Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

mercredi 25 janvier 2012

On se cale comme on peut !


Elle fait croire à la mort de sa fille pour rester en vacances


Gourmande de vacances, une Américain a inventé la mort de sa fille pour rester une semaine de plus au Costa Rica.
Joan Barnett, une mère coordinatrice au Lycée de management hospitalier aux États-Unis, a poussé le bouchon un peu trop loin. Pour profiter d'une semaine de vacances en plus au Costa Rica, elle a prétexté la mort de sa fille.
Durant les vacances d'été en 2010, Joan Barnett a eu du mal à quitter la destination de vacances préférée des Américains. Et pour rendre l'histoire encore plus crédible, l'une de ses filles a appelé l'école pour dire que sa sœur était morte d'une crise cardiaque et a de nouveau appelé pour annoncer qu'une douzaine de proches avaient traversé le pays pour assister aux funérailles. Puis elle a faxé un certificat de décès au nom de sa fille "Xinia Daley Herman".
Seulement, à cause de nombreuses incohérences, un enquêteur de l'école Richard Cordon a été chargé de l'affaire. Et il a ainsi découvert que le certificat était un faux, notamment par la légère différence de police sur le fax. Les autorités du Costa Rica ont confirmé la falsification du document, d'autant plus que le numéro d'identification avait déjà été utilisé en 2005, selon The Daily News NY. Ils ont également découvert qu'elle avait réservé ses billets plus de trois semaines avant son départ, consciente qu'elle allait devoir inventer un mensonge.
Ce choix de mentir est d'autant plus étonnant puisque par rapport aux quatorze jours de vacances autorisés annuellement aux États-Unis, travailler dans l'éducation permet d'avoir toutes les vacances scolaires... y compris celles d'été. Elle a donc perdu un travail à 37 000 dollars l'année - soit 30 000 euros.

L'info du jour !


De justesse !

 En équilibre, cette voiture suspendue entre les deux épais tabliers d'un pont en construction dans la ville de Mexico City témoigne de la violence du choc. Son conducteur, qui roulait trop vite, a rapidement perdu le contrôle de son véhicule qui est brutalement sorti de route. (AFP)

En couleur !

Elles étaient attendues et n'ont pas déçu. De nombreuses aurores boréales ont fait leur apparition dans la nuit du lundi au mardi, dans le nord de l'Europe, à la suite de l'orage géomagnétique, le plus puissant depuis 2005, qui a frappé la Terre ces dernières heures. Ces clichés féériques ont été pris depuis Tromso, en Norvège. Situé à 300 kilomètres au dessus du cercle arctique, cet endroit est l’un des lieux les plus connus au monde pour admirer ce spectacle naturel époustouflant. (Rune Stoltz Bertinussen/AFP)

Sida : Paris profite de la Saint-Valentin pour sensibiliser au port du préservatif


A l'occasion de la Saint-Valentin, la Ville de Paris, en partenariat avec Sida Info Service, proposera de nombreuses manifestations pour sensibiliser les couples mais aussi les célibataires à la question des rapports sexuels protégés.
Quel meilleur jour que la Saint-Valentin pour rappeler à tous les amoureux, et aux autres, qu’il est important et même crucial d’avoir des rapports sexuels protégés. La Ville de Paris lancera ainsi, du 1er au 14 février, une campagne de prévention baptisée "Je t'aime, tu m'aimes, on se protège. Julie" : plus de 60 000 cartes postales seront diffusées dans les mairies, les lieux festifs et les bars parisiens, pour sensibiliser un maximum de personnes au port du préservatif.
Le forum des Halles (Paris 1er) accueillera, les 13 et 14 février, un stand d'informations et de prévention, initié par Sida Info Service. Chacun pourra venir s’y informer auprès d’une équipe spécialisée. Ceux qui le veulent pourront également participer à des quizz sur le virus du sida et les MST. Des préservatifs masculins et féminins seront offerts à tous les volontaires, explique Le Parisien.
Tout comme l'an dernier, la Mairie de Paris proposera l'opération "Vos mots d'amour s'affichent dans tout Paris". Les Parisiens pourront déclarer leur flamme à leur Valentin(e), écrire des poèmes, des petits mots doux et même des demandes en mariage : des mots d’amour qui seront ensuite diffusés sur l'un des 170 panneaux lumineux de la capitale tout au long du 14 février. Ne dit-on pas que Paris est la capitale de l’amour ?

Elle appelle la police parce que sa mère est trop bruyante au lit


Aux États-Unis, en Floride, une adolescente de 15 ans a appelé la police parce que sa mère faisait trop de bruit pendant un rapport sexuel.
En Floride, dans la nuit du 19 janvier, une Américaine de 15 ans a composé le 911 au motif que sa mère de 35 ans était trop bruyante pendant qu'elle faisait l'amour avec son compagnon, selon le rapport de police dévoilé par The Smoking Gun. Pensant qu'il s'agissait au départ d'un tapage nocturne à cause d'un conflit de voisinage, les agents ont dû certainement être surpris à leur arrivée quand ils ont eu des précisions sur l'origine de l'appel.
La jeune fille a même demandé à être admise dans un refuge pour enfants chrétiens à l'issue de cette affaire. Elle a néanmoins décidé ensuite de rester au domicile cette nuit parce qu'il se faisait déjà tard. L'adolescente a toutefois précisé qu'"elle se sentait méprisée par les actions de sa mère." On peut imaginer la confusion de cette dernière qui n'a pas manqué d'affirmer "qu'elle n'avait pas l'intention de réveiller sa fille et que c'était à cause de la proximité entre les deux chambres qu'elle a été entendue par celle-ci en pleine relation sexuelle."
Quelle est la conduite à tenir ?
Dans un article du Huffington Post qui relaie ce fait-divers, un pédiatre précise d'ailleurs la conduite à tenir par les parents qui se trouvent dans cette situation inconfortable. D'abord, il faut agir par prévention en pensant à bien verrouiller la chambre durant les ébats. Il s'agit ensuite évidemment d'être plus discret qu'à l'accoutumée. Enfin, si malgré toutes ces précautions le mal est fait, il faut en parler le plus ouvertement possible avec l'enfant... pour éviter que ce dernier appelle la polie par exemple.

Il annonce à l'avance sur Facebook qu'il va s'évader de prison... et réussit


Sur une île de large de l'Australie, un détenu s'est évadé après avoir annoncé publiquement sur Facebook son intention de se faire la belle.
C'est le diable de Tasmanie en personne. Kyle Leslie Lynch, âgé à peine de 19 ans, s'est évadé d'uneprison de cette île située au sud de l'Australie. Rien de bien surprenant jusque-là, de nombreuses évasions de détenus étant répertoriées chaque jour dans le monde. Sauf que ce charmant garçon a annoncé publiquement quinze jours avant sur Facebook son envie de se faire la belle !
"Les prisonniers ne sont pas autorisés à utiliser les réseaux sociaux"
Et le post qu'il a mis sur son mur n'a rien de sous-entendu. Difficile en même temps de penser le contraire lorsque celui-ci affirme tout simplement à la vue de tous sur son compte : "va sortir plus tôt que vous ne le pensez, ça, c'est certain !". Le comble "c'est que les prisonniers ne sont pas autorisés à utiliser les réseaux sociaux", raconte un enquêteur, relayé par France Soir. C'est pourquoi la police envisage l'hypothèse d'une personne extérieure ayant publié cette annonce à la place de l'intéressé. Le lascar s'est même permis d'emmener un autre détenu, James Sampson Peter, pour l'accompagner dans son périple.
De sérieux antécédents de violence
Un scénario digne de la série Prison Break, les tatouages de plans de prison en moins. Une chasse à l'homme digne des polars américains a d'ailleurs été mise en œuvre pour retrouver les deux fugitifs. La police les recherche donc activement. Il faut dire que les deux compères ont de sérieux antécédents de violence. Kyle purge d'ailleurs - ou plutôt purgeait - une peine pour coups et blessures aggravés. Mais George Cretu, l'inspecteur en charge du dossier, juge qu'il n'y a "pas de danger pour la communauté" selon la même source.

Photo trés rare.Un taliban qui va se faire sauter !!!!!!