Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

vendredi 30 mars 2012

Un appartement oriental en plein coeur de Miami

Ce joli appartement baptisé Taj Miami aux volumes généreux, 540 m2, conjugue atmosphère orientale et décoration contemporaine. C'est le pied à terre en Floride du cheikh Saoud Al-Shaalan qui l'a mis en vente pour la somme de 3 000 000 d'euros.

















La Mutuelle Nationale des Hospitaliers lance un site internet de prévention


La Mutuelle nationale des hospitaliers et des professionnels de la santé et du social (MNH) lance un nouveau site web dédié à la prévention : mnh-prevention.fr. Le site mnh-prevention.fr propose des informations sur différents thèmes de santé publique : le tabagisme, le risque alcool, le VIH, le stress, la nutrition…
Ce site met à disposition de nombreux contenus, notamment des dossiers thématiques : tabac, stress, nutrition, alcool, Alzheimer… des quiz interactifs pour calculer son IMC, déterminer sa dépendance au tabac, un quiz audition… des vidéos sur différentes pathologies de la documentation à télécharger ou commander de l’actualité régionale.

Jeûner pour se soigner ?


Plutôt qu'un recours excessif au médicament, le jeûne pourrait-il être prescrit à des fins thérapeutiques ?
D'après plusieurs études étrangères, le jeûne permettrait de se soigner. Les réalisateurs de documentaires Thierry de Lestrade et Sylvie Gilman (auteurs de "Le jeûne, une nouvellethérapie ?") expliquent comment cette thérapie peut porter ses fruits.
Dans Le Nouvel Observateur, les documentalistes indiquent que le jeûne ne doit pas effrayer et que "le jeûne n’est pas la panacée. Il ne sera pas la solution à lui seul des problèmes de notre système de santé. Mais le jeûne est un révélateur. Révélateur de la capacité à penser autrement." Au Norris Hospital de Los Angeles, un des plus grands centres de cancérologie de Californie, David Quinn, chef du service des essais thérapeutiques explique : "nous suivons avec beaucoup d’intérêt cette piste. Une méthode simple, facile à mettre en œuvre, et pas chère, potentiellement applicable à tous les cancers : pourquoi la négliger ?"
En France, championne du monde de la consommation de médicaments, le jeûne est "à proscrire en cas de maladie" pour certains. Valter Longo, auteur d'une étude sur le jeûne et la chimiothérapie chez la souris détaille : "c'est difficile d’imaginer que vous pouvez supprimer la nourriture à quelqu’un et qu’il devient plus fort." Ce à quoi le professeur Valentin Nicolaïev ajoute : "c’est encore plus difficile pour un médecin. Jeûner, c’est un peu mettre sa tête à l’envers."

Le diesel à l’origine des pics de pollution en France ?


Réputé moins nocif pour le climat que le moteur à essence, le diesel serait pourtant responsable de l’émission de dioxyde d'azote (NO2), responsable de maladies respiratoires et cardio-vasculaires.
Le diesel a explosé en France. A tel point qu’il équipe aujourd’hui près de 60% des automobiles contre à peine plus du quart en 1995. Réputé moins nocif pour le climat que le moteur à essence en générant moins de CO2 au kilomètre, le diesel est également moins cher. Toutefois, il présente d'autres inconvénients. Selon Denis Baupin, maire-adjoint (EELV) de Paris en charge de l'Environnement, "lapollution de l'air qu'on connaît en Ile-de-France, et ailleurs, est due au fait que la France a le parc automobile le plus diésélisé du monde".
Ainsi, sur les 45% des particules fines présentes dans l'air francilien et générés par le trafic routier, la moitié provient des pots d’échappement de voitures de particuliers roulant au gazole. En effet, le diesel émet un gaz, le dioxyde d'azote (NO2), responsable de maladies respiratoires et cardio-vasculaires. "Les technologies qu'on met en place sur les filtres à particules produisent plus de dioxyde d'azote", souligne Karine Léger, adjointe au directeur d'Airparif cité par l'AFP. Or, la France, dans le contexte du Grenelle de l'environnement, a pris des mesures visant à favoriser l'achat de véhicules plus "propres", sur le seul critère des émissions de CO2.
Le bonus-malus mis en place par le gouvernement pour favoriser l’achat de véhicules diesels "repose en effet sur le seul objectif de diminution des rejets de gaz carbonique, qu'il remplit imparfaitement, sans prendre en compte les émissions d'autres polluants, tels que le dioxyde d'azote, les particules fines ou les oxydes d'azote", a souligné en janvier Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes. Un phénomène que la fédération France Nature Environnement (FNE) dénonce vivement.
"Il faut que l'automobiliste paie le diesel à son véritable coût", réclame ainsi Michel Dubromel, de FNE. La fédération plaide également pour que les diesel les plus nocifs fassent partie des véhicules exclus des villes à l'occasion de l'expérimentation, à partir de 2013, de zones réglementées dans huit agglomérations françaises. Une mesure que la France a décidé d'améliorer enfin la qualité de son air et échapper à de lourdes amendes dont la menace la Commission européenne.

Il étudie ses craquements de doigts pendant 50 ans


Donald Unger a fait craquer les doigts de sa main gauche pendant 50 ans. Cet allergologue né à la fin des années 1920 a voulu vérifier l'idée reçue selon laquelle faire craquer ses doigts donne de l'arthrite. Sa mère, ses tantes et sa belle-mère le lui ont répété plusieurs fois. Ce qui a donné l'envie à ce Californien de les prendre au mot et de jouer au cobaye.
Donald Unger écrit dans son protocole : " Pendant cinquante ans, l'auteur a fait craquer les articulations des doigts de sa main gauche au moins deux fois par jour, en ne touchant pas à celles de sa main droite afin qu'elle serve de contrôle. Par conséquent, les articulations de la main gauche ont craqué au moins 36 500 fois, pendant que celles de la droite n'ont craqué que rarement et de manière spontanée. A la fin des cinquante années, ses mains ont été comparées pour juger de la présence ou non d'arthrite."Il s'est avéré qu'il n'y avait aucune différence entre les deux mains et pas le moindre signe d'arthrite.
Grâce à son étude Donald Unger a reçu en 2009 un IgNobel, prix qui couronne les champions de la science improbable. En recevant la récompense, il a lancé : " Mère, a-t-il lancé vers les cieux, je sais que tu m'entends. Mère, tu avais tort ! Et puisque j'ai ton attention, puis-je cesser de manger des brocolis, s'il te plaît ?"

Dis-moi pour qui tu votes, je connaîtrai ta vie sexuelle


"Il a voulu vivre César et il est mort Pompée". Ainsi Clemenceau avait résumé la vie du président Félix Faure, mort en 1899 dans les "bras" d’une demi-mondaine. Cette anecdote illustre bien les rapports qu’à toujours entretenu le pouvoir politique avec le sexe. Mais un sondage Ifod pour le magazine pornographique Hot Vidéo à paraître aujourd’hui vendredi 30 mars a décidé de retourner la logique qu’on pourrait résumer ainsi : dis moi pour qui tu votes, je te dirais comment tu fais l’amour.
Les électeurs de droite ont une vie sexuelle "plus stable"
Ainsi, les électeurs de droite et du centre ont tendance à avoir une vie sexuelle "plus stable" et "moins intense" que ceux de gauche et que l’ensemble des Français. Le nombre moyen de rapports sexuels mesuré chez les électeurs de Nicolas Sarkozy (6,7 par mois) et de François Bayrou (5,9) est en effet "sensiblement plus faible" que celui observé chez les électeurs de gauche (7,6), d'extrême gauche (7,7) et d'extrême droite (8), contre 7,8 en moyenne pour l'ensemble des Français.
Le FN veut repeupler la France
Les sympathisants de l'UMP déclarent avoir eu 7 partenaires en moyenne dans leur vie, contre 9 chez les sympathisants de gauche et 10 chez ceux d'extrême droite (8 pour l'ensemble des Français). Ces derniers prendraient donc très au sérieux leur désir patriotique de repeupler la France. 
Autre enseignement, l’insatisfaction face aux politiques traditionnels tendraient à se ressentir sous la couette : le sentiment ˝ d'insatisfaction sexuelle ˝ est en effet plus important chez les Français votant pour des candidats de partis protestataires (35% chez ceux de Jean-Luc Mélenchon et 31% chez ceux de Marine Le Pen). Voici pour la fréquence.
La sodomie rassemble les extrêmes
Concernant les pratiques, la fellation est plus répandue chez les femmes de gauche (81% disent l'avoir déjà pratiquée) que chez celles de droite (69%), contre 73% en moyenne pour l'ensemble. La pratique de la sodomie est, elle, plus élevée dans les "formations protestataires" (55%) que chez les "partis de gouvernement" (45%, comme pour l'ensemble des Français).
A gauche, on partage... tout
Autre enseignement, les valeurs de partage de la gauche ne sont pas seulement une légende : Ils sont en effet plus nombreux (6% et même 9% au Front de gauche) à déclarer avoir vécu une "expérience échangiste" que ceux de droite (4%).

Pour finir, l'Ifop précise qu'"afin d'accroître la fiabilité des résultats", il a posé ces questions dans une enquête dont "la taille de l'échantillon et le mode de recueil (sur internet, ndlr) réduisent fortement la marge d'erreur et les risques de sous-déclaration inhérents au caractère intime et sensible du sujet abordé". L'institut de sondage sort donc couvert.

Et si on éteignait la Tour Eiffel ?


Demain, entre 20h30 et 21h30, plus de 200 monuments parisiens vont éteindre leurs lumières pour symboliser la lutte contre le réchauffement climatique. A l'occasion, le WWF invite les internautes à éteindre eux-mêmes la Tour Eiffel.

Eteindre la Tour Eiffel ? Facile. Il suffit de vous rendre surearthhour.fr/2012/, de choisir une ampoule et d'appuyer sur l'interrupteur. Invitez vos amis à faire de même et en quelques heures, vous pouvez totalement éteindre la dame de fer.
Le site, plutôt rigolo, a été mis en ligne à l'occasion de Earth Hour, une initiative lancée par le WWF. Demain, entre 20h30 et 21h30, les particuliers comme les institutions sont invités à éteindre leur feux pour signifier leur combat dans la lutte contre le réchauffement climatique.
L'initiative se veut surtout symbolique, mais SydneyRome,Londres ou Paris vont toutes jouer le jeu. Dans la capitale, pas moins de 200 monuments, statues et ponts parisiens vont devenir obscurs en début de soirée. Sur la pelouse duTrocadéro, un mini-spectacle sera même organisé en présence de nombreuses personnalités.
L'occasion de faire des photos originales, ou justement de sortir prendre l'apéro... à la bougie.

Devant l'Opéra de Paris, Simon le crieur public déclame des tweets sur un tabouret


En haut des marches de l'Opéra Garnier à Paris, un crieur de rue d'un nouveau genre a pris place vendredi sur un tabouret: il s'agit de Simon, "crieur de tweet", qui déclame haut et fort des messages ne dépassant les fameux 140 signes, sur tous les sujets possible et imaginables.
Chemise blanche et pantalon avec bretelles, coiffé d'une casquette et juché sur un tabouret, Simon, comédien de profession, a lu pendant une demi-heure vendredi après-midi sous le ciel bleu des tweets envoyés à l'appel du site internet "Merci Alfred", dévolu aux "bons plans" pour vivre la capitale différemment. Une première qu'il envisage de rééditer.
"Ca nous intéressait de réenchanter Paris et de réhabiliter le crieur public. Un ami comédien, Simon, a accepté de jouer le jeu et nous avons envoyé un e-mail à tous nos abonnés pour qu'ils proposent des tweet, ça a été très très bien relayé et nous sommes numéro 1 des sujets sur twitter aujourd'hui", a dit à l'AFP Guillaume Declair, responsable du site "Merci Alfred".
Un téléphone posé sur une tablette, le comédien déclame sans interruption: "penser à ramener du pain", "Yann je t'aime tu es le surfeur de ma vie", "un follow friday pour Simon", "Tonia vous souhaite un bon week-end a tout Paris je vous aime", "dites non à l'huile de palme et graisses hydrogénées"...
Selon Guillaume Declair, le concept est apparu aux Etats-Unis il y a quelques semaines. Il n'a pas précisé quand il comptait rééditer l'expérience.

Australie: le chef de l'opposition critique les fesses de la Premier ministre, puis s'excuse


Le leader de l'opposition australienne (conservateurs) a présenté vendredi ses plus plates excuses après avoir estimé la veille que la Premier ministre, Julia Gillard, était mal habillée et avait un gros fessier.
Jeudi, Tony Abbott avait dit, lors d'une rencontre avec des habitants, être d'accord avec des commentaires peu flatteurs sur l'apparence de la chef du gouvernement, émis par Germaine Green, une féministe australienne.
"Chaque fois qu'elle se tourne, il y a ce pli horizontal bizarre, ce qui veut dire que (ses pantalons) sont trop étroits aux hanches", avait déclaré récemment à la chaîne ABC Mme Green, qui n'aime rien tant que la controverse et la publicité. "Tu as un gros derrière Julia, il te faut l'accepter", avait-elle ajouté.
Interrogé sur ces commentaires, Tony Abbott avait approuvé jeudi: "Je sais, je sais. Germaine Green a raison sur ce point là".
Mais ce court échange, lors d'une rencontre avec des habitants, a été filmé par une équipe de télévision et les images ont été largement diffusées.
"C'était une remarque à l'emporte-pièce (...). Je n'aurais pas dû la faire et je la regrette", a déclaré vendredi Tony Abbott, qui dirige le parti conservateur.
Julia Gillard, chef d'un gouvernement travailliste, est la première femme à être Premier ministre en Australie.
Lorsque cette ancienne avocate au caractère bien trempé avait pris la place du précédent Premier ministre, lors d'un putsch interne au Labour, l'Australie avait été stupéfaite.
Le pays s'était d'un coup retrouvé dirigé par un Premier ministre femme, athée, vivant en concubinage, sans enfant et parfaitement heureuse de ses choix.

Contre les tagueurs, la SNCF sort les épines


La SNCF pense avoir trouvé une arme contre les tagueurs: des haies de plantes épineuses le long des voies d'Ile-de-France, véritables "barbelés écologiques".
Ce dispositif, présenté vendredi par la SNCF qui vante ses vertus écologiques, a été testé avec succès dans des points où étaient stationnés les rames en maintenance ou hors d'usage, ainsi que sur plusieurs gares des lignes C et D du RER, indique la SNCF.
Constatant l'inefficacité des grillages métalliques, facilement coupés, souvent vétustes, la SNCF a décidé d'étendre depuis une semaine le stratagème aux voies de circulation, à commencer par la ligne N-U du Transilien, qui part de Paris-Montparnasse en direction de l'ouest de l'Ile-de-France.
Des épineux ont été plantés avec comme objectif d'obtenir d'ici à deux ans des "haies végétales" de trois à quatre mètres de haut avec une durée de vie de 50 ans, explique le chef de chantier Christophe Marie de la Société d'innovation végétale (Sinnoveg), chargée du projet par la SNCF.
Stéphane Dauthier, délégué à la sécurité sur la ligne N-U, promet "un mur d'épines dissuasif" et vante le "côté esthétique" du végétal. En 2011, la SNCF a dépensé 150.000 euros pour les dégradations commises sur la ligne N, notamment le nettoyage des tags.
Pour former ce mur végétal, trois sortes de buissons ont été choisis: le poivre du Sichuan (Zanthoxyllum simulans), l'épine-vinette de Juliana (Berberis julianae) et le rosier rubigineux (Rosa rubiginosa).
Toutefois, les protections grillagées ne vont pas disparaître, les végétaux les complètant grâce à "un pouvoir dissuasif en termes d'intrusion sur nos sites", a précisé Stéphane Dauthier.
Le Transilien SNCF prépare un nouveau chantier à l'automne 2012 à Trappes (Yvelines) sur 7 kilomètres.

Des patrons belges distraits piégés par le ministère de l'Economie


Des patrons belges peu attentifs à ce qu'ils signent se sont engagés à offrir des oeufs de Pâques aux fonctionnaires et à arroser les plantes du ministère, a indiqué vendredi le ministre de l'Economie, à l'origine de cette démarche destinée à démontrer leur manque de prudence.
Ayant relevé qu'en 2011, plus de 1.000 entrepreneurs avaient déposé plainte après avoir souscrit des contrats avec de soi-disant éditeurs d'annuaires professionnels, le Service public fédéral (SPF) Economie a à son tour envoyé début mars 10.000 demandes de renseignements destinée à une prétendue mise à jour d'annuaire fictif, le "Belgian Online Register".
Près de 200 responsables d'entreprises ont renvoyé un document signé - en fait un contrat déguisé - dans lequel ils s'engageaient à payer près de 1.000 euros pendant trois ans pour figurer dans cet annuaire, mais aussi à arroser les plantes de l'administration et à livrer des oeufs de Pâques aux fonctionnaires, a précisé le ministère dans un communiqué.
Ces mentions figuraient en bas de page, en petits caractères.
"Les entreprises acceptent encore trop souvent des offres sans s'être suffisamment renseignées", a relevé le ministre de l'Economie, Johan Vande Lanotte, qui serait en droit de réclamer près de 600.000 euros aux responsables imprudents.
Mais il ne le fera pas, car le "contrat" indiquait aussi: "ceci n'est pas une facture" et qu'il était accompagné d'une page de conseils pour éviter les tromperies.

LG annonce un écran flexible pour des livres électroniques


La marque électronique sud-coréenne a annoncé qu'elle commercialiserait dès le mois prochain des écrans flexibles destiné à l'industrie du livre électronique.
La marque sud-coréenne LG, spécialisée dans l'électronique et téléphones portables, a annoncé que son écran EPD (Electronic Paper Display) qui a la particularité d’être flexible, est entré en phase de production et pourra être vraisemblablement commercialisé dès le mois prochain. Les produits terminés par des assembleurs chinois seront proposés en Europe dès le mois d’avril. L’écran flexible sera principalement destiné à l’industrie du livre électronique dit ebook.
Cet écran en papier électronique de 6 pouces, peut se plier jusqu’à 40 degrés, dispose de plus d’une résolution 1024 x 768 pixels en niveaux de gris, mesure 0,7 mm d’épaisseur et ne pèse que 14 grammes. Il résiste aussi aux rayures et aux chutes d’une hauteur maximale de 1,5 mètre. Plus mince et plus léger, cet écran flexible est plus qu’un prototype, mais un véritable produit que LG compte bien mettre en vente pour une prochaine commercialisation de livres électroniques.

Jean Paul Gaultier crée des luminaires pour Roche Bobois


En 2010, le créateur de mode Jean Paul Gaultier créait une collection pour Roche Bobois. Et la collaboration continue puisque le couturier vient de dévoiler deux nouveaux luminaires pour l'enseigne de mobilier haut de gamme.
Jeau Paul Gaultier impose son style partout où il passe. Le créateur de mode a notamment stylisé un lingot d'or (à voir ici), dessiné un coffret pourPiper Heidsieck (à découvrir ici) et imaginé des écrins collector pourCoca-Cola (lire l'article ). Et ce n'est pas tout. Le célèbre couturier français a aussi des talents de décorateur d'intérieur. Il a récemment dévoilé son dernier travail : une collaboration avecRoche Bobois qui prend la forme de deux luminaires.
En effet, après avoir créé une première collection pour l'enseigne d'ameublement haut de gamme en 2010 - une série qui comprenait une chambre complète, des canapés, des malles et accessoires - Jean Paul Gaultier sort deux nouvelles lampes. Baptisées Maschio et Femina, ces deux dernières représentent les célèbres bustes d'homme et de femme du créateur. Habillés de tissus de couleur blanc, ces bustes/lampes arborent une autre signature Gaultier : la marinière bien sûr. Mesurant 170 et 160 centimètres, Maschio et Femina sont chacun surélevés par un piètement en bois laqué blanc - ce qui les fait ressembler davantage à des mannequins de couture qu'à des luminaires. 
Les lampes Jean Paul Gaultier x Roche Bobois sont déjà disponibles à la vente. Comptez 1420 euros/ l'unité.

La Citroën DS9 sera visible lors des DS Days

 La berline DS9 sera présentée lors des DS Days, le 13 avril prochain.
Le 13 avril prochain, les DS Days organisés par Citroën permettront à la DS9 de se montrer en public pour la première fois. Cette berline ténébreuse possède quelques airs communs avec le précédent concept de la marque aux chevrons : le dénommé Metropolis. Prochainement à la lutte avec les berlines allemandes, cette DS9 nous réserve sans doute des surprises dans son habitacle et sous le capot, et nous en apprendrons sans doute davantage le 13 avril.
 

 

Les couples préfèrent faire l’amour dans le noir


La plupart des couples préfèrent faire l’amour dans l’obscurité, si l’on en croit un sondage réalisé dans plusieurs pays et baptisé "Préférez-vous faire l’amour dans le noir ou avec la lumière allumée ?". Alors qui des Espagnols, des Britanniques ou des Américaines sont les plus timides ? 

Timidité, pudeur, besoin d’imaginer plutôt que de voir, quelles que soient le raisons, il semblerait qu’un grand nombre de couples à travers le monde préfère faire l’amour… dans le noir. C’est en tout cas ce que révèle un sondage réalisé dans plusieurs pays, selon lequel nos voisins Anglais seraient particulièrement timides. En effet,  65% des Britanniques éteignent la lumière au moment de passer à l’acte. Pire : 60% d’entre eux éteignent la lumière avant même d’avoir atteint le lit, dès lors qu’ils sentent "la chose" arriver. Parmi ces grands timides, 18% confessent avoir honte de leur nudité, et peur d’être jugés par leur partenaire une fois déshabillés.
A peine moins prudes que les Anglais, les Américains sont 64% à préférer faire des câlins dans le noir. Une perspective qui n’enchante guère nos amis Espagnols, visiblement peu friands d’obscurité durant les ébats : toujours selon cette enquête, ils seraient 56% à laisser la lumière allumée pendant l’amour, désireux de "voir ce qu’ils font". Alors avis aux voyageurs célibataires : si vous rencontrez une Espagnole et que le thermomètre se met à grimper, n’éteignez surtout pas la lumière…

Soho House Berlin : Un hôtel de style années 30

 Le groupe hôtelier Soho House a une adresse à Berlin qui vaut le détour. L'hôtelSoho House Berlin est un lieu convivial et très design pensé dans le style des années 30, à la manière d'un club de membres. Images.
Inauguré en 2012, l'hôtel Soho House Berlin est situé sur Torstrasse dans un bâtiment Bauhaus de 1928. Il faut croire que cette façade d'époque a inspiré l'architecture intérieure du lieu, car l'hôtel a été pensé comme un club de membres des années 30. Le Soho House Berlin arbore en effet une décoration rétro et chargée (surtout pour les chambres), faisant référence au style opulent de la bourgeoisie berlinoise des 30's. Le tout s'intègre parfaitement au décor brut - presque industriel - d'origine du bâtiment de huit étages.
Le Soho House Berlin comprend 40 chambres (classées en six catégories et toutes décorées différemment), un Spa, un centre sportif, une piscine sur le toit, une salle de projection privée, un restaurant, des bars, des salons et sa bibliothèque. Le must : la plupart des chambres sont équipées d'un véritable tourne-disque traditionnel vintage ainsi que d'une sélection de vinyls. De quoi se sentir membre privilégié d'un club prestigieux.