Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

vendredi 13 avril 2012

La France, pays le plus désagréable envers les touristes


Selon un sondage en ligne réalisé par un moteur de recherche spécialisé dans les voyages, la France est le pays le plus désagréable envers les touristes. Etonnant ?
On a beau dire qu’en terme detourisme, sans être chauvin, la Franceest l’un des meilleurs endroits au monde à visiter. Malgré cela, les Français sont peu enclin à accueillir les touristes venus visiter leur pays. Un sondage en ligne a été réalisé par un moteur de recherche spécialisé dans les voyages basé en Ecosse, qui a demandé à ses clients d’élire le pays du monde le plus désagréable envers les touristes. Et le vainqueur est notre si belle et si "désagréable" France ! En effet, 19,29% d’entre eux ont choisi l’Hexagone, selon le magazine financier amércain Forbes qui révèle le classement.
 
"Pour défendre la France, j’ai toujours trouvé les Parisiens aussi désagréables les uns envers les autres qu’envers les étrangers. En dehors de Paris - et même à l’intérieur -, les gens peuvent se montrer aussi charmants qu’ailleurs", tempère Andrew Bender, journaliste spécialiste du tourisme au sein du magazine Forbes."Etant donnée sa réputation un petit peu dédaigneuse, il n’est pas très surprenant de voir la France arriver première", note de son côté le magazine américain Time. Skyscanner ajoute que les Français "sont connus, aux yeux de beaucoup de leurs voisins européens, pour leur nature abrupte et cassante, particulièrement vis-à-vis des touristes étrangers"."Il n’est pas surprenant que les Français aient été élus nationalité la plus désagréable. Cela paraît un stéréotype très répandu, même s’il n’est pas forcément vrai", explique Sam Baldwin, un des responsables de Skyscanner.
 
Les Français sont aussi les pires touristes au monde 
 
Un détail tout de même, Skyscanner est un moteur de recherche implanté en Ecosse dont 60% des 1 200 personnes sondées, étaient des Britanniques. Et on connaît l’amour entre le Royaume-Uni et la France… Cela n’empêche quand même pas la Grande-Bretagne de se retrouver en 3ème place (10,43%), juste derrière les Russes (16,56%). Les Allemands sont quatrièmes (9,93%) et les Américains sont classés septièmes (3,39%). Ce sont les Brésiliens qui sont jugés par les internautes les moins désagréables (0,08% !).

Ce n’est pas la première fois que les Français sont montrés comme les plus désagréables au monde. En 2009, une étude qui avait été menée auprès de 40 000 hôtels dans le monde, avait "sacré" les Français pires touristes, notamment pour leur réticence à pratiquer la langue du pays auquel ils visitaient.

l croit échapper à la police... et se fait arrêter par Laurent Wauquiez


Il a peut-être été trop gourmand. En effet, c'est avec trois bouteilles de whisky sous le manteau qu'un petit délinquant a été appréhendé jeudi par le vigile de la supérette où il a commis son forfait. L'histoire, que relate Le Progrès ce vendredi, a toutefois cela de singulier que son arrestation est surtout le fait du maire de la ville où elle se déroule, Puy-en-Velay. Qui n'est autre que le ministre de l'Enseignement supérieur, Laurent Wauquiez.
Le quotidien précise d'ailleurs que le ministre avait, par le passé, déjà participé à l'arrestation de jeunes gens coupables de dégradations dans le centre-ville. Sauf que cette fois, c'est presque par hasard qu'il est intervenu, tombant dans la rue sur cet homme qui prenait ses jambes à son cou en sortant du magasin. Il a alors prévenu le vigile dans la foulée, avant d'entamer lui-même la poursuite de l'individu. Lequel a, à l'évidence, mal choisi son lieu. Justifiant son vol en affirmant vouloir soigner un mal de gorge persistant...

L'étagère ludique de Pin Pres

Voici un astucieux et ludique concept d’étagère pour enfant inspirée du célèbre Pin Art, un objet où l’on créé une forme 3D en pressant un objet (le plus souvent une main) au milieu de la multitude de clous aplanis.
Pin Pres est en effet une étagère où l’enfant créé soi-même la forme du plateau, en pressant  des bâtons, pour y ranger et faire tenir des jouets, des livres ou tout autre objet. Et cette étagère devient également un terrain de jeu très dôle : lorsque l’enfant appui tout son corps sur les bâtons, il laisse son empreinte !


Annoncé sur l’e-shop OOO My Design, Pin Pres n’est pour l’instant pas en vente mais nous vous tiendrons au courant dès qu’il sera disponible.
A noter que Pin Pres a remporté la compétition Josep Ros, un concours de mobilier design.

Les Docks ouvrent enfin leurs portes

Depuis son lancement théorique par la ville de Paris en 2003, la Cité de la Mode et du Design est devenue ce qu’on pourrait appeler un serpent de mer, voire un serpent de Seine, dans notre microcosmeMais après moult péripétiesc’est confirmé.L’inauguration au public aura bien lieu le 13 avril. La presseelle aura le droit à unevisité spécifique le 11 avril. Et c’est à cette occasion que la ville de Paris et ClippertonDéveloppement dévoileront l’intégralité des noms des locataires de l’ensemble des 14 400 m2 d’espaces trônant au 34 quai d’Austerlitz à Paris.
« Je vous le confirmetous les espaces sont réservés. Et aujourd’huiil nous a plutôtfallu refuser du monde. Tout l’enjeu n’a pas été de faire venir des commerçants enparticulier mais bien de créer une cohérence entre les différents pôles d’activités quenous proposonscomme l’espace événementiel qui accueillera dans un premier temps des expositions du musée GallieraOu encore l’espace réservé aux restos et aux clubs  nous avons réussi à faire venirentre autres, Le Baron et le Silencio quisont des gageures en la matière » a indiqué Philippe Vincent à Fashion Daily News. Le directeur général n’en dira pas plus sur les futurs occupants des lieuxil préfèregarder le mystère jusqu’au 11 avril mais promet des « concepts originaux et inédits ». Il se murmure d’ores et déjà qu’une librairie, un showroom de meubles ainsi qu’unsalon de thé sont aussi au programme. De quoi tenir compagnie à l’Institut Français de la Mode qui occupe seul l’immense bâtiment des bords de Seine depuisdécembre 2008.








Les petits trafics des policiers du Nord pour agrémenter l'ordinaire


ENQUÊTE - Dans trois commissariats du Nord, des caisses noires auraient été alimentées par de l'argent provenant de la vente de saisies...

Il n'y a pas de petits profits. C'est ainsi que dans les commissariats de Lille,Roubaix et Tourcoing, des vélos, scooters et autres saisies diverses, auraient été revendus à des ferrailleurs, pour agrémenter l'ordinaire avec l'argent des ventes.
Une enquête vient en effet d'être ouverte par la Bureau des affaires judiciaires, de discipline et de contrôle (BAJDC) pour tenter de faire la lumière sur ce système, qui aurait été mis en place depuis au moins trois ans.

Système de caisses noires

«On a appris ça par des collègues, qui ont été témoins de choses bizarres...», rapporte Christophe Bonvallet, secrétaire régional UNSA Police, interrogé par 20 Minutes. Le policier, qui parle de «caisses noires», condamne d'ailleurs un système opaque, que certains des plus hauts responsables des commissariats visés ne pouvaient ignorer, selon lui. «A Lille, le chef de service aurait même été responsable de la gestion du registre des comptes de cette caisse, elle-même confiée à une officier», laisse-t-il entendre.
Dans la pratique, des objets saisis lors d'enquêtes, et destinés à la destruction, auraient ainsi emprunté une autre voie. Un ou deux ferrailleurs auraient en effet été contactés pour les récupérer, en échange d'argent. «Si cette argent a servi à acheter des crayons, ok… Mais qui dit qu'il n'y a pas eu enrichissement personnel?», s’inquiète le fonctionnaire.

«Budget tellement contraint»

En moyenne, entre 1.000 à 3.000 euros se seraient ainsi régulièrement retrouvés dans ces caisses, destinées au financement de lampes, GPS de voitures…. «A priori, cela servait à l'achat de petits matériel», confirme à 20 Minutes Eric Mildenberger, le secrétaire national d'Alliance, qui parle d’«une sorte de système D, venant compenser un budget tellement contraint.»
Car «entre 2009 et 2012, le budget a baissé de 30 à 40%. Actuellement, on manque de chaises, de voitures...», alerte en effet Fabrice Danel, le secrétaire départemental d'Unité-SGP Police. Mais, «ce que l'on dénonce à travers cette histoire, c'est surtout qu'on est descendu bien bas. C’est alarmant!»

«Pourquoi ne pas légiférer?»

Et si le manque de budget semble unanimement reconnu, la méthode de ces caisses noires l’est tout autant. «On ne peut pas faire la chasse aux délinquant et ne pas être irréprochables nous-mêmes», avance en effet Christophe Bonvallet.
Mais ce système occulte, «voué à disparaître», souligne d’ailleurs Eric Mildenberger, n’est pas sans poser question de la gestion des saisies. «Pourquoi ne pas légiférer?», s’interroge en effet Christophe Bonvallet. «Puisque l’on manque de voitures, pourquoi ne pas nous permettre l’utilisation de certains véhicules saisis par exemple.» Peut-être une piste, pour éviter de voir fleurir de nouvelles caisses noires dans les commissariats.
 Mathieu Gruel

Publicité de mes fesses.....................!!


Ces publicitaires... y réfléchissent vraiment pas... ! 
Si tu lis Dior Homme à l'envers, ça fait... Hémoroid... ! 
C'est pour ça que sur la photo, il a l'air un peu crispé... !


6 ans et déjà inscrit sur Facebook


Une étude dévoile des chiffres incroyables qui tendraient à confirmer la prise d'importance des réseaux sociaux dans notre quotidien. Les chiffres sont éloquents....Saviez-vous, par exemple, que 4% des enfants ayant un compte sur Facebook auraient 6 ans voire moins que cela ?
C'est Minor Monitor, une société spécialisé dans la protection des mineurs sur Facebook, qui vient de pointer du doigt ce problème. Grâce à son étude réalisée auprès de 1.000 parents
américains, dont les enfants sont présents sur le réseau social, on découvre que 38% des enfants auraient moins de 13 ans (âge minimum demandé sur le site). 4% d'entre eux n'auraient même pas 6 ans (6% pour les 7 à 8 ans, 19% pour les 11 à 12 ans) !
Ensuite, cette étude interrogent les parents sur la sécurité et leurs craintes du réseau social de Mark Zuckerberg: 74% se disent concernés par la sécurité de leurs enfants sur le site. Plus
de la moitié (56%) redoute des désaxés sexuels qui rechercheraient des proies sur Facebook, ou encore le harcèlement (41%) et l'usurpation d'identité (29%).
Si la plupart de ces personnes interrogées disent surveiller d'une manière ou d'une autre (en devant "ami" avec leurs enfants sur Facebook par exemple), 17% laissent surfer totalement librement leurs progénitures sur ce fameux réseau social.
Si ces chiffres ciblent exclusivement un échantillon américain, ils sont tout de même inquiétants, étant donné tous ce qu'il peut se passer et ce que l'on peut rencontrer sur Internet...Notamment à travers les réseaux sociaux.
Pour plus de sécurité, il ne suffit évidemment pas de devenir "ami" avec son enfantpour croire surveiller ses activités, notamment à cause des messages privés. Une vigilance efficace et contextuelle de son enfant et de son réseau "réel" reste nécessaire. Quant à cette étude, ses chiffres témoignent d'un état de fait qu'il serait intéressant de comparer avec le comportement d'autres pays. Elle pourrait alors avoir un rôle de vigie sur le phénomène.

Corée du Sud : un robot va aider les surveillants dans les prisons


Un robot muni de caméras va être expérimenté dans une prison en Corée du Sud, afin de venir en aide aux surveillants.
Un surveillant-robot est en sur le point d'être testé dans les établissements pénitenciers de la Corée du Sud. Cerobot va veiller à ce que les détenus ne tentent pas de s'échapper et surveillera que chaque détenu soit en sécurité. Par exemple, le robot doit être en mesure de signaler si un détenu s'en prend à un autre.
Les surveillants-robots ne vont probablement pas remplacer les hommes chargés jusqu'ici de cette tâche, mais ils permettront certainement à ces derniers de relâcher un peu de stress, dans un milieu où les conditions de travail sont difficiles et l'attention soutenue.
Le robot, fabriqué en Corée du Sud, sera doté de caméras 3D qui le rendront réceptifs aux comportements humains. Grâce à des capteurs et des logiciels, il pourra détecter des anomalies dans l'activité des prisonniers. Un poste de contrôle sera chargé d'analyser les messages envoyés par le robot.

Les phtalates causeraient une baisse de la fertilité


Le système endocrinien masculin serait fortement perturbé par les phtalates, un composé chimique très présent dans notre quotidien...
Les phtalates que l'on trouve dans les matières plastiques, le PVC, la peinture industrielle ou les films alimentaires serait en cause directement dans la chute du nombre de spermatozoïdes chez l'homme. L'exposition aux phtalates serait responsable d'une baisse de la production de testostérone.
Une étude menée par trois équipes de chercheurs français a permis de mettre en lumière un lien existant entre l'exposition aux phtalates et la baisse de la fertilité masculine. On trouve ces phtalates dans nombre de produits que nous consommons au quotidien : produits laitiers, margarines, poissons et viandes et même dans les céréales.
L'INRS avertit par ailleurs qu'une surdose de phtalates - plus de 5 grammes - pourrait avoir de graves conséquences sur le développement du fœtus et du nouveau-né. Des examens pratiqués chez le rat montrent que les phtalates provoquent outre la baisse de la fertilité, des atrophies testiculaires, une baisse du poids du foetus, des malformations et même parfois la mort des foetus. A la suite de cette étude, le Réseau environnement santé appelle à ce que la législation soit renforcée.

La présence de McDonald's dans les hôpitaux sévèrement critiquée


Plusieurs professionnels de santé ainsi que des ONG s'élèvent contre la présence de restaurants McDonald's dans certains centres hospitaliers américains.
2.000 médecins et personnels desanté ont choisi de s'élever contre une vingtaine de grands hôpitaux américains qui ont autorisé des centres de restauration fast food McDonalds outre-Atlantique. Ils s'allient ainsi à l'ONG Corporate Accountability International, basée à Boston.
Selon le Comité de médecins pour une médecine responsable (PCRM), certains hôpitaux hébergent jusqu'à cinq fast foods dans leurs établissements. Selon une enquête remontant à 2011, les cinq établissements (sur 100) qui avaient "le pire environnement hospitalier" hébergeaient tous, au moins, un fast-food.
L'ONG Corporate Accountability International met en garde : "dans les décennies prochaines, un enfant sur trois va développer un diabète de type 2 à cause de régimes riches en junk-food du type McDonald's. Et les experts annoncent que cette génération sera peut-être la première dans l'histoire des États-Unis à avoir une espérance de vie plus courte que ses parents à cause d'une mauvaise alimentation."
Même si le fait d'être implanté dans les hôpitaux constitue une bone publicité pour l'image de la chaîne de restauration rapide, l'ONG demande à l'enseigne McDonald's de ne plus cibler les enfants dans ses campagnes de marketing, en offrant notamment des jouets à ces derniers.
Sara Deon, chargée de la campagne menée par Corporate Accountability International, ajoute "nous avons des témoignages de médecins qui nous racontent que des enfants viennent pour des examens pour leur diabète et leurs parents leurs disent que s'ils sont sages, ils les emmèneront ensuite au McDonald's qui est au bout du couloir".

Nouveau tuning pour la Bentley Continental Ultrarsports 702

 Transformée dans l’atelier de tuning allemand Wheelsandmore, la Bentley Continental Ultrarsports 702 a gagné 72 C.V. et elle est plus rapide de 7 km/h. La Bentley Continental Ultrarsports 702 développe donc 702 C.V. et atteint la vitesse de 336 km/h. Son prix : 320 000 euros.





Se cacher du monde, s’ouvrir à la nature

Encore une maison, un bon exemple de l’architecture d’une fuite de la civilisation . Cette maison est simple, solitaire et reluisante de la beauté intérieure.
La maison est située au bord d’un lac, dans la forêt, près de la ville de Val-de-Mont (Québec, Canada). Ses grandes fenêtres donnent sur la végétation abondante. Cachée des yeux étrangers, ouverte à la nature, cette maison est une vraie trésorerie des valeurs familiales.
Selon le désir des clients, un couple et un enfant, cette maison devrait devenir leur résidence secondaire, située au sein d’une forêt, une habitation de week-end. A l’avenir, leur fille héritera cette maison en héritage  en mémoire du bon temps passé en famille en pleine nature.
La maison se compose de deux zones : privée et commune, placées dans deux bâtiments différents. Dans le premier bâtiment se trouvent les chambres à coucher, les salles de bain et une garde-robe. La deuxième construction abrite la cuisine, la salle à manger et le salon. Les deux bâtiments communiquent à l’aide du grenier, réalisé en forme d’une ellipse et qui est la propriété de la fille.
La partie inférieure du grenier et la cheminée sont décorés de plaques métalliques qui rappellent les oeuvres du style « patchwork ». Il y a des plaques en cuivre et zing – un cadeau d’un ami de la famille qui travaille à l’imprimerie.
















Un homme braque une banque avec... une ventouse


Les braquages se suivent et... se ressemblent.
A Utica, aux Etats-Unis, une homme armé d'une ventouse pour les toilettes a tenté de braquer une banque ce jeudi. Des photos de surveillance ont immortalisé ce "braqueur amateur", insultant les employés, brandissant sa ventouse...
L'homme n'en était pas à sa première tentative. Il avait déjà essayé de braquer deux banques différentes utilisant le même mode opératoire.
Lawrence Deptola, le braqueur à la ventouse, est accusé de tentative de vol, une infraction de classe "E" dans le système pénal américain. 

Argentine : un bébé retrouvé vivant dans son cercueil


Vingt  minutes après être arrivée à l'hôpital pour sa fille, les médecins apprennent à une maman argentine que son bébé est décédé, "mort-né" précisent-ils.  Au moment de lui dire au revoir dans le cercueil où elle repose, la mère découvre que sa fille est vivante.  "Ma femme a recouvert son visage d'un linge blanc et là notre fille s'est mise à pleurer", a expliqué le mari à la presse argentine. Le petite fille, prématurée de 3 mois, est en bonne santé. Ses parents ont annoncé qu'ils allaient engager des poursuite contre l’hôpital pour mauvais traitement. 

Etats-Unis : le maire de Newark plonge dans le feu pour sauver une voisine


Le maire de la ville de Newark, près de New York, s'est réjoui vendredi d'être toujours en vie, après avoir risqué sa vie pour sauver une voisine prisonnière de sa maison en feu durant la nuit.
Lors d'une conférence de presse, le maire Cory Booker, légèrement brûlé à une main, a refusé d'être considéré comme un héros, expliquant qu'il avait fait "ce que feraient la plupart des voisins, en agissant pour aider une amie".
Mais il a reconnu avoir eu la peur de sa vie après avoir plongé dans le brasier, se disputant même avec son garde du corps, qui essayait de le retenir en le "tirant par la ceinture".
"Je considère que nous avons tous eu de la chance", a déclaré le maire de 42 ans.
"Il y a eu un moment, quand j'ai traversé la cuisine, j'étais en train de la chercher, j'ai vu toute la cuisine en flammes, c'était une expérience effrayante, j'ai cru que nous n'en sortirions pas".
"A ce moment là, je n'ai pas ressenti de courage, j'ai ressenti de la terreur, je ne pouvais pas la trouver, je ne pouvais pas retourner d'où je venais, je ne pouvais pas respirer, c'était, disons-le comme ça, un moment très religieux", a ajouté le maire.
M. Booker, une figure montante du parti démocrate, a tenu à mettre en avant les policiers et pompiers qui sont intervenus, que sa voisine allait s'en sortir, et que lui même allait très bien, ajoutant qu'il avait cependant décidé de faire une petite sieste avant de reprendre ses activités quotidiennes vendredi.

Trois alligators albinos présentés dans un parc animalier de la Manche


Un trio d'alligators albinos, une forme rarissime de cette espèce, est présenté depuis quelques jours au parc Alligator Bay, à Beauvoir (Manche), près du Mont-Saint-Michel, a-t-on appris auprès du directeur adjoint du parc, Jean-Pierre Macé.
Les trois alligators, de couleur ivoire, aux yeux décolorés, et mesurant entre 1,20 et 1,50 mètre, sont nés en Louisiane (Etats-Unis) il y a sept ans pour les deux femelles et six ans pour le mâle. Jean-Pierre Macé les a achetés en Espagne l'an passé, a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse à Rennes.
Les alligators albinos, au nombre d'une trentaine dans le monde, ne survivent pas à l'état sauvage. Leur dépigmentation les menace de graves brûlures s'ils s'exposent au soleil, dont ces reptiles ont pourtant un besoin vital afin de réguler la température de leurs corps. Ils souffrent aussi d'une mauvaise vue et leur couleur les rend repérables des prédateurs.
Le cyclone Katrina ayant détruit en 2005 en Louisiane le nid d'un couple reproducteur connu porteur du gène de l'albinisme, "les chances d'obtenir des albinos ne résident plus que dans l'élevage et la reproduction des animaux détenus en captivité", a expliqué Jean-Pierre Macé, qui affirme être "le seul à posséder un couple reproducteur en France". Ce dernier a bon espoir de voir les trois alligators - qui n'"ont rien de plus gentil que les autres " - se reproduire d'ici environ trois ans.
Les trois alligators sont intégrés dans un enclos spécial, où ils peuvent se mettre à l'abri du soleil tout en restant au chaud, grâce à un plancher chauffant.
Le parc Alligator Bay, créé en 1994, accueille près de 200 alligators et crocodiles sur 2.500 m2 et présente aussi des lézards, serpents et tortues géantes.