Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

vendredi 13 juillet 2012

A 9 ans seulement, il devient millionnaire grâce à ses tableaux


On le surnomme "Mini Monet", car son style rappelle étrangement celui de l'artiste défunt.
A 9 ans, Kieron Williamson est sur le point de devenir millionnaire après avoir vendu sa dernière collection : 24 toiles, pour près de 31 700 euros, lit-on sur The Daily Mail.
Ses tableaux de paysages ont été achetés par téléphone et par internet par des acheteurs du monde entier, en un temps record de 15 minutes.
Pourtant, le petit génie ne prend des leçons de peinture que depuis 2008. Il a débuté pendant un voyage de famille dans le Devon et dans les Cornouailles - avant ce grand tournant, il se limitait à colorier les dinosaures que ses parents avaient dessiné pour lui.
Depuis, ses œuvres font sensation dans le monde, certaines se vendent à plus de 12 000 euros pièce. Parmi les dernières vendues, deux paysages, à 44 260 euros chacun. D'autres œuvres plus mineures, réalisées au pastel - cela ne lui a pris que quelque minutes à les faire - sont parties à 7 600 euros.
Son art a débarqué sur le marché pour la première fois en 2009, lorsque 19 de ses peintures sont parties dans une vente aux enchères, pour environ 18 000 euros.
En juillet 2010, il a exposé 33 de ses peintures à l'huile, à l'aquarelle ou au pastel. Celles-ci se sont vendues en moins d'une demi-heure pour un montant de 190 000 euros. Des acheteurs ont pris l'avion depuis l'Arizona, New York, ou encore l'Afrique du Sud pour se les arracher. Certains fans ont même campé à l'extérieur de la galerie pendant 48 heures, afin d'être sûrs de ne rien manquer de la vente. Pendant ce temps, d'autres enchérissaient par téléphone depuis Tokyo, le Canada ou l'Allemagne.
Sa vente record? Une toile du port de Mevagissey dans les Cornouailles, vendue à 54 000 euros. C'est une compagnie d'assurance qui se l'est offerte, et le tableau est désormais exposé dans leur salle du conseil. 
Avant de rencontrer une tel succès, Kieron vivait avec sa famille dans un appartement loué à deux pas d'une station d'essence, dans la petite ville de Holt (conté du Norfolk). Mais grâce aux gains du prodige, la famille a pu déménager dans un pavillon à 190 000 euros dans le charmant village de Ludham, en banlieue de Norfolk. C'était l'ancienne demeure de son artiste-idole, Edward Seago
Cependant, il faut être patient. Le talentueux garçon ne touchera pas à sa fortune avant sa majorité, que ses parents Michelle et Keith gèrent en son nom.
Madame Williamson, très fière de sa progéniture, a écrit un livre détaillant l'ascension fulgurante de son fils dans le monde de l'art. Le titre: "Kieron Williamson, la révélation - L'histoire remarquable d'un enfant doué pour la peinture".
Avec le football et les devoirs, le prodige peint moins qu'avant, deux ou trois tableaux par semaine, tout de même.
Pour sa mère, il est "très important que son fils garde un équilibre et qu'il s'entende bien avec ses pairs".
Quand on a demandé à Kieron si cela avait un sens pour lui d'avoir gagné plus d'1 million d'euros, il a calmement répondu: "Pas vraiment". Avant d'ajouter: "J'ai envie de visiter d'autres pays pour peindre et expérimenter des lumières différentes. Je veux explorer un peu plus le Norfolk, les Cornouailles et l'Ecosse."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire