Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

jeudi 10 mai 2012

Les robots prostituées : l'avenir du tourisme sexuel ?


Le plus vieux métier du monde serait-il en train de vivre une révolution ? Les prostituées pourraient en effet se voir remplacer par de simples robots. Ce projet très sérieux est développé par un spécialiste de l’industrie touristique et une experte en sexologie. Ces deux Néo-Zélandais évoquent même l'ouverture d'un club "libertino-robotique" d'ici 2050 à Amsterdam.
Selon les deux inventeurs, ce nouveau type de prostitution serait la solution idéale à plusieurs problèmes. Premièrement, plus question de parler de trafic d'êtres humains. Deuxièmement, les deux chercheurs de l’université Victoria de Wellington affirment que "tous les androïdes sont faits de fibres résistant aux bactéries, ce qui empêche la transmission des infections". Adieu VIH, syphilis et autres MST donc.
Dans un article intitulé "Robots, hommes et tourisme sexuel" publié dans le magazineFutures ils détaillent leur projet : "l'entrée tout compris au club coute 7 500 euros pour un panel de services offerts par des androïdes. Les robots sont tous différents : origines ethniques, morphologies, âges, langues et pratiques sexuelles varient de l'un à l'autre. Le modèle le plus populaire est la Russe Irina, une grande blonde aux charmes exotiques qui plaît énormément aux businessmen venant du Moyen-Orient." "La municipalité contrôlera directement les travailleuses du sexe en contrôlant prix, horaires et services sexuels", ajoutent les chercheurs.
Cerise sur le gâteau, en s’accouplant avec une machine et non un être en chair et en os, les "clients ne seraient pas culpabilisés et n’auraient donc pas à mentir à leur partenaire". Nous voilà rassurés...

Il offre des frites à une SDF chinoise et devient une star du web


Jason Loose est devenu la star de Sina Weibo, le site de micro-blogging chinois. La raison : l'étudiant américain a été photographié à Nanjing, dans l'est de la Chine, en train de partager des frites achetées au Mac Donald's avec une SDF chinoise.

Voilà ce l'un des commentaires postés sur Sina par un internaute chinois : "Un bel Américain a acheté deux portions de frites et en a offert un à une grand-mère chinoise, ils se sont assis par terre et ont mangé joyeusement." Le jeune homme a aussi donné à boire à la femme chinoise.

Jason Loose ne savait pas qu'il était pris en photo et a été surpris de se retrouver sur le web chinois. A la suite de cela il s'est inscrit sur Weibo et compte déjà plus de 9 000 followers qui le surnomment "American French Fry Brother" (littéralement "le frère américain aux frites").