Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

jeudi 7 juin 2012

Oth, le voyageur magnifique


Il est le pigeon voyageur de la cuisine thaïlandaise à Paris, mais pas seulement. Oth Sombath, qu'on a connu au Blue Elephant dans le 11e, puis au Bali Bar, à Lille au Bann Thaï, enfin au Benkiraï de Saint-Tropez, lance une table de haut niveau, associé au propriétaire de ce dernier hôtel mais aussi à Eddy Mitchell. La déco chic, genre Barbarella ou Modesty Blaise néo-années 60, sur trois niveaux assure. Les saveurs pimentées sont associées à des produits superbes. Nems de légumes et de poulet, tom kha kaï (soupe de poulet au lait de coco), tom yam kung (soupe de crevettes à la citronnelle), ho mok pla (saumon d'Écosse à la vapeur en feuille de bananier) ou encore neua phad prik (émincé de boeuf juste saisi au basilic thaï) sont du travail de ciseleur. Les vins sont dans le ton (aimable gewurz épicé, fruité, ample, mais sec, de Bott-Geyl à Beblenheim), les desserts suivent le mouvement (nem de chocolat, crème fondante au litchi, crème de coco et châtaignes en feuille de bai toey), et le menu du déjeuner fait oublier les tarifs peu amènes à la carte. Le tout donne envie de prendre pension.
Oth
184, rue du Faubourg-Saint-Honoré, Paris 8e.
Tél. : 01 42 56 55 55.
Métros : Saint-Philippe-du-Roule, Miromesnil.
Fermé sam., dim. Jusqu'à 22 h 30.
Menus : 35 € (déj.), 70 €.
Carte : 95 €.
www.othsombath.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire