Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

dimanche 15 juillet 2012

Des poupées contre les crottes de chien


Qui n’a jamais été la victime malheureuse d’une crotte de chien fraichement déposée au milieu du trottoir ? C’est la question que s’est posée Laura Gourmel, une jeune artiste diplômée en arts plastiques, en confectionnant des petites poupées de chiffon qu’elle met en scène dans les rues lilloises à coté des déjections canines. Fesses à l’air, les figurines semblent faire leurs besoins.
C’est une démarche artistique mais aussi un véritable pari que s’est lancée la jeune fille. En effet, c’est en utilisant l’humour que Laura souhaite sensibiliser les propriétaires de chiens: "J’espère que les personnes qui s’indiffèrent de voir les crottes de leur chien en plein milieu des rues, vont se rendre compte que c’est un manque de savoir vivre", lance la jeune street artiste.
Un acte civique donc, mais aussi un moyen insolite de faire connaître son art. "C’est une manière d’attirer le regard des gens afin qu’ils voient ce qu’il se passe en ville, à leurs pieds, raconte-t-elle. Depuis le 25 mai, j'ai déposé neuf poupées sur le bitume lillois".
Mais s’il faut à Laura plus d’une heure pour confectionner un personnage, il faut "à peine vingt minutes pour que celui-ci disparaisse". Alors, avec son blog, l’artiste compte bien lancer un appel afin de connaître l’itinéraire de ses créations défroquées. Seul point noir dans cette aventure : si les statuettes se volatilisent, les crottes de chiens, elles, restent à leurs places !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire