Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

lundi 9 avril 2012

Une castration chimique pour les chiens


Selon le DailyMail, un laboratoire américain a mis au point la formule d’une substance qui permet de stériliser définitivement les chiens mâles : une alternative à la castration chirurgicale, parfois aussi traumatisante pour les animaux que pour leurs maîtres.
La firme Ark Science, de New-York, a mis au point la "castration au zinc" destinée aux chiens : il s’agit d’un mélange de gluconate de zinc, de L-Arginine (un acide aminé) et d'eau purifiée qui, injecté dans le scrotum de l'animal, provoque  "unestérilisation permanente sans effet indésirable nécessitant un traitement médical, dans près de 99% des cas".
Autorisé à l'heure actuelle pour les chiens de 3 à 10 mois, dont 300 ont déjà été traités, le procédé pourrait bientôt recevoir l’agrément du gouvernement américain pour ceux de tout âge. Agissant au bout de 30 jours, le composé tue les spermatozoïdes et bloque de façon permanente les conduits testiculaires. "Nous avons suivi 40 chiens pendant plus de deux ans et disposons de données sur un grand nombre d’entre eux sur plus de cinq ans. Depuis 1999, lorsque les premières études cliniques ont été réalisées, il n'y a pas eu de rapports d'effets secondaires à long terme", explique le site web du laboratoire, qui reconnaît cependant quelques effets indésirables passagers tels que vomissements et perte d’appétit.
Jusqu'à présent, c'est la castration chirurgicale qui est utilisée pour limiter la prolifération des chiens, la surcharge des refuges pour animaux et l’agressivité de certains mâles. Mais en plus d'être particulièrement pénible pour les animaux comme pour les maitres, elle a également un certain nombre d'inconvénients connus, tels que des risques d'apparition de cancers, de perte de poils ou d'obésité. Si la castration au zinc reçoit son agrément elle pourrait donc devenir une alternative de choix à la méthode chirurgicale.

Naissance de dix-huit petits canards appartenant à une espèce en danger

Dix-huit petits fuligules malgaches, une des espèces de canard les plus menacées au monde, ont récemment éclos dans un centre de reproduction en captivité à Madagascar.
Il reste encore un espoir pour les fuligules malgaches. Dix huit canetons appartenant à cette espèce au bord de l’extinction viennent de naitre dans un centre de reproduction en captivité spécialement construit à Antsohihy, Madagascar. La couvée représente un nouveau souffle pour la population mondiale des fuligules malgaches qui s’élève désormais à 60 spécimens.
Le programme de sauvetage de ces oiseaux en danger critique a été lancé en 2009 par la Wildfowl and Wetlands Trust (WWT) et la Durrell Wildlife Conservation Trust, deux organisations maîtres en matière de conservation. Le principe de la mission est de récolter les œufs de fuligules malgaches dans les nids bordant le lac Matsaborimena, dernière ère d’évolution de la population.
Au total, 24 œufs ont été recueillis et soigneusement couvés dans une salle de bain d’hôtel, le temps que le centre de reproduction en captivité soit opérationnel. Pour Glyn Young, biologiste à la Durrell Wildlife Conservation Trust, la naissance des dix-huit canetons s’est faite dans le plus grand émoi. Il confie à BBC nature : "les petits représentent un incroyable pas en avant dans la lutte pour sauver les fuligules malgaches".
Etablir les conditions idéales pour les canetons
L’espèce, considérée comme éteinte en 1990, a été redécouverte en 2006 lors d’une expédition aux abords du lac Matsaborimena. A cette époque, la population ne comptait que 22 spécimens. Aujourd’hui, malgré les efforts intenses pour maintenir les fuligules malgaches, ceux-ci restent extrêmement vulnérables et pourraient disparaître sous l’influence de la moindre cause, comme la pollution ou une épidémie.
Les scientifiques étudient actuellement la population sauvage persistante afin de comprendre les raisons du déclin de l’espèce. Une étude qui pourrait permettre dans un futur proche de relâcher les fuligules malgaches dans leur habitat naturel après y avoir établi les conditions idéales à leur développement. Selon Peter Cranswick, responsable du  maintien des espèces au WWT, le lac Matsaborimena est justement "loin d'être idéal". Il développe : "nos premières investigations suggèrent qu'il y a trop peu de nourriture, ce qui peut expliquer le faible taux de survie des canetons".
La suite du programme de conservation devrait consister à trouver ou même créer des zones humides pour les oiseaux afin qu’ils puissent se développer à l’abri de toute pression comme la pêche ou les prédateurs invasifs.
 

 

 

 

 

 

Les glaciers autrichiens continuent de fondre


Selon un rapport annuel du club autrichien alpin (OAV) publié vendredi, les 95 glaciers d'Autriche poursuivent leur fonte. Aucun d'eux n'aurait progressé l'an dernier et ceux-ci reculeraient de plus en plus.
Pas moins de 17 mètres, c'est ce dont auraient reculé en moyenne les 95 glaciers situés en Autriche en 2011. Ce chiffre préoccupant a été révélé vendredi dans le rapport annuel du club alpin autrichien (OAV) qui suit d'année en année les glaciers des Alpes autrichiennes. Selon ces spécialistes, 97% de ces montagnes glacées ont ainsi reculé tandis que les 3% restants ont stagné.
Causée par un été précoce, "la longue période de fonte en 2011 a beaucoup fait reculer les langues des glaciers", a expliqué lors d'une conférence de presse Andrea Fischer, de l'université d'Innsbruck, chargée de la mesure des glaciers pour l'ÖAV. Citée par l'AFP, celle-ci a précisé des chiffres plus inquiétants : si la moyenne s'élève à 17 mètres, 15 glaciers ont en fait perdu plus de 30 mètres, soit le double de l'année précédente.
Mais des fontes encore plus importantes ont été relevées dans la vallée de l'Ötz au Tyrol (ouest), où l'un des glaciers a reculé jusqu'à 64,5 mètres. En 2010, les glaciers des Alpes autrichiennes avaient reculé de 14 mètres en moyenne.

Arcachon : la consommation de moules interdite jusqu'à nouvel ordre


Vendredi, la préfecture de la Gironde a interdit la pêche, le ramassage la distribution et la consommation de moules en provenance du bassin d'Arcachon jusqu'à nouvel ordre. Suite à des analyses, l'Ifremer a révélé la présence de toxines susceptibles d'affecter la santé.
Si vous habitez ou partez bientôt en vacances aux alentours du bassin d'Arcachon, attention aux moules. C'est l'alerte qu'a lancée vendredi la préfecture de Gironde qui a même interdit jusqu'à nouvel ordre toute pêche, ramassage, distribution ou consommation des coquillages en provenance du bassin. En cause : la découverte par l'Institut français de recherches pour l'exploitation de la mer (Ifremer) de toxines dangereuses pour la santé.
"Cette décision fait suite à la détection, par le réseau de surveillance sanitaire de toxines lipophiles au-delà du seuil de sécurité sanitaire défini", indique ainsi dans un communiqué la préfecture qui avait déjà pris une mesure similaire en avril 2011. Cette interdiction "a pour but d'assurer la protection du consommateur. La consommation de moules atteintes par ces toxines", sécrétées par l'algue Dinophysis, "peut en effet entraîner, dans la majeure partie des cas, des désagréments gastriques, mais également des troubles plus importants chez les personnes plus fragilisées", ajoute la même source relayée par l'AFP
Maintenue jusqu'à nouvel ordre, l'interdiction ne sera levée qu'après que l'Ifremer a obtienu deux résultats consécutifs d'analyse favorables, attestant du retour à la normale de la qualité sanitaire des moules. D'après la préfecture, le prochain test sera effectué en début de semaine prochaine. Vendredi après-midi, la mission interservices de sécurité alimentaire (Missa) devait par ailleurs se réunir à la sous-préfecture d'Arcachon. Une réunion à l'issue de laquelle devait être organisée une rencontre avec les professionnels de la filière conchylicole.

Obésité : de nouveaux gènes de prédisposition identifiés chez l'enfant


Selon une étude révélée dimanche lors d'un consortium international, des chercheurs ont réussi à identifier deux nouveaux gènes de prédisposition à l'obésité chez l'enfant. La découverte apporte un nouvel éclairage sur les causes potentielles de la maladie.
Alors que de nombreux pays multiplient les initiatives pour lutter contre l'obésité infantile, c'est une découverte importante que viennent de révéler des généticiens lors d'un consortium international appelé Early Growth Genetics. Ceux-ci sont parvenus à identifier deux nouveaux gènes qui augmenteraient le risque de développer de l'obésité dès l'enfance. "Des études précédentes ont identifié des mutations génétiques contribuant à l'obésité de l'adulte ou à des formes extrêmes d'obésité de l'enfant, ou encore à des obésités présentes dans de rares syndromes, mais on en sait très peu sur les gènes impliqués dans l'obésité courante de l'enfant", ont souligné les chercheurs cités par l'AFP.
Pour identifier ces gènes, les scientifiques ont combiné les résultats de 14 études d'association pangénomique, c'est-à-dire couvrant l'ensemble du génome, conduites aux Etats-Unis, Canada, Australie et Europe, incluant 5.530 enfants obèses et 8.300 non-obèses (groupe témoin), tous d'ascendance européenne. Ce procédé d'association pangémonique consiste en fait à cribler le génome pour rechercher la quasi-totalité des variations génétiques les plus fréquentes dans un groupe d'individus. Ceci permet au final d'identifier les variations génétiques de prédisposition car elles se montrent plus fréquentes chez les individus atteints que chez les autres. 
L'étude publiée dimanche dans Nature Genetics a ainsi permis aux chercheurs d'identifier les deux fameux gènes :  OLFM4 situé sur le chromosome 13 et HOXB5 sur le chromosome 17 qui n'avaient jamais été impliqués dans la survenue de l'obésité jusqu'ici. D'après les données révélées, ces structures interviendraient au niveau de l'intestin. Les observations ont même établi un lien entre OLFM4 et la flore microbienne intestinale, déjà reconnue comme jouant un rôle dans la prise de poids ou l'apparition d'obésité. Si cette découverte ne constitue qu'un petit pas dans la lutte contre l'obésité, elle offre un nouvel éclairage sur les causes potentielles de la maladie.
Ainsi, "il reste encore beaucoup de travail à faire, mais ces résultats pourraient, à terme, aider à concevoir des interventions de prévention (alimentation, activité physique...) et des traitements pour les enfants, en se basant sur leur génome individuel", a noté l'un des principaux auteurs, Struan Grant du Center for Applied Genomics du Children's Hospital of Philadelphia.

Casa Pocafarina ou la maison 4 L

 … ou plutôt 4 « ailes » pour être juste. Car cette étonnante résidence, construite à Girone, en Espagne, parHidalgo Hartmann déploie en croix quatre pièces à toits inclinés autour d’un patio. Un structure en verre et béton coffré perchée au-dessus du garage, qui ne peut laisser indifférent. Sur le principe, on aime, en revanche, on regrette qu’elle ait été posée sur un terrain si mal placé, en bord de route. Inspirant tout de même…





Un pourboire de 12 000 $


Au Minnesota, la serveuse Stacy Knutson eut la surprise de sa vie lorsqu’une cliente lui laissa un généreux pourboire de 12 000 $US en liasses de billets de 10 à 100 $. L’employée tenta de redonner l’argent à sa propriétaire, certaine qu’il s’agissait d’une erreur, mais cette dernière lui dit « Non ça va, tu peux le garder ».
D’abord, les policiers indiquèrent à Knutson qu’elle pouvait garder l’argent, mais la décision fut renversée et la somme totale saisie peu de temps après dans le cadre d’une enquête puisqu’un maître chien avait reniflé des odeurs de drogue dans le sac contenant les billets.
Depuis, cette histoire très médiatisée a causé tout un émoi dans la communauté du Minnesota, au point que le service de police a changé son fusil d’épaule : Knutson recevra sous peu un chèque de 12 000 $US montant qui, selon elle, lui a été légué afin de subvenir aux besoins de sa famille.

Un escalier-skateboard.

C’est un escalier en planches de skate. Une école spécialisée à même été ouverte à Toronto (Canada) où les ados peuvent apprendre à créer des skates professionnels de haute qualité. C’est là que l’idée des marches en planches de skate est née.
L’idée est simple : une large barre en aluminium, où sont fixés les skates aux bases d’aluminium et de bois.
En général, la société est renommée pour une technologie unique de traitement du meilleur matériel pour la création de skateboards dans le monde (érable canadien) sans utiliser d’appareils électriques, alors ses modèles sont légers et esthétiques.

 

Casque Disco

Les boules à facettes sont à la disco ce que les liens sont au référenceur freelance : un must incontournable sans quoi la fête est moins folle. Quand de surcroit on peut se la coller sur la tête, on touche là à l'ultime essence de la bringue déjantée en mode paillette. C'est une furieuse inspiration que la designer étasunienne Natalie Walsh a eu là ! On notera comme de bien entendu que cet accessoire n'est pas compatible avec une conduite en toute sécurité sur nos routes à platanes. Usage strictement festif donc. 

Les sites porno dominent le web !


On savait déjà que le porno occupait - en moyenne - trois mois de la vie d'un homme. Et sur Internet ? Que représentent les portails pornographiques par rapport à des sites comme Facebook ou Google ? C’est la question que s'est posée le site Extreme Tech, qui a donc comparé les audiences de ces géants du Web.
Résultat : les sites pornographiques représentent plus du tiers des données qui circulent sur Internet !
Cinq sites dominent actuellement ce secteur en pleine forme : XVideos, LiveJasmin, YouPorn, Tube8 et Pornhub. A lui seul, XVideos  représente pas moins de 4,4 milliards de pages vues par mois. Soit près du triple réalisé par le site CNN, souligne le site Tom's Guide

En comparaison, Google représente près de 7 milliards de pages vues quotidiennes (Comscore, Février 2012), tandis que Facebook enregistre pas moins de 17,6 milliards de vues par jour (Comscore, Février 2012).

Deuxième point à l'avantage des sites pornos, le temps. Sur un site d'informations, par exemple, l'internaute reste en moyenne trois à quatre minutes pour consulter un ou deux articles. Sur un site porno il y reste en moyenne entre 15 et 20 minutes…

Macédoine: des icônes se mettent à briller, Skopje croit à un miracle


Des centaines d'habitants de Skopje faisaient la queue lundi devant l'église Sveti Dimitrije pour voir des icônes et des fresques qui se sont mises à briller sans explication apparente, un phénomène que le pope de ces lieux n'a pas hésité à qualifier de miracle.
"C'est réellement un miracle, cela a commencé hier (dimanche) dans la partie centrale de l'iconostase. La couleur dorée est très visible et le phénomène se poursuit", a déclaré à l'AFP le pope, Dimce Malinov.
Le prêtre a expliqué que les icônes et les fresques ont commencé à briller, comme si elles avaient été soigneusement et systématiquement polies par une main invisible.
"Depuis ce matin j'ai continué à observer le phénomène, la moitié des icônes sont déjà nettoyées. D'abord apparaît une couleur rouge qui se transforme en couleur dorée (...) vous pouvez voire les icônes s'autonettoyer de haut en bas", a dit le pope.
"Les gens affluent en masse et font la queue pour voir ce miracle", a-t-il ajouté.
Le chef de l'église orthodoxe macédonienne (MPC) l'archevêque d'Ohrid, Stefan, s'est rendu en personne dimanche à l'église Sveti Dimitrije, qui date du 18e siècle, pour observer le phénomène. La MPC, interrogé par l'AFP, s'est néanmoins refusé lundi à commenter cet événement inhabituel.
Une journaliste de l'AFP qui s'est rendue aussi sur place a confirmé que des icônes semblaient effectivement devenir de plus en plus claires sous ses yeux.
Quelque 80% des deux millions d'habitants de l'ex-république yougoslave de Macédoine professe la religion orthodoxe.

La Grèce met ses policiers en location pour cause d'austérité


Policier à louer, 30 euros de l'heure: quiconque en a les moyens peut désormais en Grèce demander le renfort des forces de l'ordre et de leur matériel, une innovation visant à regonfler les caisses publiques, a indiqué dimanche le ministère de la Protection du citoyen.
Le ministère a confirmé dans un communiqué l'adoption fin mars d'une décision ministérielle en ce sens, "dans le but d'amortir le coût d'utilisation du matériel et des infrastructures de la police, et de les moderniser".
Cette réforme, qui avait été adoptée en catimini, venait d'être révélée par l'hebdomadaire dominical à sensation Proto Thema, y compris, selon une source policière, au ministre en exercice récemment nommé, Michalis Chryssohoidis, qui a peu apprécié de n'avoir pas été informé en temps voulu.
Selon Proto Thema, la facture varie de 30 euros de l'heure pour un policier, ou 40 pour une voiture de patrouille, à 200 euros pour une vedette ou 1.500 pour un hélicoptère.
Selon le ministère, cette location ne concernera que "des cas exceptionnels", et ne recevra l'aval requis que si elle ne réduit pas les capacités opérationnelles du corps.
La gamme de services offerte va de "l'escorte de transports de matériaux dangereux ou d'oeuvres d'art", à "l'accompagnement de personnes" ou le tournage de films.
Ces services étaient "offerts gratuitement" depuis des années, souligne le ministère, de fait régulièrement accusé ces dernières années d'accorder en tout favoritisme et en toute opacité des protections policières coûteuses à l'élite politique et économique du pays.
Le ministère se prévaut aussi de ce que cette pratique serait répandue "dans bon nombre de pays de l'Union européenne".

Une Ferrari 599 GTO encore plus diabolique

 Le préparateur milanais est un spécialiste des modèles de la firme de Maranello et le prouve encore avec cette 599 GTO dopée à la puissance.
Avec un tel nom, le préparateur Romeo Ferraris ne peut que réaliser des miracles sur les modèles frappés du petit cheval cabré. Le tuner de Milan a donc choisi de relever un sacré challenge en s'attaquant à la référence des Ferrari routières. La 599 GTO et son V12 de 670 chevaux et 620 Nm de couple sont donc passés au crible. Un modèle exclusif puisque seulement 599 exemplaires sont produits. En plus de lui donner quelques touches de carbone supplémentaires (rétroviseurs, lame avant et diffuseur arrière), Romeo Ferraris s'est surtout appliqué sur le cœur de cette supercar.
Grâce à la modification du filtre à air et du système d'échappement, la 599 GTO a gagné 40 chevaux entre les mains des techniciens italiens, affichant désormais 710 unités pour 668 Nm de couple. Une superbe réalisation mécanique dans un corps toujours aussi sublime, une personnalisation des plus réussies donc...




Les femmes n’aiment plus la barbe


Le règne de l’homme barbu est bel et bien révolu. A l’heure où les hommes sont de plus en plus nombreux à faire, eux aussi, la guerre aux poils, la barbe n’a, semble-t-il, plus la cote auprès des femmes. 

Qu’on se le dise : l’époque où poil rimait avec mâle est désormais très loin. Aujourd’hui, qu'on se le dise : les femmes sont nombreuses à préférer les hommes "tout beaux tout lisses", et la barbe n’a décidément plus la cote. Brad en a fait la douloureuse expérience : malgré ses nombreuses tentatives de rendre "sexy" le bouc grisonnant, rien n’y a fait, et le voilà de nouveau le menton doux comme un mouton. Dédaigné par la gent féminine, le poil a pourtant ses amateurs, qui y voient un signe de virilité et une invitation au respect. Une perception à mille lieu de celle des femmes, qui voient désormais en l’homme barbu un mâle négligé, pas sexy pour un sou…
Un constat que corrobore une étude réalisée sur un échantillon de 200 femmes, issues de deux ethnies parfaitement distinctes (européenne et polynésienne) : exprimant leurs préférences sur des photos d’homme barbus puis rasés, elles ont été unanime, préférant toutes les mentons lisses. Une tendance encore plus marquée avec l’âge : plus ces dames étaient âgées, plus elles appréciaient les mentons imberbes. De quoi faire dégainer le rasoir à certains irréductibles…

Il imagine une maison capable de vous suivre partout dans le monde

 Permettant à ses passagers de s’envoler vers des destinations lointaines tout en conservant le confort un petit chez soi, cet engin aéronautique baptisé Wolke 7 se présente comme un véritable yacht des airs.
Comme une version plus high-tech de la montgolfière en forme de maison du film Up de Disney, ce drôle de navire volant imaginé par le jeune concepteur suisse Timon Sager se veut être en réalité une version moderne du légendaire zeppelin. Présenté par son concepteur comme un véritable yacht volant, Wolke 7dispose d’une très grande et belle surface qui n’a franchement rien à envier aux maisons les plus modernes logées sur la terre ferme!
Cet aéronef dispose en effet d’un spacieux espace à vivre comprenant un living-room avec possibilité de posséder une télévision à écran plat, une chambre, une salle de divertissements ainsi qu’une salle d’eau et une véritable cuisine équipée. Entourée de part et d’autre d’une paroi de verre et de larges baies vitrées donnant à ses passagers la possibilité d'avoir en permanence une vue imprenable sur les alentours, il ne faudra pas craindre le vertige ou les balades en avion pour voyager à bord de cet engin...