Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

mardi 7 février 2012

Une étude démontre que les hommes se laissent facilement amadouer par les jolies filles


Cette étude scientifique donne enfin raison aux femmes. Oui, les hommes sont d'avantage attentifs et généreux en présence de jolies filles. Cela n'est pourtant pas une découverte...
Une étude publiée par le British Journal of Psychology a montré que les hommes étaient aptes à être de véritables gentlemen lorsqu'ils sont en présence de jolies femmes. Même si les femmes n'ont pas attendu cette recherche pour le comprendre, les hommes seraient plus facilement aimables envers des belles représentantes du sexe opposé.
65 hommes et 65 femmes ont donc été amenés à jouer à un jeu de donations. Chacun pouvait faire anonymement un don (informatique) à une organisation fictive et caritative, selon InsoliScience. Les participants, âgés pour la plupart de 21 ans, étaient observés par deux individus très séduisants : un homme et une femme. Il se trouve que les hommes faisaient beaucoup plus de bonnes actions quand ils étaient observés par la femme. Une seconde expérience, en groupe et en public, a confirmé la première observation à savoir que la présence d'une belle femme influençait l'image qu'ils donnaient d'eux, mais pour autant les enchères n'ont pas augmentées lorsque les participants étaient en concurrence. Le Docteur Iredale résume ainsi l'expérimentation : "La recherche montre que les bonnes actions chez les hommes augmentent quand on leur donne en même temps l’opportunité d’avoir des relations avec une femme. Théoriquement, cela suggère qu’une bonne action est l’équivalent humain de la queue du paon. Pratiquement, cette recherche montre comment les sociétés pourraient encourager les actes désintéressés".

La fille aux étoiles tatouées sur le visage refait surface


Kimberley Vlaeminck revient sur le devant de la scène en annonçant son intention de se faire un nouveau tatouage.
Kimberley Vlaeminck avait défrayé la chronique en 2009 avec ses 56 étoiles tatouées sur son visage. Cette jeune fille belge avait alors accusé son tatoueur Rouslan Toumaniantz de lui avoir dessiné cette constellation alors qu'elle n'avait demandé, selon ses dires, que trois petites étoiles. Elle avait alors attaqué ce dernier en justice en lui réclamant 3000 euros de dommages et intérêts mais s'était ensuite rétractée. Les deux parties avaient ensuite trouvé un accord à l'amiable : abandon des poursuites et frais d'enlèvement des étoiles à la charge du tatoueur. L'affaire était close et le buzz s'était estompé.
Mais c'est sans compter sur la volonté de Kimberley de demeurer sous les feux de la rampe. Selon RTL info, elle annonce sa volonté de se faire un immense tatouage qui partirait du bras pour aller jusqu'au nombril. Et on ne change pas une équipe qui gagne car elle sollicite le même tatoueur pour ce projet. Cité par la même source, ce dernier affirme que cela n'a rien d'étonnant car il a œuvré entretemps pour de nombreux membres de la famille de la jeune fille.

Une boule de 80 kilos en nicorettes


Fumeur impénitent durant plusieurs années, Barry Chappell a voulu arrêter le tabac après la naissance de son fils. Et pour se sevrer, il a commencé à mâcher frénétiquement des nicorettes quand le manque de nicotine était trop pressant.
Mais son existence d’ex-fumeur a pris un tournant inattendu lors d’un vol pour l’Europe. Chapell avait mâchouillé une énième nicorette, seulement une fois installé dans l’avion, il n'a pas trouvé de poubelle pour se débarrasser de la gomme à mâcher. C’est à ce moment précis que sa vie bascule : n’osant jeter le petit bout de chewing-gum par terre, il commence à le rouler entre ses doigts. Durant ce long-courrier Chappell a même eu une illumination : créer, avec le temps, une énorme boule en nicorettes.

Six années plus tard et quelques 95 200 bonbons à la nicotine malaxés, Chappell se retrouve être l'heureux propriétaire d'un mastodonte médicamenteux pesant pas loin de 80 kilos pour une circonférence d'environ 60 centimètres. 

Sa langue reste collée à un lampadaire !


Encouragée par ses amis à relever un défi, sa langue reste collée à un réverbère.
Il ne faut pas jouer avec le feu, mais également avec le froid. Une jeune fille néerlandaise âgée de 16 ans s'est laissée prise au piège d'un défi lancé par ses amis, à Beesd dans la province de Gueldre. Alors que ses copains lui lançaient le défi d'embrasser un lampadaire, l'adolescente a joué le jeu mais a vite regretté puisque sa langue est restée collée au métal.
Et oui, les températures sont tellement élevées qu'en quelques secondes, la langue a été gelée ! Bien embarrassée de cette situation, la jeune fille a donc essayé de décoller sa langue, n'attendant pas les secours. Mais sans succès puisque tenter d'enlever sa langue la blessait encore plus, explique Het Laatste Nieuws, relayé par 7sur7. Lorsque l'ambulance et la police sont arrivées, la casse-cou a été tirée d'affaire avec tout simplement de l'eau chaude. Après avoir été soignée sur place, elle a finalement regagné son domicile. 

Un prêtre fait croire qu'il part se recueillir... et est retrouvé sur le Costa Concordia


Un prêtre italien avait annoncé à ses paroissiens qu'il partait faire une retraite spirituelle pendant une semaine... pour ensuite se retrouver à bord du tristement célèbre Costa Concordia.
C'est un mensonge plutôt éhonté proféré par un homme d'Eglise et rapporté par Courrier International. Don Massimo Donghi, le prêtre du village Besana in Brianza, au Nord de l'Italie, a prévenu le mois dernier les habitants de sa commune de son intention de partir en retraite spirituelle pendant une semaine. Une initiative qui a enchanté au départ la pieuse population de ce patelin émerveillée devant tant de foi dégagée par cet homme en soutane. Sauf que cette retraite spirituelle s'est avérée être en fait... un séjour sur le bateau de croisière Costa Concordia qui a fait naufrage le 13 janvier dernier. Pour se rapprocher de Dieu, il existe peut être des alternatives plus crédibles.
C'est sa nièce qui a vendu la mèche sur le réseau social Facebook. Celle-ci a en effet tenu à rassurer ses proches sur le site créé par Mark Zuckerberg à la suite du drame en affirmant qu'elle se trouvait en sûreté sur une chaloupe avec sa famille. "Oncle Massimo et mamie Imelda ont réussi à monter dans la première chaloupe après l’impact", tel est le message qui a été posté sur son mur, aujorud'hui relayé par My europ.com.
Il donne son indemnité de naufrage aux bonnes œuvres
Une révélation qui a évidemment désappointé les habitants de Besana in Brianza, qui attendent des explications de la part du chef de leur paroisse. Le curé a bien l'intention de se faire pardonner en affectant les 14 000 euros prévus pour l'indemnisation liée au naufrage aux oeuvres de charité du village selon la même source. Mais il demeure toujours sous la menace d'une mutation vers un autre monastère. En attendant que les choses se calment, Don Massimo Donghi s'est enfermé chez lui. L'occasion pour lui de se mettre réellement cette fois en retraite spirituelle.

Il enchaîne trois cursus à l'université... alors qu'il n'a que 13 ans


En Argentine, un enfant de 13 ans fait sensation. Inscrit à la fac, ce jeune surdoué suit un triple cursus universitaire. Une situation que beaucoup d'étudiants ne peuvent pas assumer en raison de du rythme de travail exigé.
Il s'appelle Kouichi Cruz et est certainement le surdoué le plus extraordinaire d'Argentine. Ce jeune prodige s'est inscrit dans pas moins de trois spécialités universitaires : informatique, sciences économiques et ingénierie informatique. Un cursus extrêmement lourd, impossible à être soutenu mentalement par la majorité des étudiants, mais pas pour Kouichi. Ce dernier a déjà validé 15 unités sur 17 en un semestre, comme le relaie Courrier International. Il semble d'ailleurs aborder chaque examen avec un certain flegme, conscient de ses exceptionnelles prédispositions d'apprentissage.
Depuis sa plus jeune enfance, Kouichi a été en avance sur les autres. Il a su utiliser une souris d'ordinateur dès l'âge de deux ans. A trois, il lisait sans difficulté et à quatre il présentait un QI de 145. Sachant qu'avec un QI de 130, un adulte est considéré comme un surdoué, la précocité de cet enfant est proprement hallucinante. A noter qu'il parle également six langues - allemand, anglais, espagnol, français, italien et japonais - et qu'il a quitté le lycée à 12 ans seulement !
Plusieurs entreprises lui font déjà les yeux doux et de nombreux cabinets de recrutement suivent de près l'évolution de Kouichi. Mais sa famille souhaite pour l'instant qu'il continue à avoir une vie d'enfant de 13 ans malgré son entrée à la fac.

Jubilé !

C’est dans la sobriété qu’Elizabeth II, la reine d’Angleterre, a marqué son jubilé de diamant, soit le soixantième anniversaire de son accession au trône. Ce 6 février inaugure le début d’un programme de cinq mois de célébrations qui culmineront en juin avec une fastueuse parade sur la Tamise. La reine n’a souhaité aucune cérémonie particulière pour commémorer la date anniversaire du début de son règne, qui coïncide avec la mort de son père George VI. La souveraine de 85 ans a passé la journée dans le Norfolk, dans l’est de l’Angleterre, avec au programme la visite d’une école maternelle à Dersingham. (Ben Stansall/AFP)

Camping !

 Pour les Addict des jeux vidéo, l'attente aura été longue, mais ils sont parvenus à leur fin. Pour la première fois en six ans d’existence, l’Intel Extreme Masters se tient en Amérique du Sud, sur le Campus Party Brazil de Sao Paulo, qui accueillera le défi mondial du 6 au 12 février. Au total, plus de 7000 personnes passionnées d’informatique y assistent et ont décidé pour l’occasion de planter leurs tentes dans le campus. Comme à chaque tournoi «offline», plusieurs joueurs de tous les continents s’affronteront, dont quatre Européens qui se départageront après deux tournois qualificatifs. (Andre Penner/NBC/AP/SIPA)

Mortel hiver !

 Si, comme ici, à Genève, en Suisse, le froid et la neige ont fait des heureux, l’est de l’Europe fait face à une situation très préoccupante. Depuis le début de la vague de froid il y a une dizaine de jours, le nombre des décès par hypothermie en Pologne s'élève désormais à 62, avec neuf morts de plus en 24 heures. Les températures les plus basses, jusqu'à -24 degrés centigrades, ont été enregistrées dans la nuit de dimanche à lundi dans le nord-est du pays. Au total, depuis le début de novembre, 107 personnes ont péri par hypothermie. En Lituanie voisine, douze personnes sont mortes de froid pendant le week-end, portant le bilan des décès à 23. En République tchèque, au moins quatre personnes sont mortes ces jours derniers en Moravie, dans l'est, et deux autres à Prague. Photo : Reuters.

Coup de froid !

Courageux, ces coureurs parisiens n’ont pas hésité à sortir en dépit du froid qui s’est abattu sur Paris. La vague de froid qui touche la France depuis plus d'une semaine va persister ces prochains jours. Trente-neuf départements de l'est du pays ont ainsi été placés en vigilance orange à la mi-journée par Météo France. Le PDG d'EDF, Henri Proglio, a déclaré que le groupe ne procèderait pas à des coupures d'électricité pendant les périodes de grand froid alors que des inquiétudes sur les insuffisances du réseau électrique français sont apparues, notamment dans le sud-est du pays. La France s'apprête en effet à battre lundi son record de consommation d'électricité sous l'effet des températures glaciales, un pic qu'EDF assure pouvoir passer sans problème, même si le Var et les Alpes-Maritimes ont été placés en «alerte rouge» face à un risque réel de coupures. Photo : AFP ImageForum

Les hôtels et casinos Barrière ont déjà collecté 100.000 francs

Les hôtels et casinos Lucien Barrière, qui avaient annoncé le 18 janvier accepter à nouveau les francs jusqu'au 12 février afin d'offrir un dernier "hommage" à la défunte monnaie, ont déjà collecté 100.000 francs (15.000 euros), a annoncé mardi le groupe dans un communiqué.

"Depuis sa création en 1912, Lucien Barrière Hôtels et Casinos a traversé les époques et les monnaies. Le franc l'a accompagné durant la quasi-totalité de son centenaire. Il est maintenant l'heure, à la veille de sa disparition, de lui rendre hommage", avait expliqué le 18 janvier le groupe Lucien Barrière.
Depuis le 18 janvier, les clients ont pu régler en francs leur chambre d'hôtel ou acheter des jetons dans les casinos Barrière, avant que les derniers billets ne disparaissent.
L'opération doit durer jusqu'à dimanche.
Le groupe Barrière compte 35 casinos en France et une quinzaine d'hôtels de luxe.
Fin 2010, 50 millions de billets en francs, des séries encore échangeables, soit une valeur en euros de 602 millions, étaient encore en circulation, selon la Banque de France.

Un "musher" sauvé par ses chiens qui le couvrent et alertent les secours

Un "musher", conducteur de chiens espagnol de 53 ans, a été sauvé par ses bêtes qui l'ont protégé du froid et sont allées quérir des secours, lundi soir dans le Vercors alors qu'il avait fait un malaise lors d'une sortie, a-t-on appris mardi auprès des gendarmes.

Alors qu'il était parti vers 17H00 pour une boucle de 10 kilomètres, autour de Vassieux-en-Vercors (Drôme), seuls ses huskys sont revenus à leur point de départ en début de soirée. Un musher polonais voisin de leur camion a alors refait le parcours et a découvert en forêt l'homme inconscient dans la neige, son chien de compagnie, un cocker, couché sur lui.
Il l'a alors ramené dans son camping-car. Pompiers et Samu, prévenus par d'autres voisins, ont pris le relais et ont conduit le musher miraculé jusqu'à un hôpital à Grenoble.

Un pilote porte plainte contre Virgin Australia pour avoir porté un sac trop lourd

Un pilote australien a déposé plainte contre son employeur Virgin Australia après s'être blessé au dos en transportant un sac rempli de documentations qui auraient pu selon lui être laissées dans l'avion ou transférées sur une tablette électronique, a rapporté lundi la presse.

Selon le quotidien de Sydney Daily Telegraph, David Linton Kloster, 57 ans, réclame plus d'un million de dollars australiens (817.000 euros) de dommages et intérêts à la compagnie pour s'être blessé sérieusement au dos en portant un sac de 18 kg, en décembre 2009.
La Cour suprême du Queensland (Etat du nord-est) a confirmé à l'AFP que le pilote avait déposé sa plainte en janvier.
"L'accusé (Virgin Australia) a exposé le plaignant (David Kloster) a un risque de blessure qui aurait pu être évité en prenant des mesures nécessaires", argumente le plaignant selon un document remis à la justice et reproduit dans le Daily Telegraph.
Virgin Australia n'a pas mis en place "un système de travail qui fait que les graphiques et les règlementations puissent être laissés dans l'avion ou stockés électroniquement sur un iPad", la tablette tactile, ajoute le plaignant.
David Kloster réclame 817.546 dollars australiens de dédommagements pour les pertes de salaires à venir, ainsi que le remboursement de dépenses diverses et de frais médicaux.
La porte-parole de Virgin Australia a indiqué que la compagnie n'avait pas encore été notifiée de cette action en justice. "Virgin Australia prend très au sérieux la protection de la santé et de la sécurité de ceux qui oeuvrent à ses opérations", a-t-elle assuré.