Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

jeudi 1 mars 2012

Une femme mange 4 000 éponges ... et 100 savonnettes.


Kerry Trebilcock, 21 ans, souffre du syndrome de pica, un trouble rare du comportement alimentaire qui se caractérise par l'ingestion de substances non nutritives (craie, sable, papier etc.).
Elle a donc ingurgité à ce jour près de 4 000 éponges, ET environ 100 savonnettes...,rapporte The Telegraph.
La jeune femme, infirmière dentaire de profession, a déclaré au Sun : "Un jour, je vais vaincre ce trouble et je serai capable de prendre une douche ou de faire la vaisselle sans éprouver une sensation de faim."
"Si je m'absente de chez moi pour la journée, j'emporte un tupperware contenant de petits morceaux d'éponge avec de la tomate et de la sauce barbecue, a-t-elle déclaré. Je ne pars jamais sans une collation".
Conséquence de ce régime alimentaire un brin particulier, Kerry Trebilcock souffre régulièrement de crampes d'estomac, de constipation et de diarrhée. Elle tente de manger "de la nourriture normale" assure-t-elle, et mâche du chewing-gum parfumé aux fleurs pour refréner ses envies.

Le baiser d'un Marine gay fait le tour du web


La photo de deux Marines américains s’embrassant, et postée samedi 25 février sur Facebook, est devenue un symbole de la fin de l’omerta qui régnait il y a encore peu dans l’armée américaine sur la question de l’homosexualité.
En septembre 2011, l’armée américaine a mis fin à la règle "Don’t Ask, Don’t Tell" (en vigueur depuis 1993), selon laquelle les homosexuels ne devaient pas être discriminés, mais devaient également ne pas afficher leurs homosexualité.
Le cliché a été posté sur la page Facebook du compte "Gay Marines" qui, ce mardi, n’était plus disponible, sans que l’on sache s’il s’agissait d’un problème technique. On pouvait y voir le sergent Brandon Morgan embrasser son petit ami Dalan Wells à son retour au pays.
Si la photo originale n’est pour l’instant plus disponible, elle a suscité un nombre impressionnant de "like" (plus de 35 000), de commentaires (près de 9 000) et de partages en seulement quelques heures. Elle a de plus été depuis été reprises par la plupart des grands médias américains.

Il falsifie sa carte d'identité avec une photo... de Jack Nicholson


Un Brésilien de 41 ans a été arrêté à Recife, une ville sur le littoral est du Brésil, après avoir tenté d'ouvrir un compte en banque avec une fausse identité, rapporte le site 7 / 7.
Jusque là rien de très original, si ce n'est que le faussaire a utilisé sur ses faux papiers une photo d'identité de Jack Nicholson datant de 2003 sous le nom "João Pedro dos Santos". C'était sans compter la popularité de l'acteur américain...
Lors de son arrestation, la police a également trouvé cinq autres fausses pièces d'identité, 36 carnets de chèque, quatre cartes de crédit et divers autres faux documents dont une déclaration d'impôt équivalente à 875 000 euros...

Une salle de gym pour les nudistes en Espagne


En Espagne, une salle de gym propose des cours de fitness à sa clientèle nudiste.
Un club de gym espagnol qui subissait la crise a tenté d’attirer des clients d’une manière un peu particulière: les propriétaires d’Easy Gym ont décidé d’ouvrir leur espace aux naturistes.  »Je ne suis pas naturiste, même si je n’ai aucun problème avec ça. Mais cette initiative est une histoire d’argent« , a déclaré l’un des propriétaires à la BBC.L’idée saugrenue est venue aux propriétaires lorsqu’ils ont constaté que deux piscines de la région proposaient des journées mensuelles dédiées aux naturistes. Reste à voir si l’idée de courir tout nu sur un tapis roulant séduira les Espagnols… 


Devinette du jour !

Qu'est ce que c'est ?

Cela se passe dans la province de Binzhou, en Chine. Des villageois ramènent à la maison des ballons géants remplis de gaz naturel volé sur le site d'un gisement.

Marseille : cette chambre d'hôtel est inondée de graffitis !


Un artiste peintre a recouvert de graffitis une chambre de l'hôtel Le Vieux Panier situé à Marseille... à la demande de l'établissement.
C'est un travail assez ahurissant qu'a réalisé le graphiste designer français Benjamin Roudet alias Big Addict. L'hôtel marseillais du Vieux Panier lui a demandé de taguer la stricte moitié d'une chambre qui est blanche à l'origine.
Le résultat est incroyable, le blanc côtoie les couleurs de manière étonnante et on remarque que la séparation entre le blanc et les graffitis est installée de manière géométrique, et ce peu importe l'environnement. C'est pourquoi un miroir est recouvert pour moitié de graffitis de même qu'un plan de travail et, surtout, le lit.
Les draps sont littéralement coupés en deux sur le plan graphique avec une moitié taguée et l'autre d'un blanc éclatant. La prouesse visuelle est tellement réussie qu'on a l'impression que ce n'est pas le même lit.
 


 

Christian Louboutin tout FEU tout femme au Crazy Horse


Le créateur des fameux stilettos aux semelles rouges prend les rennes de la célèbre institution parisienne du 5 mars au 31 mai. Christian Louboutin laisse libre cours à son éternelle passion pour les danseuses et à un érotisme parfois sulfureux à travers quatre tableaux dont la musique est signée par David Lynch et Swizz Beatz et Natacha Atlas.

Christian Louboutin et le Crazy Horse, c'est une évidence ?

Finalement oui. J'avais déjà fait des choses pour les filles du Crazy, Dita van Tesse, Arielle Dombasle ou Pamela Anderson. Mais jamais à ce point. Ce fut avant tout une partie de plaisir.

Qu'est ce qui vous a séduit dans cette aventure ?

C'est exactement ça. Une aventure. Et Quand Andrée Deissenberg, la directrice générale de l'établissement m'a proposé de prendre en charge la direction artistique de la revue, j'ai dit oui. Ce qui ne me rassemble pas, parce qu'en général, je commence par dire non et après je réfléchis. Là, c'était irrésistible. J'ai vu ce show comme une suite assez légitime voire organique.

Combien de temps, vous a t-il fallu pour concevoir ce spectacle ?

Nous en avons parlé il y a presque un an. Puis les choses ont commencé à s'accélérer il y a 3 mois. Il faut savoir tout assembler comme pour un soulier. Je l'a en tête, reste à le faire marcher, le régler. Et si ça ne fonctionne pas, j'abandonne et je recommence. Par exemple dans le numéro "Les legs" (jambes), les talons étaient très très longs et noirs. Du coup avec le fond de la scène et la lumière, ils disparaissaient. J'ai dû passer à de l'argenté. Maintenant, ça fonctionne. Ce sont des détails, mais ils sont importants et il y en a eu beaucoup.

Qui de Christian Louboutin ou du Crazy Horse a dû s'adapter à l'autre ?

Les dynamiques étaient de rester dans les codes du cabaret et de voir, là où je pouvais tenter des choses qui allaient s'entendre. A l'image d'un mariage. Mes souliers ont disparu pour laisser place à la danseuse. Ce qui est amusant, c'est que, quand je dessine en pensant aux danseuses, en fait ça ne leur est pas destiné. Les souliers les plus évocateurs de music-hall ne sont pas adaptés à cet univers. Les talons étaient trop fins et sans brides. Impossible. C'est donc moi qui me suis adapté parce que je suis à leur service et à celui des femmes en général.

Qu'est ce que vous n'avez pas encore fait ?

J'avais commencé à écrire un scénario pour co-réaliser un film avec une amie réalisatrice. J'aimerais vraiment aller au bout de cette idée, même si je ne m'impose pas de délais. Puis une chose totalement impossible : être un soir, dans la peau, d'un chanteur Prince ou Tina Turner. Rien n'arrive à la cheville m'a t-on dit, de ce sentiment incroyable que d'être sur scène face à un public qui vous porte. Comme je chante très mal, cela restera hélas, dans le domaine du rêve. Enfin, à chaque fois que j'y vais, je me dit que j'aimerais prendre le temps faire toute la muraille de Chine Du début à la fin.

Si je vous confiais une baguette magique, vous en feriez quoi ?

J'essaierai de me faire pousser les cheveux histoire de voir si elle fonctionne (rires). C'est vrai. Quand on commence à les perdre, il y a toujours une période extrêmement traumatisante ensuite on fait avec. Mais j'aimerais bien voir la tête que je pourrais avoir.

FEU de Christian Louboutin, du 5 mars au 31 mai 2012 au Crazy Horse. Plus d'infos : lecrazyhorseparis.com

L'info du moment !


Un bébé photographié en boucher ou en pape !


L'éternelle question posée aux jeunes enfants : "Qu'est-ce que tu veux faire quand tu seras plus grand ?" a taraudé ce photographe, pour qu'elle devienne finalement une source d'inspiration.
Le photographe Malo, alias "MondayMonday", a réalisé une série de clichés au thème insolite, comme l'a annoncé le site My Modern Met. Il a en effet mis en scène un petit enfantdans des uniformes différents, correspondant chacun à un métier. Cela reflète donc l’univers rempli de doutes et d’espoirs d’un jeune parent qui ne cesse de se demander quel sera l’avenir de sa progéniture.
Avec ce travail intitulé "Un jour, mon enfant tu seras" ("One day you will be my child", en anglais), le photographe basé à Paris se met donc dans la peau d’un "papa poule". Il imagine l’enfant en matador, danseur étoile, boucher, prêtre ou même pape ! Le plus surprenant est la vision d’un parent se laissant rêver à ce que son bébé devienne un jour un… super-héros ! Dans son uniforme de justicier masqué, le petit fait beaucoup sourire et rend complètement gaga ! Mais n’oublions pas que l’enfant choisira par lui-même la carrière qui l’attire et s’épanouira dans les activités pour lesquelles il aura développé une passion.
 

 

 

 

 

Danemark : Carlsberg explose une bouteille géante pour inaugurer la tribune d'un stade


Dans un stade de football danois, la marque de bière Carlsberg a inauguré une tribune d'une manière assez singulière : exploser une bouteille de bière géante sur cette nouvelle construction.
Chaque constructeur a sa propre manière d'inaugurer une nouvelle bâtisse. Pour Carlsberg, exploser unebouteille géante représente une inauguration assez originale !
A l'image des baptêmes des navires, la firme brassicole danoise a littéralement fait exploser une bouteille géante sur une tribune. En effet, dans le Parken Stadium, stadede football de Copenhague, capitale du Danemark, la compagnie a voulu baptiser de la plus belle des manières la la tribune portant son nom : "Carlsberg".
La compagnie danoise a même déclaré que le "dimanche 11 mars, nous vous invitons à la pendaison de crémaillère de la Carlsberg tribune, collations et une Carlsberg gratuite pour les 5 000 premiers fans". 
Regardez la vidéo de l'inauguration de la tribune Carlsberg en cliquant ci-dessous : 

Mont Everest : le Népal désire une nouvelle mesure du ''toit du monde''


Officiellement donnée à 8 848 mètres, la taille de l'Everest est sujette à de nombreuses controverses, notamment de la part de la Chine. Le Népal souhaiterait mettre fin à cette polémique en demandant une nouvelle mesure.
A combien culmine l'Everest ? Voici la question que de nombreux experts en géologie se posent. Dans les institutions scolaires, on apprend que l'Everest surplombe le monde à 8.848 mètres d'altitude. Cependant, la mesure de 1954 est sujette à des controverses. En 2005, la Chine a initié une polémique en estimant que le "toit du monde" est plus bas. Voulant mettre un terme à toute cette dispute, le Népal souhaiterait une nouvelle mesure officielle.
Le Népal et la Chine se "partagent" le Mont Everest. Le premier possède une plus grande partie du "Sommet des Dieux" alors que la Chine ne détient que le versant Nord. Mercredi, un appel à une aide financière et technique internationale a été lancé par la République Démocratique et Fédérale du Népal afin de mesurer définitivement la taille du mont et, ainsi, mettre fin à toute cette dispute entre pays voisins.
C'est en 1954 que des experts indiens font culminer le Mont Everest à 8 848 mètres. Depuis, les Népalais se réfèrent à cette expertise. De son côté, son voisin du Nord assure, depuis 2005, que le sommet de l'Everest se tiendrait à exactement 8 844,43 mètres, soit 3m57 mètres en moins. "Nous ne disposons pas de l'expertise technique et scientifique ainsi que des financements suffisants pour mesurer l'Everest proprement dit. [...] Il nous faudrait une aide internationale en termes d'équipements, de recherche scientifique et d'expertise dans le domaine de données analytiques. Nous sommes en train de préparer une demande en ce sens, qui sera officiellement soumise à des donateurs potentiels", révèle le directeur général du service népalais des relevés topographiques, Krishna Raj B.C, relayé par le site internet La Dépêche.
Pour semer encore plus de doutes, la National Geographic Society et le Musée des Sciences de Boston ont conclu, en 1999, que la hauteur du Mont Everest était de 8 850 mètres. Cette mesure a été effectuée par le biais de données satellitaires.

Il est mis en prison pour avoir détourné des feux piétons


Roman Tyc est un artiste actuellement derrière les barreaux. Son tort ? Avoir détourné les feux piétons de la ville de Prague.
Un détournement de feux piétons peut coûter très cher en République Tchèque. L’artiste Roman Tyc l'a appris à ses dépens puisqu'il est aujourd'hui derrière les barreaux après avoir... détourné les feux de signalisation de Prague. Un pendu, une femme en jupe, un unijambiste et un homme en train d’uriner, tels étaient les personnages qui remplaçaient les traditionnels piétons rouges et verts de 50 feux de la ville en 2007.
Accusé de vandalisme, il a été condamné à 80 000 couronnes (3 200 euros) de dommages et intérêts et à 60 000 couronnes (2 400 euros) d’amende. Problème, Roman Tyc n'a payé que la première des sommes. Conséquence, la justice tchèque a décidé de le mettre derrière les barreaux pour qu'il purge sa peine, comme l'explique le Courrier International.
Selon Hospodarske Noviny, cette affaire a permis de "montrer que l’Etat est une machine bête et répressive". A noter que Roman Tyc fait partie du collectif Ztohovenet qu'il a déjà été auparavant l'auteur d'un piratage de la chaîne publique tchèque CT2, diffusant en direct une fausse explosion nucléaire.

Cette publicité n'est visible que par les femmes


Un panneau d'affichage londonien a développé une technologie permettant de rendre visible sa publicité interactive uniquement par les femmes !
Un surprenant panneau publicitaire a fait son apparition il y a quelques jours à Londres, a annoncé Courrier international. Placée dans les abribus de la célèbre Avenue d’Oxford Street, l’affiche publicitaire est non seulement interactive, mais fonctionne également grâce à un système de reconnaissance faciale !
Cela attise donc beaucoup de piétons curieux de découvrir ce que cache ce spot, mais les hommes seront sûrement déçus. En effet, le spot est visionnable uniquement par la gent féminine. Des capteurs reconnaissent le public féminin en mesurant la distance entre leurs yeux, la largeur de leur nez, et la taille de leur mâchoire. Cette technique serait fiable dans 90% des cas.
Mais pourquoi une telle discrimination envers les hommes ? En fait, l’annonceur derrière ce plan de communication est une association qui milite pour le droit des femmes à l'éducation dans les pays en voie de développement. Ainsi, tandis que les femmes peuvent regarder un spot de 40 secondes sur le sujet, les hommes sont simplement dirigés vers le site Internet de l’ONG afin de susciter une prise de conscience chez eux : "Nous ne donnons pas aux hommes le choix de voir cette publicité pour qu'ils aient un aperçu de ce que cela fait quand on vous interdit des choix basiques", a expliqué un porte-parole.

Le prénom ''Gérard'' va-t-il devenir une insulte ?


Alors que la cérémonie des "Gérard de la télévision" a lieu depuis plusieurs années, l'académie des Gérard a trouvé étonnant que le quotidien Le Parisien utilise ce prénom pour une connotation négative dans un titre d'article. "Gérard" deviendrait-il une insulte ?
Depuis plusieurs années, la cérémonie des "Gérard de la télévision" symbolise ce qu'il y a de pire dans le paysage audiovisuel français. Cependant, l'Académie des Gérard ne veut pas que ce prénom ait une connotation négative ni ne devienne une insulte. Alors, quand le quotidien Le Parisien titre "Un Gérard pour le Nord, l'Oscar pour le Sud", Frédéric Royer, l'un des créateurs des Gérard du Cinéma et de la Télévision, monte au créneau sur Twitter: "Nous sommes officiellement inquiets pour cette grave dérive".
Aussi, il explique pourquoi ce prénom a été choisi pour baptiser ses prix : "Si nous avons donné le nom de 'Gérard' à nos prix satiriques, c'était par assonance avec le prénom 'Oscar' et 'César' et aux cérémonies américaine et française. C'est aussi un hommage à tous les 'Gérard' du cinéma et de la télévision, dont Gérard Depardieu, Gérard Darmon ou Gérard Lanvin. L'Académie des Gérard est donc très surprise de voir ce beau prénom passer dans le langage courant pour désigner quelque chose de 'moche' ou de 'pas bien'. Il est temps de dire : halte-là ! (...) les Gérard sont nos amis".
Face à cette levée de boucliers, Jean-Luc Normand, rédacteur en chef adjoint duParisien, a tenu à réagir et calmer le début de polémique: "Promis, on ne recommencera plus ni pour les Gérards ni pour les Oscars ! (...) Pas de malentendu. Au Parisien/Aujourd'hui-en-France, on aime autant les nuages que le soleil, donc autant les Gérard que les Oscar". Nous voilà rassurés.

Devons-nous avoir peur de la robotique sexuelle ?


Le célibat est, de nos jours, un statut concernant une bonne partie de la population française. Avec le progrès technique et technologique, il se pourrait bien que la robotique sexuelle devienne un monstre sur le marché dans les années à venir. 
Le célibat est, pour certains, considéré comme un fléau de notre société. Malgré les "efforts" pour combattre ce statut social par le biais de site de rencontre ou autres, malgré la croissance de la population mondiale, le célibat touche près de 15% de la population française. Les évolutions sociales, techniques et démographiques n'y peuvent rien, les gens aiment vivre seul.
La robotique sexuelle, futur monstre économique 
Pour contrer ce phénomène social croissant, des chercheurs se sont penchés sur la question. Pourquoi certains préfèrent-ils être célibataires ou tout simplement vivre seuls ? La solution se trouve dans le manque de patience, de confiance, de compréhension qu'on voudrait avoir en l'Autre. Les ingénieurs ont alors pensé qu'il y avait peut-être un marché à prendre : celui de la robotique sexuelle !
Certes, ces robots existent déjà depuis des années. On remarque alors les présences des robots tels que HRP-4C, Actroid ou EveR sur le marché de la robotique sexuelle. Touchant principalement la gent masculine, cette technique est en passe de devenir un monstre économique dans les décennies à venir, explique-t-on sur le site internet Gizmodo. L'astronome et écrivain scientifique québécois, David H. Levy, prédit même l'officialisation du mariage Homme/Robot d'ici 2050. Idée farfelue ? Pas tant que ça car on vous présentait déjà il y a quelques semaines, un mariage entre une femme et... un entrepôt !
"Roxxxy", bien plus qu'une simple poupée ! 
Les personnes attirées sexuellement par des objets sont nommés "objectùm-sexuels". Ceux-ci se sont déjà, pour la plupart, procuré une de ses "sex dolls", ces poupées reproduisant un maximum de sensation sexuelles. Mais la véritable avancée technique provient des laboratoires de TrueCompanion dont Douglas Hines est le créateur. Ancien ingénieur en intelligence artificielle chez Bell Labs, Hines a mis au point "Roxxxy", le premier robot qui imitera le plus fidèlement une vraie maîtresse. Bien au-delà des "sex dolls", "Roxxxy" sera capable d'apprendre les goûts de son amant, mais pourra aussi converser avec lui et ressentir le toucher. Loin d'être accessible par tous, le prix commercial de "Roxxxy" devrait avoisiner les 8 000 euros.
La limite à ne pas dépasser
Ces robots anthropomorphes à apparences féminines sont, dans le jargon scientifique, appelés les gynoïdes. Cependant, la question d'éthique a souvent été soulevée par cette génération montante de robots sexuels. Et si, en continuant le progrès dans le domaine de l'intelligence artificielle, un soulèvement de ses machines se produisait ? Une idée bonne pour les films de science-fiction, mais qui a le mérite d'être posée. Plus le robot s'apparente à la forme humaine, plus les frontières de l' "Uncanny Valley" (la Vallée Dérangeante) peuvent être dépassées. Cette "Vallée" est le terme utilisé pour considérer le pallier psychologique maximum où l'homme accepte l'apparence physique d'un de ces gynoïdes. Ainsi, plus le robot s'apparente à l'humain, plus la gène occasionnée et le dérangement sont grands.
Mais, en ce qui concerne un hypothétique "soulèvement des machines", inutile de s'inquiéter. La robotique sexuelle en est qu'à ses débuts. Lorsque ces robots seront dotés d'une conscience, de sentiments, là nous pourrons nous inquiéter. De nos jours, les ingénieurs travaillent sur l'amélioration de l'intelligence artificielle afin d'amplifier l'intégration sociale de ces chers compagnons à boulons.

Au chômage, elle se vend aux enchères sur eBay


Désespérée par deux années de chômage, une Britannique a décidé de se mettre en vente sur le site eBay.
Les temps sont durs au Royaume-Uni qui n'échappe pas à la crise économique. Dans le comté de Gloucestershire, une femme auchômage depuis deux ans a décidé de poster sur le site internet de vente aux enchères eBay une annonce particulière, comme le relaie le siteOddity Central "A vendre : employée capable et volontaire pour CDI ou CDD. Commerciale expérimentée, je suis prête à presque tout pour trouver du travail. Lisez, peut-être serez-vous la personne à me donner une opportunité professionnelle?".
Encerclée par un prêt logement à rembourser et des contrats courts payés au salaire minimum de 7 euros nets alors qu'elle gagnait 40 000 euros annuels en tant que commerciale, Deborah Bowen sort les dernières cartes de sa poche pour s'en sortir."Je ne suis pas du genre à être une assistée de l’État. Je veux juste un travail qui paie, pour rembourser mon emprunt immobilier, mes factures et me permette de manger correctement", explique t-elle."Je suis allée dans toutes les agences pour l'emploi de la ville sans rien trouver. Je voulais m'en sortir donc j'ai pris la décision d'essayer une autre méthode pour trouver du travail", justifie t-elle.

Il boit de l'essence par erreur et prend feu en fumant


"Fumer tue", disent les paquets de cigarettes. Mais parfois bien plus directement qu'on pourrait le penser. La preuve avec cette histoire relayée par la plupart des grands médias américains, celle de Gary Allen Banning, 43 ans, mort après en avoir fumé une. Mais il faut bien préciser qu'il avait ingurgité de l'essence par erreur quelques minutes auparavant...
C'est en tout cas ce que disent les premiers éléments de l'enquête, menée par la police d'Havecock, en Caroline du Nord, où le drame est survenu. Dans les faits, l'homme s'est rendu dans sa cuisine pour étancher une petite soif, s'est trompé de récipient au moment de boire au goulot, et, en recrachant l'essence, en a imprégné ses vêtements.
C'est donc presque logiquement que l'homme, sorti dans la foulée s'en griller une petite comme si de rien n'était, s'est littéralement embrasé. Transporté en urgence à l'hôpital de la ville, Gary Allen Banning y a perdu la vie quelques heures plus tard. La morale de cette histoire ? Ne jamais mettre d'essence à l'endroit où on boit.

29 février, enfin les bougies pour une fratrie norvégienne


Le hasard est étrange parfois. En ce jour de 29 février, une date qui n'apparaît que tous les quatre ans dans le calendrier - afin de coller à la durée d'une année tropique qui est de 365,2425 jours -, la famille Henriksen fête l'anniversaire de trois de ses enfants, un événement qui n'arrive pas si souvent.
Heidi, Olav et Leif-Martin sont en effet nés respectivement un 29 février 1960, 1964 et 1968. A ce titre, ils figurent dans le Guinness des records comme les trois seuls enfants dans ce cas. Une coïncidence qui n'en serait pas tout à fait une...
Interrogé par la radio publique norvégienne NRK, la mère de famille Karin Henriksen a expliqué : "Tous mes enfants étaient voulus. Et ce n'est pas comme si j'avais tout fait pour les garder dans mon ventre." Certes, mais comme le révèle le cadet de la famille, Leif-Martin : "Nos parents n'ont jamais voulu nous donner leur recette". "Soit, c'est un hasard incroyable, soit c'est une planification extrêmement minutieuse", a-t-il ajouté. Le mystère reste entier.

Angleterre : Des triplées nées avec quatre ans d'écart, c'est possible !


Nadine et Martin Cooper s'aiment, mais ne peuvent pas enfanter. Après des tests de fertilité, il s'avère que les deux soient stériles. La fécondation in-vitro semble être alors l'unique solution au problème pour ce couple qui, pourtant, rêve de fonder une famille. Mais, surprise, Nadine Cooper tombe enceinte une première fois. Quatre ans plus tard, elle sera enceinte de jumelles. Le plus étonnant est que ces trois sœurs sont des triplées ! 
Dans la petite ville britannique de Melksham, Nadine et Martin Cooper sont des parents comblés. Leur fille, Libby Cooper est née en 2008 et est la sœur de deux nouveaux-nés. Quatre ans séparent donc la plus grande et les deux dernières. Et pourtant, les trois sont... des triplées !
Un rêve de famille qui s'écroule 
Pour Nadine et Martin, tout commence lorsque les médecins leur annoncent qu'ils ne seront sûrement jamais parents. Mariés depuis le mois de juin 2005, le couple Cooper ont été dévastés lorsque la mauvaise nouvelle est tombée. Après des tests de fertilité, Nadine, 38 ans et infirmière et son mari ingénieur Martin, ont appris qu'ils étaient tous les deux infertiles. "On est allé faire des tests lorsqu'au bout de 18 mois, on a vu qu'on y arrivait pas. Les spermatozoïdes de Martin ont une mobilité trop faible et, pour ma part, je ne produisais pas des ovules d'assez bonne qualité. Nos chances de concevoir un bébé étaient vraiment très faibles", déclare Nadine Cooper au Daily Mail. L'infirmière ajoute : "C'était vraiment triste, mais on s'est préparé à abandonné notre rêve de fonder une famille. Alors, on a commencé à chercher d'autres alternatives".
La Fécondition in-vitro comme solution 
La solution à ce problème a donc été d'utiliser la méthode de la fécondation in-vitro. Le malheureux couple a versé la somme de 6 000 livres sterling (un peu plus de 7 100 euros) pour être en tête de liste. Un des six embryons créés a été implanté directement alors que les embryons restant ont été gelés pour un éventuel usage dans le futur. Lors de la fécondation in-vitro, les médecins ont pourtant rappelé au couple que les chances de réussite étaient minimes. Contrairement à toute attente, Nadine Cooper est tombée enceinte et a donné naissance à la petite Libby au mois de mai 2008.
Ce sera des jumelles ! 
L'année dernière, le couple Cooper a décidé de remettre le couvert une seconde fois en utilisant les embryons qui ont été gardés au frais lors de la première manipulation. Cependant, pour cette seconde tentative, les médecins en ont implanté deux pour assurer le coup. "Les médecins nous ont expliqué qu'il y aurait seulement 14% de chances qu'un de ces embryons soit viables. La chance pour que les deux embryons le soient était inférieure à 1%. Martin et moi étions conscients que nous ne serions sûrement pas aussi chanceux que la première fois", avoue Mme Cooper. Le couple a été très surpris en apprenant lors de l'examen échographique de six semaines que Nadine était enceinte de jumelles !
Maddie et Neeve sont nées le 5 février 2012, cinq semaines avant le terme de la grossesse. "Lorsqu'on a commencé le traitement de fécondité, je n'aurai jamais imaginé que nous réussirions à avoir un enfant, alors trois !" s'est étonnée Nadine. Les parents des triplées ont décidé de ne pas encore dévoilé le secret à Libby, encore trop jeune pour comprendre.

Il se trompe de maison et détruit la mauvaise

Dans la province de Namur en Belgique, un grutier a fait une drôle d'erreur. Alors qu'il devait intervenir pour détruire une maison, il s'est trompé de lieu et a détruit la mauvaise ! "En fin de journée, je me suis rendu compte par l'intermédiaire de mon patron que j'avais démoli la mauvaise maison. Aux dernières nouvelles, on devrait s'arranger avec le patron et le propriétaire. Maintenant moi j'ai pris un coup. Ce n'est pas facile d'assumer ça. J'espère que ça va s'arranger", a déclaré le malheureux grutier à RTL.be. Heureusement, personne n'était à l'intérieur de la bâtisse pendant la destruction...