) révèle que les maillots de football officiels des équipes qui participent à l'Euro 2012 contiennent des substances toxiques dangereuses.
"Carton rouge pour les maillots de l'Euro 2012", lance le Bureau européen des associations de consommateurs (BEUC) dans un communiqué. En effet, "les fans defootball paient jusqu'à 90 euros pour le maillot de leur équipe" mais ne sont pas au courant des substances toxiques et dangereuses pour la santé que ceux-ci contiennent. "Après avoir testé 9 maillots officiels de l'Euro 2012, tous se sont avérés contenir des niveaux inquiétants de produits chimiques", précise le BEUC.
L'organisation de consommateurs belge Test Achat, membre du BEUC, se veut toutefois moins alarmistes que l'agence européenne. "Il faut de la nuance, car les dossiers avec des substances toxiques sont hyper sensibles", explique à l'AFP Jean-Philippe Ducart, porte-parole de Test Achat. "Il n'y a pas lieu de dramatiser, car il n'y a pas de scandale, rien n'est illégal, même si une attention renforcée est nécessaire pour les populations vulnérables comme les enfants", indique-t-il. Mais le BEUC appuie son accusation de révélations plus précises encore.
"Le plomb, un métal lourd, se trouve dans 6 des 9 maillots testés : l'Espagne, l'Allemagne, l'Ukraine, la Russie, la France et Italie", indique le communiqué. "Dans les maillots de l'Espagne et de l'Allemagne, le plomb dépasse le niveau légal pour les produits destinés aux enfants", lit-on encore. Les maillots du Portugal et des Pays-Bas contiennent quant à eux du nickel, tandis que ceux de la Pologne "devraient être interdits dans les boutiques, car ils contiennent un composé d'organo-étain [utilisé pour éviter les odeurs de sueur] dans des doses plus élevées que la limite légale", ajoute le BEUC.
Or, ces derniers peuvent se révéler toxiques pour le système nerveux, indique l'organisation. "Il est inexplicable que les métaux lourds soient utilisés dans des produits de consommation de masse. Il s'agit clairement d'un acte criminel par les fabricants d'utiliser des substances nocives autant pour les personnes que pour l'environnement", a dénoncé Monique Goyens, directrice générale du BEUC.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire