Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

lundi 16 janvier 2012

Blagounette

Un homme assis dans le train, qui a une petite faim, s'ouvre une barquette de crevettes. Une fois terminée, il se lève et la jette par la fenêtre du train. Au moment où il se rassied, une femme se lève et crie :
-Au secours, cet homme vient de me violer!
Le contrôleur, affolé arrive :
-que se passe-t-il?
La femme :
-Sentez-y les mains!
L'homme :
-Elle était consentante, sentez mon haleine!

.

Elle se déshabille devant tout le monde à la douane


Loukai Phillips, 36 ans, s'est complètement déshabillée devant les douaniers de l'aéroport des Bermudes. Elle écope d'une décharge de 12 mois avec sursis.
Une femme de 36 ans a littéralement perdu les pédales d'après un article de The Royal Gazette datant du 23 août 2011. Loukai Phillips s'est totalement déshabillée en passant la douane du LF Wade International Airport des Bermudes. Tout en enlevant ses vêtements, cette bermudienne vivant à Londres avait déclaré "si vous voulez me voir nue, vous pouvez le faire ici même et tout de suite !".
Son avocat, Charles Richardson, a défendu sa cliente en confiant que cet acte découlait d'une "frustration". En effet, la femme aurait déjà eu plusieurs fouilles approfondies auparavant. La Couronne a demandé une amende, en appuyant sur le fait que des enfants étaient présents et que Loukai Phillips enchaînait les injures en même temps qu'elle se déshabillait. Archibald Warner, principal magistrat, lui a donné une décharge de 12 mois avec sursis après que la femme se soit excusée. "Si vous ne voulez pas être fouillée, ne venez pas à la douane", a-t-il conclu.

Il abuse d'une patiente: "Ca vous aidera à maigrir!"


Le Docteur Arie Oren, 64 ans, qui exerçait dans la région de Philadelphie, aux Etats-Unis, avait proposé une manière bien particulière de perdre du poids à l'une de ses patientes: "Si vous avez un orgasme, vous pourrez brûler jusqu'à 200 calories".

Pour atteindre le nirvana à sa patiente, le Docteur utilisait un appareil de massage qu'il appliquait sur les organes génitaux de la dame, tout en lui expliquant qu'il s'agissait d'un traitement dernier cri...

Arie Oren a finalement été arrêté pour agression sexuelle, après avoir également attrapé les seins d'une autre victime. On ne sait pas quel motif médical avait été donné pour ce tripotage en bonne et due forme. 

Elle promène son amoureux... en laisse !


C’est l’histoire d’un couple qui se faisait du lèche-vitrine dans les rues de Carcassonne. Le hic, c’est que la dame tenait son amoureux par une chaine attachée autour de ses testicules. L’affaire est passée en jugement vendredi et c’est sans doute la séance la plus joyeuse qui a eu lieu au tribunal depuis très longtemps.
Les faits d’abord. Le 9 février dernier, Marie-Claire, une joyeuse sexagénaire décide de faire quelques boutiques. Comme Stefan, son amoureux n’est pas vraiment disposé, il lui répond que si elle veut qu’il l’accompagne, elle devra l’attacher. Ce défi n’est pas resté sans réponse et la voilà qui attache une chaine aux testicules de son compagnon. Si selon les dires de ce couple, le sexe n’est pas sorti du pantalon, au bout de quelques boutiques, ils ont quand même été arrêtés pour attentat à la pudeur.
Quand Marie-Claire a témoigné au tribunal de Carcassonne vendredi dernier, elle n’a pas pu s’empêcher d’éclater de rire, provoquant l’hilarité générale, jusqu’à la juge et au procureur général. Ces derniers, craignant que cet incident crée un précédent, ont préféré les sanctionner : 10 euros avec sursis… et la destruction de la chaîne. On leur a également recommandé de réserver leurs jeux érotiques à un cadre intime. Des magistrats qui rient aux larmes pendant une audience, ça ne court pas les rues !

Prévoyant et original... !


Ce radiateur est peut-être celui du futur


Une nouvelle conception du radiateur par Robert Jacob, qui redonne à l'objet toute sa valeur, pratique certes, mais également esthétique.
Le radiateur n'est sûrement pas, esthétiquement parlant, l'objet préféré de la maison. Bien sûr, il est nécessaire durant l'hiver, mais le créateur Robert Jacob, de New York, lui a donné un autre but que son utilité.
Il a ainsi imaginé un radiateur en forme de feu de camp, simple à transporter dans toute la maison. En plus d'être assez design et original, il est pratique et économe. Fait de bois et de plastique à l'extérieur il concentre une base de cuivre, échangeur de chaleur. Matériau couramment utilisé dans les ordinateurs de bureaux afin de refroidir efficacement ceux-ci, une fois éteints. De plus, la chaudière nécessite beaucoup moins d'eau.
Rendre visible le radiateur, lui donner une place en plus d'un rôle : le sortir de l'ombre. Voici le but que s'est donné Robert Jacob en voulant en "faire l'objet désirable. Espérant que cela aiderait les gens à prendre la décision d'acheter un radiateur technologique et artistique, tout en leur fournissant la liberté d'intégrer l'objet n'importe où chez eux", explique t-il à Co Design.
Pari tenu, l'artiste a réussi haut la main la création d'un tel objet et en le libérant "de sa position fixe, ce qui ouvre de nouvelles possibilités de penser le produit et son rôle dans le ménage".

Cet immeuble a une façade composée de 1000 portes !


Création de l’artiste sud-coréen Choi Jeong-Hwa, cet impressionnant immeuble possède l’étrange caractéristique de comptabiliser 1000 portes! Un ouvrage impressionnant où il est question ici de tromper notre perception...
Impossible de savoir par où entrer dans cet immeuble situé en Corée du Sud pour la bonne et simple raison que celui-ci possède... 1000 portes ! Des portes qui s’accumulent de tous les côtés et font de cette œuvre conçue par le plasticien et designer sud-coréen Choi Jeong-Hwa une réalisation architecturale unique en son genre.
Véritable patchwork de portes multicolores, cette œuvre intitulée sobrement Doors a été conçue pour la ville de Séoul en 2009 et trône depuis au beau milieu de la ville, faisant à chaque fois la curiosité de ses visiteurs ! "En 1989 je me destinais à devenir peintre mais j’aimais aussi beaucoup me promener à l’extérieur. J’avais pris l’habitude de marcher à travers les rues et les ruelles étroites et de découvrir les chantiers en construction. J’ai alors réalisé que les personnes "normales" parvenaient à créer des choses parfois bien plus intéressantes que les artistes eux-mêmes. J’ai donc décidé de devenir à la place une personne ordinaire qui pense comme un artiste", explique sur son site Choi Jeong-Hwa.
Une démarche artistique que l'artiste observe au quotidien et qui à travers cette œuvre monumentale atteste de la passion de l'artiste pour les chantiers et leurs applications fonctionnelles.

Un père met son fils en vente sur Facebook


En Arabie Saoudite, un père a été poursuivi par les autorités religieuses pour avoir tenté de vendre son fils sur Facebook suite à un licenciement.
On connaissait déjà les trafics d'organes, de personnes, d'enfants. Mais tout cela est effectué clandestinement. En Arabie Saoudite, un homme a ouvertement mis en vente son fils sur le plus connu des réseaux sociaux: Facebook. Depuis quelques jours Saud bin Nasser Al Shahry est ainsi au centre de toutes les polémiques après avoir mis en vente son fils pour une "modique" somme de 20 millions de dollars, explique le site internet Oddity Central. Il tente, désormais, d'éclaircir la situation en arguant qu'il voulait attirer l'attention sur son licenciement récent et qu'il n'avait pas l'intention de vendre son fils. 
"J'ai fait cette annonce uniquement pour attirer l'attention"
Même si cette histoire n'était qu'une sorte d'appel, les autorités religieuses du pays, dans lequel l'enfant garçon est protégé et mis sur un piédestal, ont plutôt mal réagi. Le Cheikh Mohammed Al Nujaimi, prétend qu'Al Shahry a violé l'islam en agissant de la sorte, ses problèmes financiers n'étant pas une excuse valable. Ce dernier se défend en expliquant que personne ne pouvait lui venir en aide et que, pour se faire entendre, il ne pouvait que parvenir à une mesure aussi extrême. Il déclare à la presse locale: "Bien sûr, je n'ai jamais eu l'attention de vendre mon fils. J'ai fait cette annonce uniquement pour attirer l'attention des grands décideurs de ce pays face à la tragédie que je connais après que je sois sans emploi et que je commence à mendier pour me nourrir et m'habiller".
Les autorités religieuses en désaccord
Confronté au chômage et à la misère, il a dû contacter le Ministère du travail pour toucher ses allocations de droit au chômage, mais ceux-ci ont refusé pour une seule et unique raison: Al Shahry a plus de 35 ans. Voulant attirer l'attention du roi Abdallah, il décide de mettre en vente son fils sur Facebook. Seulement, les érudits saoudiens ne consentent pas à ce genre de pratiques. Al Nujaimi s'exclame: "Ce qu'a fait cet homme est interdit dans l'islam" et ajoute : "Quel que soit le cas, il n'aurait jamais dû mettre en vente son fils. Cet homme a eu recours à un moyen illégal pour attirer l'attention des grands décideurs du pays. Ce qu'il a fait nuit gravement à notre société. Dans son cas la fin ne justifie pas les moyens. Comment peut-on se dire qu'on va attirer l'attention avec la vente de son fils?".

Moulinex invente les duos : le Fer plaque électrique !


Réalisé sans trucage... no comment !


IKEA crée une notice pour trouver de nouveaux employés


IKEA invente le recrutement via la notice d'instructions en proposant à chaque client d'intégrer l'équipe du magasin basé en Australie. On retrouve cette fameuse notice dans les emballages des meubles vendus.
IKEA a une notice pour toutes les situations, même pour trouver de nouveaux employés. C’est ce qu'on a pu découvrir avec le magasin  fraîchement installé en Australie. En effet, le groupe a proposé un processus de recrutement des plus originaux. 
La marque suédoise est connue pour ses notices d'instructions, elle a donc joué sur son image pour recruter. Ensuite ces feuilles ont été directement glissées dans les emballages des produits vendus en magasin. De cette manière, la marque est donc sûre de s'adresser aux fans de la marque principalement. Cependant, il n'est pas interdit d'en parler à ses proches, puisque la marque n'a pas poussé le vice en allant jusqu'à réclamer le ticket de caisse pour chaque candidature.
Ce retour en force du marketing direct lancé par le groupe a porté ses fruits puisque 4285 candidats se sont manifestés et 280 d'entre eux ont été embauchés. IKEA est particulièrement fière de son opération puisque le groupe revient sur cette initiative des plus originales en dévoilant les différentes étapes, mais surtout en faisant le bilan réussi de celle-ci. Ce recrutement intensif ne lui a rien coûté au niveau du budget médiatique et des frais postaux.

Pour décrocher un emploi chez Facebook , il invente... le CV des rois !


Pour taper dans l’œil des recruteurs chez Facebook, un jeune homme a fait preuve d’innovation en leur envoyant tout bonnement un CV logé dans… une galette des rois!
La galette des rois est une tradition qui à la dent dure et qui s’invite même aujourd’hui dans une méthode insolite destinée à la recherche d’emploi! C’est en tous cas l’idée peu commune de Bertrand Noirhomme, un candidat qui, pour postuler chezFacebook, a envoyé une galette des rois un peu spéciale aux RH de l’entreprise. Celle-ci contenait en autre une fève sur laquelle se trouvait une URL qui renvoyait directement à un site monté pour l’occasion par le candidat de 25 ans. Si on ne sait pas si la galette était bonne, l’idée en revanche l’était !
Outre son envoi du gâteau à la frangipane à Facebook, Bertrand Noirhomme (qui avait décidément tout prévu) n’a pas oublié non plus de médiatiser son coup de bluff géant en postant une vidéo sur YouTube le mettant en scène en train d’égrainer les qualités de son CV. Candidat à un poste d’expert marketing, espérons que l’initiative pleine d’inventivité et d’humour de ce jeune homme aura les retombées escomptée.

L'erreur d'une hôtesse sème la panique !

Un message vocal électronique indiquant le crash imminent de l'appareil a semé la panique dans un avion reliant Miami à Londres. Un couple de Britanniques a porté plainte contre la compagnie aérienne British Airways pour cette bourde.
Les passagers ont dû en faire des cauchemars. Dans la nuit de vendredi à samedi, à bord d'un vol reliant Miami à Londres, un message vocal électronique indiquant le crash imminent de l'appareil a semé lapanique. Interrogés par The Telegraph, Duncan et Tracey Farquharson ont avoué avoir eu la peur de leur vie. "Nous volions depuis environ trois heures quand un message électronique a été déclenché. Celui-ci nous a dit que ceci était une urgence et qu'on allait bientôt atterrir en catastrophe sur l'eau. Nous nous sommes tous regardés et nous avons tous pensé que nous allions mourir. Les familles avec des enfants étaient désemparées et les gens se sont mis à pleurer " confie Duncan.
Sauf que ce message a été envoyé par erreur par une hôtesse de l'air. Une bourde grossière qui peut s'avérer dramatique pour des personnes cardiaques." Environ 30 secondes plus tard, un membre de l'équipage est venu nous dire d'ignorer cette annonce et a présenté ses excuses ", poursuit-il, en affirmant que le personnel de cabine n'a pas compris la terreur des passagers. "Imaginez-vous plonger dans le vide, c'est une pensée horrible mais les stewards, eux, semblaient blasés."
Le couple affiche donc son écœurement vis-à-vis du comportement du personnel et annonce qu'il va porter plainte contre British Airways. " Le commandant de bord ne nous a rien dit à l'atterrissage et personne ne nous a expliqué ce qu'il s'était réellement passé ", déplore Tracey. Mais du coté de la compagnie, on ne comprend pas l'attitude des Faquharson: " Une annonce d'urgence pré-enregistrée a été activée par erreur sur notre vol vers Heathrow en provenance de Miami, mais l'équipage de cabine a annulé l'annonce immédiatement et a cherché à rassurer les clients en leur indiquant que tout fonctionnait normalement " explique le porte-parole de Britsh Airways. La compagnie a évidemment présenté ses excuses aux passagers.

Blagounette !

Dans le désert du Névada, une touriste est tombée en panne d'essence.

Arrive un Indien à cheval qui s'arrête et lui dit :
- Montez derrière moi, je vais vous emmener à la prochaine station-service...

Et il repart avec elle au galop. Pendant tout le parcours, il crie : " Youpi ! Yahoo ! "

Il la dépose à la station et s'éloigne en lançant des " Youpi ! Yahoo ! "

- Il avait l'air drôlement joyeux l'Indien ! fait le pompiste. Qu'est-ce que vous lui avez fait ?

- Rien du tout. J'étais derrière lui sur le cheval, les bras passés autour de sa taille, et je me tenais au pommeau de sa selle...

Et le pompiste dit :
- Vous ne savez pas que les Indiens montent toujours sans selle ?

Nouveau QG de Hollande !


Décès d'une enfant génie de l'informatique !

La Pakistanaise Arfa Karim Randhawa, 16 ans, est morte ce week-end d'un infarctus. Elle travaillait depuis l'âge de 9 ans pour le géant des logiciels.
La Pakistanaise Arfa Karim Randhawa, connue pour être une enfant prodige en informatique, est décédée ce week-end d’un infarctus, dans un hôpital militaire de Lahore, dans l'est du Pakistan. Elle n'était âgée que de 16 ans. Elle était plongée depuis plusieurs semaines dans le coma, rapporte «The News».
Ce petit génie, qui travaillait depuis l'âge de 9 ans pour Microsoft et avait été nommée «Microsoft Certified Professional» par le géant des logiciels était la plus jeune des développeurs de logiciels employés dans le monde par la firme.
En 2005, Arfa Karim avait même été invitée par Bill Gates au siège central de Microsoft. Dernièrement, l'ex-patron de la société était personnellement intervenu pour sauver l'adolescente malade en essayant de la faire soigner aux États-Unis. Mais les médecins de Lahore avaient toutefois déconseillé son déplacement.

Internet sera bientôt à portée de poignet !

Des «montres intelligentes» ont été présentées au salon mondial de l'électronique grand public à Las Vegas. Elles permettront de rester connecté à internet sur le poignet.
Internet peut désormais être accessible sur son poignet, sous la forme de «montres intelligentes» équipées du système d'exploitation informatique Android conçu par Google pour fournir bien plus que l'heure.
Au salon mondial de l'électronique
grand public (CES) à Las Vegas (Nevada, ouest des Etats-Unis), le géant japonais Sony et une startup italienne, I'm Watch, ont chacun présenté des appareils susceptibles de fournir sur le poignet un accès au courriel, à la musique, ou à des sites internet. La SmartWatch de Sony est annoncée pour fin mars, alors que I'm Watch a été lancé au CES.
«C'est le bon moment pour cette montre», dit le co-fondateur et patron de I'm Watch, Massimiliano Bertolini: «tout le monde veut avoir de la technologie qui soit aussi accessoire de mode», dit-il. «C'est ça le secret d'Apple: fournir des appareils dont les gens tombent amoureux».
Via le téléphone portable
Jusqu'à présent, les technophiles voulant porter leur passion de l'innovation au poignet pouvaient choisir de prendre le minibaladeur d'Apple, l'iPod Nano, et de l'accrocher à une sorte de bracelet de montre. Mais il ne s'agit pas d'un appareil connecté.
En revanche les deux nouvelles montres présentées cette semaine accèdent au web via un téléphone portable, auquel elles sont reliées par liaison sans fil Bluetooth.
Alors que l'iPod nano coûte de 129 à 149 dollars, auxquels on peut ajouter 30 dollars ou plus pour un bracelet, la montre I'm Watch démarre à 350 dollars avec un bracelet de caoutchouc et un écran dans un boîtier aluminium, et peut aller jusqu'à 15.000 dollars pour un modèle en or orné de diamants, explique le designer maison Gianluca Negrello.
Ceux qui la portent sont alertés en temps réel quand ils reçoivent de nouveaux courriels ou que s'affichent de nouveaux «statuts» sur Facebook ou Twitter, il peuvent accéder à des applications gratuites de Google comme Calendar, ainsi qu'à des albums photos. En revanche le petit écran tactile ne permet pas d'envoyer de messages.
La SmartWatch de Sony, vendue à partir de 149 dollars, est également tactile, et reliée par Bluetooth.

Cool... je me relaxe... !


Une belle blonde sera votre copine pour 5 dollars

Une jolie blonde propose d'être votre amie sur Facebook pour cinq dollars. Une pratique qui se généralise sur les réseaux sociaux. Ou quand le métier d'escort girls «se virtualise».
Cathy, 23 ans, jeune étudiante new-yorkaise a posté une proposition pour le moins cocasse sur le site Fiverr.com. Elle se dit «prête à être votre compagne sur Facebook pendant 10 jours» pour la somme modique de 5 dollars selon le «New York Daily News». Un service qui devrait satisfaire certains hommes esseulés.
Et pour ceux qui ne souhaitent pas s'engager, Cathy a tout prévu, elle propose une deuxième option: «Si vous voulez quelques messages (3 au maximum prévient-elle) sur le mur de votre profil pour rendre quelqu'un jaloux, c'est aussi possible». Elle précise aussi être une personne réelle.
Une pratique qui se généralise
Mais Cathy n'est pas l'unique fille ayant pensé à offrir ses services comme «petite amie virtuelle» sur Facebook. Un tweet de Lâm Hua a mis au jour cette pratique comme le relève le sitenumerama.
La requête de «Facebook girlfriend» sur Fiverr propose ainsi 140 résultats, à des prix variant de 5 dollars la journée à 5 dollars le mois.

Il emboutit trois voitures chez un garagiste !


Un automobiliste de 25 ans a causé un accident spectaculaire dimanche soir à Wohlen (AG).

Le jeune homme a perdu la maîtrise de son véhicule et a percuté une barrière métallique avant d'emboutir trois voitures parquées devant le commerce d'un garagiste. Les dégâts se chiffrent à 70'000 francs.
Le conducteur d'origine kosovare s'en sort avec de légères blessures, indique la police argovienne lundi. Une enquête a été ouverte pour déterminer le déroulement exact de l'accident.

Lancer de chat dans une dispute conjugale : une passante blessée

Une octogénaire argentine a été la victime collatérale d'une dispute conjugale : elle a reçu sur la tête un chat lancé par un époux irascible et esquivé habilement par sa femme, a rapporté samedi la presse de Buenos Aires.

Transformé en projectile, l'animal domestique est passé par la fenêtre ouverte d'un immeuble du quartier de Belgrano, à Buenos Aires, et est tombé du 4ème étage sur la vieille dame qui passait en contrebas.
Agée de 85 ans, celle-ci souffre d'une fracture du crâne et a dû être hospitalisée dans un service de soins intensifs, a indiqué la police.