"Nous sommes entrés en contact avec ce client vendredi pour lui proposer de changer de numéro gratuitement", a déclaré à l'AFP un porte-parole de SFR confirmant l'information publiée samedi par Le Parisien/Aujourd'hui en France.
Selon le journal, Mehdi, un habitant du Val-de-Marne de 37 ans, vit "un supplice quotidien et incessant" depuis qu'il a récupéré il y a six mois le numéro de Patrick Chirac, personnage tenu par Franck Dubosc dans le film +Camping 2+".
"Au début, quand j’ai su que c’était le numéro qui était inscrit sur la voiture de Patrick Chirac quand il arrive au camping, juste en-dessous de l’annotation +je suis célibataire+, j’ai trouvé ça rigolo. Mais j’ai vite déchanté", raconte l'intéressé.
Il dit avoir ensuite été harcelé lorsqu'aux appels "presque plaisants" ("Patrick? Bonjour, c’est le camping des Flots Bleus") ont succédé d'autres plus stressants d’insultes voire de menaces".
SFR a précisé samedi que le changement de numéro d'appel est habituellement facturé 18 euros aux abonnés mais qu'il est gratuit en cas de harcèlement.
L'opérateur a également indiqué que les numéros soumis à une exposition médiatique, comme le cinéma ou la télévision, sont toujours "gelés" pendant plusieurs mois avant d'être remis en circulation.
C'est aussi le cas des numéros ayant appartenu à des personnalités de la politique, du sport, du cinéma ou de la chanson.