Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

lundi 6 février 2012

Nouvel an chinois !


Anti-corrida !

200 activistes des droits des animaux de l’organisation «AnimaNaturalis» ont manifesté samedi en plein centre de Mexico. En sous-vêtements noirs et couverts de sang artificiel les militants réclament l'interdiction des courses de taureaux.Photo Claudia Daut / Reuters

Innovation !

Vous déjeunez au bureau ?
Sympa les embouts fourchette et cuillère adaptable sur les stylos... !

Un chercheur américain a mis au point un logiciel qui sait "lire" dans les pensées


Brian Presley, spécialiste en neurosciences à l'Université de Berkeley en Californie, a mis au point un système qui parvient à lire les pensées.
Même si tout est relatif et qu'il ne faut pas se précipiter, Brian Pasley, un spécialiste en neurosciences a désormais ouvert une porte indéniable dans le monde des pensées. En effet, ce chercheur a créé un logiciel qui permet de lire les pensées des patients. Mais attention, ceci seulement à cerveau ouvert !
L'étude a été menée sur 15 patients devant être opérés pour traiter l’épilepsie dont ils étaient atteints, relaie Métro. Durant leur opération, en plus des électrodes devant identifier la zone cérébrale à l'origine de leurs crises d'épilepsie, les chercheurs ont implantés d'autres électrodes dans la zone cérébrale traitant des signaux auditifs. Pendant que les électrodes analysaient l'activité électrique de la zone auditive, des mots ont été lus aux patients. Un logiciel créé par Brian Pasley a permis de retranscrire l'activité électrique alors émise lors de l'écoute des mots. 
De nouveau, les patients ont dû entendre plusieurs mots et l'expérience a montré que le logiciel a recréé les sons directement perçus par le cerveau.
Malgré des résultats inégaux et la concentration de l'étude sur la seule perception auditive, cette recherche est un petit pas dans le monde bien complexe des pensées.

Une commune française interdit aux chiens d'aboyer !


En Gironde, il est interdit depuis le 23 janvier de laisser aboyer son chien au risque de recevoir une amende de 68 euros pour nuisances sonores.
Un nouvel arrêté municipal publié le 23 janvier dans une commune de Gironde, du nom de Saint-Foy-la-Grande, interdit presque l’inévitable... les aboiements de chiens, annonceSud Ouest. L’idée paraît presque grotesque et contre-nature, mais Robert Provain, le maire responsable de cette décision, n’aurait en réalité pas eu le choix pour rétablir l’ordre sur cette commune de 2609 habitants. Se concentrant sur seulement 51 hectares, la commune du Sud-Ouest leur laisse endurer une proximité de plus en plus difficile à gérer. Pour ces Sudistes vivant à la parisienne, un seul aboiement de chien devient une plaie pour tout le voisinage. 
Le problème était tel que plusieurs Foyens ont déjà porté plainte au commissariat de police. Il y a notamment un propriétaire de plusieurs chiens visé par cet arrêté : "Nous avons convoqué plusieurs fois cette personne à la mairie. En vain. Elle possède deux chiens, attachés par une laisse courte à une niche délabrée dans sa petite cour couverte de leurs excréments. Les voisins sont excédés par leurs aboiements de jour comme de nuit", a déclaré le maire.
Ainsi, plus qu’une question de nuisances sonores, ces bruyants voisins seraient peut-être aussi coupables de maltraitance. Robert Provain, lui-même maître d’un fox-terrier a d’ailleurs expliqué: "Les aboiements de ces chiens sont des appels de détresse. Un chien n'est pas un jouet. C'est un animal qui ne déçoit jamais, qui ne trahit jamais son maître à condition qu'il ait son compte d'affection". Il espère ainsi que l’amande de 68 euros qu’encourent les irresponsables propriétaires de chiens leur permettra de prendre conscience de la gravité de la situation.

Durex : la campagne publicitaire qui fait fureur

Dans le temps, pour durer plus longtemps, on disait aux hommes de "penser à leur grand-mère". La compagnie de préservatifs Durex a fait mieux : elle a mis en scène des personnes considérées comme laides dans des poses "lascives" avant de mettre les clichés sur des coussins à poser dans le lit. Des images efficaces mais, à en croire ceux qui en ont, assez effrayantes au réveil.

Saurez-vous trouver le dromadaire caché dans chaque image ?


Pour sa dernière campagne de publicité print, la marque de cigarettes Camel décline à l'envie son fameux logo en forme de dromadaire qui prend ici des aspects véritablement surprenants.
Reprenant à son compte le concept imaginé un peu plus tôt par Absolut Vodka, la marque de tabac Camel décline elle aussi aujourd'hui son logo en forme de dromadaire en le faisant apparaître en divers formes et lieux insolites. Intitulée Discover More, cette campagne de publicité print est aussi originale que réussie!
 

 

 

 

Ikea organise une course de rennes sur l'hippodrome de Caen !


Ikea fait courir les rennes pour fêter les trois mois d'un magasin situé à Caen/Fleury-sur-Orne. Pour la première en France, les rennes ont remplacé les chevaux à l’hippodrome de la Prairie situé à Caen.
Pour fêter les trois mois d'ouverture d'un nouveau magasin à Caen/Fleury-sur-Orne, Ikea a organisé une coursede rennes. Pour la première fois en France, le public pouvait parier sur les performances de ces animaux. Pour pousser le jeu jusqu'au bout, les spectateurs pouvaient même parier sur les animaux qu'ils pensaient capables de remporter les différentes courses. Les gagnants avaient droit à des chèques cadeaux allant de 10 à 20 euros à utiliser dans le magasin.
L'agence de communication Ubi bene en charge de cet événement a voulu marquer le coup en réalisant la première course de rennes dans l'hexagone. Ces animaux ont donc prouvé que même en dehors de la période de Noël on pouvait faire appel à eux. Les rennes trainaient là des jockeys installés sur une planche à roulettes.
Durant cette course d'un tout nouveau genre, un des rennes s'est séparé de son jockey et à continué sa course. L'animal a bien sûr été disqualifié. L'événement s'est déroulé à l'hippodrome de la Prairie située à Caen. Cette course du dimanche a réunit toute la famille d'autant plus que l'accès était totalement gratuit.

Un architecte vous envoie dans l'infini avec une oeuvre étonnante


Découvrez la création de Doug Wheeler, dont le concept repose sur l'infini, qui donne l'impression d'être dans les nuages ou que le temps s'arrête.
La nouvelle installation de Doug Wheeler est incroyable. Une idée de génie lui a traversé l'esprit et à travers elle, il donne accès au ciel ou au plus grand rêve de nombreuses personnes : voler et atteindre les nuages.
Les spectateurs doivent faire appel à leur imagination quand ils se trouvent au sein d'un carré blanc, une salle vide (voir photo). Face à l'infini, dans les airs, sur un nuage. Le blanc éclatant de la structure, les coins volontairement effacés donnent une sensation de légèreté et de pause. Engloutis dans la vie quotidienne, écrasés sous le poids de l'omniprésence du visuel, des images, les spectateurs peuvent atteindre l'ataraxie pendant quelques secondes face au rien qu'a créé l'artiste. "Infinity environment" ou SA MI 75 DZ NY est exposé à lagalerie David Zwirner à New York.
A noter que l'artiste américain Doug Wheeler a, selon Fast Compagny, contribué à la création du mouvement de lumière et d'espace dans les années 1960/1970 aux côtés de Robert Irwin, James Turrell... leur spécialité était de réfléchir au contrôle de l'architecture et de la lumière.

Elle appelle son nouveau-né Blanche-Neige après avoir accouché chez elle


Une jeune maman croate a accouché chez elle, assistée par les ambulanciers au téléphone, qui bloqués par la neige n'ont pas pu se rendre sur place.
Jeudi, une jeune mère croate qui n'avait pas pu se rendre à l'hôpital de Vitusa, en Croatie, pour accoucher de sa petite fille a dû se débrouiller toute seule. Bloquée par la neige qui entourait sa maison, Marta Glavota avait auparavant appelé es ambulanciers qui n'ont pas non plus réussi à surmonter l'obstacle, comme le relaie le site de Libération.
Coincés à quelques kilomètres de la maison où accouchait la femme de 24 ans, le médecin Mato Kasalo a eu l'idée de l’appeler et de l'assister par téléphone. "Elle était sous le choc, mais elle a vite commencé à contrôler la situation et nous avons réussi un accouchement parfait", s'est-il souvenu. Toutefois, la future maman n'a pourtant pas accouché toute seule car deux de ses voisines lui sont venues en aide.
Petite anecdote, c'est en pensant à la neige devant sa maison et aux cheveux noirs de sa petite fille que Marta a décidé de l’appeler "Blanche-Neige" ( en croate, Snjezana).

Taïwan: un sosie de Jobs dans une pub d'une tablette concurrente de l'iPad


Une publicité télévisée pour une tablette tactile commercialisée par un groupe taïwanais a suscité des commentaires indignés à Taïwan : elle met en scène un sosie de Steve Jobs, le fondateur d'Apple mort l'automne dernier, déguisé en ange.
Dans cette publicité, un comédien célèbre taïwanais vante les mérites d'une tablette de Action Electronics, alors qu'il est vêtu d'un jean et d'un pull noir à col roulé, la tenue traditionnelle de Steve Jobs. Il a une paire d'ailes d'ange et une auréole.
"Je voudrais vous présenter une nouvelle génération de tablettes. C'est incroyable", déclare le comédien A-Ken dans cette publicité de 20 secondes. "Mon Dieu, j'ai enfin un autre iPad avec lequel jouer".
La tablette d'Action Electronics fonctionne sous le système Android, que Steve Jobs accusait de plagiat.
Sur Facebook, le Taiwanais Wu Ruo-quan a vivement critiqué cette publicité, la qualifiant de "superficielle" et de manque de respect pour la famille de Steve Jobs, mort en octobre à l'âge de 56 ans.
La plupart des réactions sur l'internet taïwanais étaient négatives.
"Il n'y a sans doute rien de scandaleux à jouer le personnage de Steve Jobs, mais il est regrettable que A-Ken le fasse pour vanter les mérites de produits concurrents" à ceux créés par Apple, note un internaute sous le nom de "Sweetheart".
Apple commercialise les tablettes iPad.