Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

dimanche 19 février 2012

Bientôt chez vous : des produits étonnants et futuristes

Electrolux a planché sur une cave à vins high tech et écologique : les bouteilles sont gardées à bonne température par un système de refroidissement à champs magnétique, très économique en énergie. Le bon vieillissement du vin est contrôlé par ultrasons et la porte affiche les informations sur un écran tactile. Design par Mika Yamamoto. 
 

Produit : Le Wave d’Electrolux.
Encore une idée a priori simple, mais à laquelle il fallait donner une réalité : ce réveil-matin cache un "entraineur cérébral" qui sollicite votre lucidité et votre mémoire pour vous tirer du lit. Il faut répondre aux questions pour arrêter l’alarme (douce). La difficulté des questions est réglable...
 

Produit : L’IQ Alarm Clock. Non encore commercialisé.


Il fallait y penser, le designer Byeong Min Choe, l’a inventé : son écran d’ordinateur " Document Extractor " intègre une imprimante et un scanner ultra plat. Tactile, très intuitif, il suffit de sélectionner à l’écran ses documents pour les copier, scanner ou imprimer. Idéal pour les novices en informatique.
 

Produit : Document Extractor. Non encore commercialisé.

Cette télé étonnante associe à un écran plat LCD de facture classique la toute dernière technologie d’écran TOLED qui offre la possibilité d’afficher sur un support au départ transparent des images animées avec une large palette de couleurs et beaucoup de contraste. Le design a été créé par Michael Friebe pour le fabricant Loewe (gamme Invisio).


Date de commercialisation non précisée pour l’instant. 






Une blonde à 'Qui veut gagner des millions ?'


Un car de blondes va voir Jean-Pierre Foucault à "Qui veux gagner des millions ?".
Une des blondes est par miracle sélectionnée.
Jean-Pierre lui dit :
- Si vous répondez à la question, je vous offre 1 million d'euros. Voici la question : combien font 2+3 ?
- 4, répond la blonde.
- Et non ce n'est pas 4. Soudain toutes les autres blondes du publics crient :
- Laissez lui une autre chance ! Laissez lui une autre chance !
Sous l'influence des blondes, Jean-Pierre craque et pose une autre question :
- Combien font 1+2 ? La blonde répond 4.
- Et non ce n'est pas la bonne réponse !
Les autres blondes se "remanifestent" et crient laissez lui une autre chance ! Laissez lui une autre chance ! Jean-Pierre accepte mais cette fois c'est la dernière :
- Combien font 2+2 ? La blonde répond 4 et les autres blondes crient :
- Laissez lui une autre chance ! Laissez lui une autre chance !

Sa femme était une escort girl, il annule le mariage


La raison : l'épouse avait caché à son mari son activité d'escort-girl... Retour sur cette incroyable histoire et sur les autres faits divers insolites de la semaine.

Décembre 2004, à Sorgues, dans le Vaucluse, Claude et Myriam se marient après s'être rencontrés par le biais d'un site de rencontres. Jusque là, tout va bien. Mais trois semaines après le mariage, Claude déchante. Il découvre que son épouse a posté des annonces à caractère sexuel sur Internet et qu'elle vend ses services depuis 2003.
Voilà ce qu'il a pu lire sur l'une d'elles : "longs cheveux blonds yeux bleus. J’aime votre savoir-vivre, votre maturité, votre connaissance de la vie. Pour vous messieurs de plus de 40 ans. Seniors bienvenus.Tarif heure 80 euros, tarif soirée 500 euros, tarif week-end 1 100 euros".
Claude demande l'annulation du mariage, qu'il n'obtient que le 8 février dernier. Jusqu'à cette date, les deux époux vivent séparément, lui dans sa maison de la région parisienne, et elle dans son appartement à Sorgues, dans le Vaucluse où elle a installé son "matériel de travail" : quatre ordinateurs en réseau, neuf téléphones portables, treize adresses internet et trois lignes ADSL.
L'épouse répudiée a nié son activité d'escort-girl affirmant que c'était son mari de 64 ans s'était présenté comme un escort-boy. Elle l'a également accusé d'être violent et irascible. Le tribunal ne lui a pas donné raison et a annulé le mariage car l'époux avait été "tenu dans l’ignorance de l’activité véritable de son épouse".

Verre à vin sanglant


Un verre pour le vin qui prend toute sa valeur une fois rempli ! Surtout avec un vin rouge :)
Bref un verre pour bien mettre en valeur ses penchants bizarres ou pour un bon vin, ambiance médicale garantie ...
On dirait simplement quelque chose comme le système cardiaque ... un médecin dans la salle pour m'éclairer ?

Halte... on ne passe pas !


Un tatoueur russe de profession a eu l’idée saugrenue de tatouer son chat.


Geste singulier qui n’a pas été sans soulever une controverse. Des protecteurs de la vie animale ont vivement protesté, considérant cette fantaisie comme cruelle. « L’artiste » a riposté en affirmant que le félin n’a rien ressenti car il a été préalablement anesthésié. Il ajoute de plus qu’un vétérinaire se trouvait sur place pour lui porter assistance, si besoin est. Le tatoueur a gravé dans la chair animale l’expression Carpe Diem. Des linguistes ont relevé malicieusement que le tatoueur a commis une faute dans l’inscription, écrivant Carpe Deem en lieu et place de Carpe Diem.
Des experts consultés se sont faits vite rassurants, la faute disparaîtra avec le tatouage qui va, dit-on, se dégrader rapidement jusqu’à devenir illisible.

Pour la Saint-Valentin, il ligote sa femme nue à l'arrière de sa voiture


Un couple américain a été arrêté le jour de la Saint-Valentin par la police pour avoir joué à un jeu de rôle sexy qui a alerté plusieurs automobilistes.
Ce couple avait certainement rêvé d'une autre Saint-Valentin. Seulement, le jeu de rôle des deux amoureux a viré au cauchemar lorsque la police les a placé en détention après avoir été accusés de trouble à l’ordre public. En effet, les forces de l'ordre sont intervenues après qu'un automobiliste a vu la jeune femme nue et ligotée à l'arrière de la voiture du couple, rapporte le quotidien The Oregonian sur son site internet. Lorsque la police de Portland est arrivée sur place pour arrêter le "kidnappeur", elle a alors vu le couple se confondre en excuses pour la mise en scène.
Tout a commencé lorsqu'en milieu de journée, la police a reçu un coup de téléphone d'un automobiliste ayant vu une femme nue et ligotée à l'arrière d'une voiture. Pour faciliter le travail, des enquêteurs, il a pris soin de noter les numéros de la plaque d'immatriculation. Immédiatement, neuf voitures de police sont parties à la recherche du fugitif et plusieurs agents se sont postés devant le domicile de Nikolas Alexander Harbar, 31 ans et propriétaire du véhicule.
Moins de 20 minutes plus tard, le couple a finalement été arrêté, Stephanie Morgan Pelzner, 26 ans, ayant bien été retrouvée nue et ligotée avec un morceau de scotch sur la bouche. C'est à ce moment que le jeune homme et sa compagne ont expliqué avoir joué à un "jeu de rôle de la Saint-Valentin". Malgré tout, ils ont été placés en détention pour trouble à l'ordre public. Selon The Oregonian, un policier a expliqué qu'il s'agissait de l’histoire "la plus bizarre" qu'il ait vue en 24 ans de service.

Le Nutella, nouvelle muse de la littérature !


Chaque année, on en consomme des milliers de pots en France. Mais maintenant, le Nutella est devenu une force littéraire.
Au milieu des rangs de livres ayant pour sujet les dernières méthodes de régime, les livres de recettes sont de véritables bouffées d'air frais. Best-seller depuis quelques années déjà, le Nutella, produit tabou des adeptes de régimes, fait le bonheur des libraires. Pour preuve, Nutella, le petit livre des 30 recettes cultes paru chezMarabout est le champion des ventes toutes catégories confondues. "C'est parce qu'ils sont bon marché que ces livres se vendent bien, un peu comme le bonbon qu'un enfant peut s'offrir chez le boulanger", explique le psychanalyste Patrick Avrane, auteur de La Gourmandise, Freud aux fourneaux (Points Seuil) pour le 20minutes.
Et la maison Marabout l'a bien compris puisqu'elle édite plusieurs livres de recettes basés sur les petits plaisirs que sont les bonbons Haribo ou les petits beurres de Lu. L'auteur culinaire Sandra Mahut propose ainsi ses recettes : "La pâte Nutella, c'est gras, mais ça ne réagit ni comme du chocolat, ni comme du beurre : ça met plus de temps à fondre. Au bain-marie, il faut remuer sans cesse avec une cuillère en bois. Au froid, ça devient vite très durLe résultat est surprenant et bien meilleur qu'on imagine.". A vos fourneaux !

Architecture : une maison en panier


Les architectes développent de plus en plus des structures jouant sur la notion d’ouverture/fermeture. Les maisons individuelles bénéficient de ces inspirations et ces nouvelles visions. Leur aspect extérieur est souvent bouleversant ( ici, nous avons l’impression de nous retrouver face à un panier en osier ) .
L’exploitation des volumes intérieurs offrent des zones de vies tournées vers l’extérieur pour offrir une sensation ( surtout en plein hiver ) d’être dans la nature confortablement au chaud!
Ici le projet Fincube du Studio Aisslinger se trouve dans le Sud-Tyrol au nord de l’Italie, et offrant une vue imprenable sur les Dolomites!




Après s’être quittés, ils ouvrent un musée de la rupture


Après leur rupture, deux artistes croates ont décidé non pas de ne plus jamais s’adresser la parole, non pas de se crêper le chignon, mais d’ouvrir un musée ensemble. Et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit… d’un musée de la rupture. 
Ce qu’il y a de plus douloureux dans une rupture, c’est de se retrouver du jour au lendemain sans la personne aimée, entouré des seuls souvenirs de votre amour. Que faire de tous ces cadeaux offerts ? De ces objets achetés à deux du temps de votre bonheur ? Que faire de tous ces objets qui vous rappellent l’amour perdu ? Les jeter ? Les garder ?
C’est partant de ce triste constat qu’un couple d’artistes croate a décidé, après sa propre rupture, d’ouvrir un musée des cœurs brisés à Zagreb. Le principe : exposer tous ces objets envoyés par les couples qui se quittent, avec un petit mot expliquant l’histoire de l’objet et le motif de la rupture. Le Musée des cœurs brisés de Zagreb regroupe des milliers de souvenirs venant du monde entier. Ours en peluche, bijoux, lingerie et petits cœurs à toutes les sauces : on y trouve tous les présents habituels et parfois moins habituels que peuvent s’offrir les amoureux des quatre coins du globe.
Vous y verrez, par exemple, des porte-jarretelles accompagnés du mot suivant : "N’ont pas servi assez, sinon le couple aurait duré plus longtemps "… Plus surprenant encore, vous pourrez y voir une hache, envoyée par une Berlinoise, étonnant. Une hache utilisée pour détruire les meubles de l’appartement de son ex…

Quand couple et politique ne font pas bon ménage


Un couple, ça partage des tas de choses : des sentiments, des valeurs, des projets, des rêves… mais ce n’est pas parce qu’on s’aime qu’on partage forcément les mêmes opinions. Résultat : la politique sème souvent la zizanie dans le couple…
Un tiers de couples s’aiment malgré leur "mixité" politique. C’est du moins le résultat d’une enquête menée par le Cevipof et Opinionway en juillet 2011, 36% des femmes avouant ne pas voter comme leur conjoint. Une cohabitation qui se passe globalement bien malgré quelques petits heurts occasionnels, le seul motif de rupture étant, selon l’enquête, l’inscription de l’un des conjoints au Front National...
Néanmoins, pour 60% des couples interrogés, les notions droite/gauche sont dépassées. 51% des personnes interrogées préfèrent toutefois changer de sujets pour éviter les disputes. Téméraires, 8% sont prêtes à défendre leurs opinions vaille que vaille et qu’importe si elles dorment sur le canapé ! Malgré tout, la politique reste un sujet de conversation ouvert au sein du couple pour 60% des couples interrogés, même s’il arrive après les discussions sur les enfants, les vacances, le travail et les lectures.
A deux mois des présidentielles, le sujet risque fort bien de venir pimenter les repas de famille, mais vous ne parviendrez pas pour autant à le(la) faire changer d’avis : 40% des personnes interrogées estiment que "les discussions dans le couple" n’ont en rien influencé leur décision finale au moment de glisser leur bulletin dans l’urne. Et bonne nouvelle à tous les célibataires : inutile de disqualifier d’emblée une partenaire qui n’aurait pas les mêmes convictions politiques que vous : pour 45% des Français, il n’est pas nécessaire d’être "politiquement semblables" pour s’aimer.

Je suis gaucher, et alors ?


Il fut un temps où on leur jetait des pierres, un temps où on les prenait pour des créatures diaboliques, où on leur attachait la main gauche derrière le dos pour les forcer à utiliser la droite. Mais ce temps est bel et bien révolu. En France, les gauchers sont de moins en moins contrariés et de plus en plus aidés.
Ils seraient environ 3,5 millions aujourd’hui, entre 0 et 19 ans, en grande partie des garçons. Mais si les gauchers sont aujourd’hui des gens comme les autres, leur quotidien peut parfois s’avérer plus compliqué. Pour les aider à décomplexer et surtout à dégoter le maximum de petites astuces pour une vie plus ergonomique, Michel Piquemal, auteur pour la jeunesse, présente "Je suis gaucher… et alors ?", une œuvre qu’il a écrite… de la main gauche.
Il y décrit le quotidien parfois laborieux d’un gaucher et explique comment une souris d’ordinateur, une paire de ciseaux, un stylo-plume, un cutter, un ouvre-boîte, une poignée de main ou tout simplement un ticket de métro à poinçonner peuvent parfois se transformer en véritable défis pour les gauchers : "La plupart des outils proposés dans le commerce ont été conçus pour la majorité", déplore-t-il. Des difficultés au quotidien qui ne se limitent pas à une histoire d’outillages : "Les gauchers pensent dans l’autre sens, explique Michel Piquemal. Là où les droitiers lisent le monde de gauche à droite, dans le sens des aiguilles d’une montre, les gauchers le lisent de droite à gauche. Il faut comprendre que le cerveau d’un gaucher passe son temps à faire des allers-retours!".
Et pour aider les gauchers au quotidien, l’auteur préconise de bonnes habitudes dès la maternelle : les instituteurs doivent apprendre aux petits gauchers à bien orienter leurs cahiers dans l’axe naturel de leurs bras, à se tenir à gauche d’un camarade droitier et a adapter l’espace pour éviter de se tordre dans tous les sens. Autre démarche cruciale : consulter un orthophoniste. Ces spécialistes sont les plus à même de répondre aux problématiques des gauchers : "Il ne faut pas hésiter à en consulter un relativement rapidement, et ne serait-ce que quelques séances, pour mettre tout le monde à l’aise", poursuit l’auteur.
Enfin, l’auteur présente Internet comme un véritable vivier en matières de bons plans et autres petites astuces pour cette communauté. Les sites ne manquent pas (www.lesgauchers.com ou encore www.lamaingauche.com), et distillent tout un tas de bons conseils, des témoignages, et vont jusqu’à mettre en ligne des boutiques spécialisées dans les accessoires pour gauchers. Des gauchers militants ont même instauré une fête pour célébrer leur différence : "gauchers isolés", qui a lieu tous les 13 août.
"Je suis gaucher… et alors?", Michel Piquemal, Editions de La Martinière Jeunesse, 12,90 euros.

Giraffe Street Lamp, jeu et écologie en milieu urbain

Giraffe Street Lamp, imaginé par les designers Chen Wei & Lu Yanxin, est un  de balançoire faisant également office d’éclairage nocturne. La Giraffe Street Lamp est équipée d’un panneau  et d’un dispositif permettant de collecter l’énergie cinétique à chaque fois que vous vous balancez, afin de pouvoir faire office d’éclairage à la nuit tombée. Un sympathique concept, qui mêle jeu et écologie en milieu urbain … la suite en images …