Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

vendredi 18 mai 2012

La plus grande sculpture en chocolat

Les pâtissiers François Mellet et Stéphane Treand ont créé la plus grande sculpture en chocolat jamais réalisée. La pièce de 108 kg représente l'une des pyramides mayas de Teotihuacan, un hommage à ce peuple qui fut le premier à cultiver le cacaoyer. L'oeuvre sera exposée entre 4 juin et 21 décembre 2012 (date de la fin du calendrier Maya) au Qzina Institute of Chocolate and Pastry à Irvine en Californie.














Devinette du jour !


Devinez quel métier exerce cet homme ?






Patrick Brysbaert, un anversois gay de 54 ans, exerce le métier d'avocat. Même si l'exercice de sa profession impose une stricte "neutralité", au palais de Justice d'Anvers, plus personne ne se retourne sur Patrick dont le look fait désormais partie des murs de l'institution.

Nouveauté : Le Cross-Over urbain GMC Granite.


Alors que la marque est plus connue au sein du groupe General Motors, GMC a présenté son nouveau concept Granite, un cross-over urbain au Salon de Detroit.
automobile GMC Granite
La marque GMC est connue avant tout pour sa production de pick-up et de tout terrain. Pourtant, le concept GMC Granite est un cross-over pour la ville, construit sur la même plateforme que le Chevrolet Orlando. Dans la ligne des modèles, le GMC Granite est le plus petit.
automobile GMC Granite vue de derrière
automobile GMC Granite
L’extérieur de Granite possède un minimum de détails chromés, les designers se sont inspirés des avions pour réaliser l’intérieur. Les portes du concept s’ouvrent contre la marche de l’auto, il n’y a pas de montant moyen. Le prototype est muni d’un moteur 1,4 avec suralimentation, qui pousse à une puissance de 138 C.V., et d’une transmission automatique à 6 vitesses.
automobile GMC Granite salon
automobile GMC Granite salon
automobile GMC Granite salon
automobile GMC Granite salon
automobile GMC Granite salon
automobile GMC Granite salon
automobile GMC Granite salon
Sa longueur dépasse un peu les 4 mètres ce qui est 0,6 m de moins que celle du modèle actuel GMC Terrain (proche de l’Opel Antara).

Desert House : la maison dans le désert par Circle West Architects


Desert House est un projet intéressant de Circle West Architects. C’est une maison dans le désert qui a plus de vingt ans. Le résultat de ce travail des designers est que la maison a été transformée en un bâtiment écologique et moderne pour une famille qui habite en Arizona, aux Etats-Unis.

Entourée de tous côtés par le désert et d’un paysage correspondant, la maison percerait la terre par sa construction angulaire. La surface de la construction fait 465m². Tout ce qu’on a laissé de l’ « ancienne vie » de cette construction, c’est la façade en béton. Tous les matériaux inutiles ont été supprimés, le squelette a été couvert par un revêtement extérieur en zinc. La maison, solide de l’extérieur, est très légère à l’intérieur. Le design de l’intérieur est réalisé en couleurs claires, il n’y a pas trop de meubles. Les grandes fenêtres contribuent à la pénétration de la lumière du jour, ce qui donne de la chaleur à l’intérieur.


Ils ont transformé le RER en Château de Versailles !


Depuis le 16 mai dernier les usagers du RER C ont la joie de voyager comme des rois dans un train entièrement décoré comme le Château de Versailles! Une débauche de luxe et d’apparats destinés à encourager les franciliens à venir visiter l’ancienne et riche demeure des rois de France.
Qui n’a jamais rêvé de voyager comme le roi Louis XIV, à bord d’un véhicule richement décoré d’or, de tapisseries fines et de tableaux somptueux? Ce rêve, la SNCF a décidé de le réaliser en imaginant une vaste opération communication en vue d’inciter les Parisiens et touristes de passage dans la capitale à se rendre auChâteau de Versailles afin de venir visiter le plus beau et fastueux château de France.
À cette occasion, la Société Nationale des Chemins de Fer customise depuis le 16 mai l’intérieur d'une rame du RER C, celui-là même qui relie la Bibliothèque-François-Mitterrand, située dans le XIIIe arrondissement, à Versailles-Rive-Gauche. Ce petit miracle esthétique est dû à un pelliculage réalisé à partir de photos des décors du château de Versailles, qui a permis de créer une galerie des glaces en plein RER. "C’est une invitation au voyage pour inciter les touristes et les Franciliens à prendre le train pour venir visiter la résidence royale", commente Catherine Pégard, présidente de établissement public du Château de Versailles.
Une très belle idée qui ne manquera pas de susciter l’intérêt chez les usagers du RER C, habitués à moins de faste lorsqu'ils montent à bord du train. D'ici la fin de l'année, cinq rames de RER entièrement habillées à la manière des plus belles pièces du Château de Versailles seront mises en circulation sur la ligne C. De quoi voyager comme des princes.









Pourquoi renverse-t-on toujours notre café en marchant ?


Des scientifiques ont décidé de s'attaquer à un problème de taille, et surtout à ses raisons : pourquoi renversons-nous toujours du café lorsque nous marchons ? La réponse : parce que nous marchons... Explications.
Renverser un peu du café, du lait ou du chocolat lorsque nous marchons, en utilisant généralement une démarche étonnante, est chose courante. Peu importe l'attention que vous porter dessus, vous finissez toujours par laisser tomber quelques gouttes sur votre chemise, votre main ou par terre. De quoi faire rire ceux qui vous entoure, alors que vous n'êtes pas encore réveillé... Heureusement, Rouslan Krechetnikov et Hans Mayer, deux scientifiques de l'université de Californie, à Santa Barbara, vont vous rassurer: cela est normal !
En s'intéressant au sujet, ils ont en effet découvert que la démarche humaine a la fréquence quasi-parfaite pour faire osciller dangereusement un liquide dans une tasse. Conséquence, dès que votre rythme est perturbé - accélération, ralentissement, obstacles -, le risque de renverser son café est grandissant... et devient irrémédiable sur une longue durée, comme l'explique Science Mag. Grâce à cette découverte, nos deux chercheurs ont heureusement pu trouver quelques astuces pour remédier à ce problème essentiel.
Marcher lentement, ne pas trop remplir sa tasse... et la regarder
Le premier conseil qui ressort de cette étude est de marcher lentement. Cela peut paraître bête, mais cela diminue l'oscillation du liquide. Plus vous marchez vite, plus vous aurez de chances de perdre du café en route car on se rapproche de la fréquence exacte et fatidique qui sera néfaste pour la chemise que l'on porte... Néanmoins, si vous êtes vraiment pressé, pensez à accélérer graduellement, car presser le pas trop vite fera irrémédiablement tomber le précieux liquide qui vous réveille chaque matin.
Une autre astuce pour éviter de se brûler la main ou être obligé d'essuyer le sol est... de ne pas trop remplir sa tasse. Ainsi, les scientifiques Rouslan Krechetnikov et Hans Mayer préconise de laisser un espace d'1/8e du diamètre de la tasse pour laisser l'oscillation vivre sans s'en mettre partout dès le moindre à-coup. Reste à savoir si vous arriverez à calculer cela alors que vous avez les cheveux en bataille et les marques de l'oreiller encore présentes sur votre joue...
Troisième et dernière chose à faire pour éviter de s'en mettre partout: regarder sa tasse ! En effet, les chercheurs se sont aperçus qu'une personne regardant la tasse qu'elle tenait, le nombre de pas avant que le café déborde était plus élevé que quand on regarde ailleurs. Cela est sans doute la meilleur chose à faire car cela évite à la fois de marcher vite, mais aussi de freiner ou d’accélérer brusquement la tasse à la main.
En course pour les Prix Ig Nobel
Grâce à toutes ces petites astuces, renverser votre café devrait vous arriver beaucoup moins souvent qu'auparavant. Néanmoins, l'utilité de cette étude peut paraître douteuse, car les experts en café appliquent pour la plupart déjà ces techniques. "Elle semble au moins destinée pour les Prix Ig Nobel", avoue Andrzej Herczynski, un physicien de Boston College. Ces prix ont pour but de "faire rire, puis faire penser".Lors de la dernière édition, une étude planchant sur le fait de savoir si notre faculté à prendre des décisions était altérée par une envie pressante d'aller aux toilettes avait été récompensée, tout comme une autre qui posait cette question: "Pourquoi on soupire dans la vie de tous les jours".

Déshabiller Jennifer pour habiller Linda

Faire des  cadeaux à ses maîtresses grâce à leur argent, il fallait y penser. Un jeune homme résidant à Béziers, dans l’Hérault,  était coutumier du fait. Très séducteur, il rencontrait ses victimes via des sites internet. Il leur dérobait ensuite régulièrement le carnet de chèques de ses conquêtes, et s’en servait pour les gâter ou financer ses propres emplettes, quand il ne dérobait pas pour elles des bijoux. Déjà connu des services de police, le prévenu a été condamné à cinq mois de prison et a été jugé par le procureur dans un état psychologique fragile.

Elle faisait boire à ses voisins des breuvages toxiques


Une nîmoise vient d’être mise en examen. Elle est soupçonnée d’avoir préparé pour ses voisins des cafés, dans lesquels elle ajoutait des somnifères ou des tranquillisants. Malaises, hospitalisations, maux de tête… les victimes sont arrivées nombreuses au CHU de Nîmes. Les analyses médicales ont révélé que des toxiques étaient présents dans leur sang .
Un seul point commun entre elles : toutes fréquentaient cette dame, qui leur préparait parfois les breuvages chez eux. La plupart ont repéré un goût étrange, mais n'avaient pas imaginé une seule seconde ce qu'ils ingurgitaient. Si la quinquagénaire a reconnu les faits, elle nie en revanche avoir voulu les voler. Elle aurait agi par mesure de rétorsion, pour se venger d’actions indélicates. Des propos qui laissent imaginer que cette personne souffrirait de problèmes psychologiques. Elle a été incarcérée et une information judiciaire est ouverte.

4 ans et déjà 23 000 euros d'amende


23 138 euros, c'est le montant exact de l'amende donnée à un garçon de quatre ans. Ses parents, profitant d'une faille du code de la route, ont mis la carte grise de leur voiture au nom du bambin, explique le quotidien Nice-Matin. Un arrêté ministériel autorise en effet l'immatriculation d'un véhicule à un mineur. Au départ, cet arrêté visait les jeunes conducteurs en passe d'obtenir leur permis de conduire.
Le petit garçon de quatre ans, résidant à Cannes, était donc "responsable" de 70 infractions (excès de vitesse, stationnements irréguliers…). Un juge de proximité du tribunal d'Antibes a donc été contraint de prononcer la relaxe des parents pour tous les faits pour lesquels ils n'ont pu être identifiés. Ne reste donc qu'une sanction pécuniaire pour le titulaire de la carte grise, le garçonnet de quatre ans donc !

Steve Jobs projetait de développer une voiture : l'iCar


Mickey Drexler, le PDG de J.Crew, qui fait partie du Conseil d’administration d’Apple, l'a déclaré le 18 avril dernier pendant Innovation Uncensored, une conférence organisée par Fast Company, à New-York, sur le thème de l’innovation. "Le rêve de Steve avant de mourir était de concevoir une iCar" a révélé le PDG. Mickey Drexler a également souligné que "l'industrie automobile aux Etats-Unis était une tragédie" et que "cette voiture aurait probablement pris 50% du marché".
Personne ne sait à quoi pourrait ressembler une voiture Apple, Steve Jobs n'a jamais eu le temps de finir le projet de ses rêves. 
Le fondateur d'Apple n'en était pourtant pas à sa premiere tentative. Il avait commencé la conception, avec le designer français Philippe Starck, d'un yacht de luxe et par ailleurs, il avait participé à la conception de son propre jet privé.

Angleterre: une nouvelle reine en cire chez Madame Tussauds pour marquer le jubilé


Une nouvelle version du personnage en cire de la reine Elizabeth II a été dévoilée lundi chez Madame Tussauds, le célèbre musée londonien, à l'occasion des célébrations du jubilé de diamant de la souveraine britannique.
Il s'agit de la 23e version de la reine, qui a fait son apparition chez Mme Tussauds en 1928, à l'âge de deux ans.
Elle a été réalisée à partir des photos officielles prises de la reine pour le jubilé. Le personnage de cire porte la réplique de sa tenue sur ce portrait officiel: robe blanche garnie de perles, écharpe en soie bleue en bandoulière et diadème de perles et de diamants.
"C'est une reine plus chaleureuse, plus douce. Le dernier mannequin que nous avions fait de la reine datait de 2001 donc c'est une nouvelle version, la reine est un peu plus vieille", a déclaré une porte-parole du musée londonien.
Le nouveau modèle, dont la réalisation a coûté 150.000 livres (187.000 euros), a nécessité quatre mois de travail et mobilisé une équipe de 20 personnes.
Le personnage de la reine rejoindra les répliques des autres membres de la famille royale présents chez Mme Tussauds: son mari le duc d'Edimbourg, le prince Charles et Camilla, le prince Harry, ainsi que William et Kate.
Kate, appelée officiellement duchesse de Cambridge, a fait son entrée en avril au musée, et le personnage de son mari a été recréé pour l'occasion.
"Quand nous avons annoncé que nous allions faire une nouvelle version de la reine, les gens ont réagi avec enthousiasme. Nous pensons qu'elle sera aussi populaire que le duc et la duchesse de Cambridge", a affirmé la porte-parole du musée.
La reine Elizabeth, 86 ans, célèbre en 2012 ses soixante ans de règne et les festivités culmineront lors du long week-end du 2 au 5 juin, avec notamment une flotte de 1.000 bateaux sur la Tamise, un concert géant devant Buckingham et une procession en carrosse.

Afrique du Sud: le pouvoir exige le décrochage d'un tableau irrévérencieux


Un tableau du président sud-africain Jacob Zuma, le représentant à la manière de Lénine avec un sexe bien en évidence, a déclenché la colère du pouvoir qui a exigé le décrochage de l'oeuvre exposée à Johannesburg, au risque d'être accusé de censure.
Directement inspiré d'une célèbre affiche soviétique, l'imposant tableau grandeur nature montre un Zuma inspiré, exposant ses parties génitales.
Il a pour titre "The Spear" (la lance), allusion à l'arme traditionnelle des guerriers zoulous et à la lance du logo de l'ANC, dont la branche militaire s'appelait Umkhonto weSizwe (Lance de la nation).
Il est la pièce centrale de l'exposition du plasticien sud-africain Brett Murray (né en 1961) présentée jusqu'au 16 juin par la Goodman Gallery, une galerie privée de Johannesburg.
L'exposition est intitulée "Salut au voleur", une allusion directe aux affaires de corruption qui minent le pouvoir du Congrès national africain (ANC), au pouvoir depuis 1994.
Elle rassemble une soixantaine d'oeuvres, qui détournent les symboles du parti qui a libéré l'Afrique du Sud de l'apartheid et jouent avec les canons du réalisme socialiste.
Le parti présidentiel, qui fête son centenaire cette année, s'est "indigné" que son chef soit représenté d'une "façon scandaleuse et offensante", et a sommé la galerie de décrocher l'oeuvre.
"L'image et la dignité de notre président, en tant que président de l'ANC, président de la République et être humain, est abîmée par cette soi-disant oeuvre d'art de Brett Murray à la Goodman Gallery", a déclaré l'ANC dans un communiqué.
"Nous avons demandé à nos avocats de saisir les tribunaux pour contraindre Brett Murray et la Goodman Gallery de décrocher le portrait et de le retirer de son site internet, et aussi de détruire tout le matériel promotionnel", a-t-il ajouté.
Le parti gouvernemental s'est également offusqué qu'une autre oeuvre reprenne sans son autorisation le logo de l'ANC, affublé d'une mention "à vendre".
La confédération syndicale Cosatu et le Parti communiste, alliés de l'ANC, ont rapidement publié des communiqués condamnant l'oeuvre.
Et la présidence elle-même est entrée dans la danse.
"Nous sommes stupéfaits de la manière grossière et blessante avec laquelle cet artiste dénigre la personne et le bureau du président de la République d'Afrique du Sud", a-t-elle déclaré dans un communiqué.
Si la présidence dit reconnaître le droit à la liberté d'expression, elle souligne que "personne n'a le droit de violer la dignité et des droits des autres en exerçant ses propres" droits.
Le tableau fait directement référence à la vie sexuelle débridée du président Zuma, qui a actuellement quatre femmes et 21 enfants, certains nés hors mariage.
La Goodman Gallery, qui n'attendait pas pareille publicité, a catégoriquement refusé de décrocher "The Spear". "Nous pensons que ça serait de la censure d'enlever la peinture", a réagi Lara Koseff, sa porte-parole.
"Compte tenu de la protection de la liberté artistique prévue par la Constitution (...), je suis certain à presque 100% que l'action en justice envisagée par l'ANC ne sera pas couronnée de succès", a estimé sur son blog le professeur de droit constitutionnel Pierre de Vos.
"Dans une démocratie, les tribunaux ordonnent rarement la censure d'une oeuvre d'art, même si cette ouvre d'art se moque du président et de ses habitudes de Don Juan patriarcal", a-t-il ajouté.
L'artiste était injoignable vendredi. Mais son tableau a déjà été vendu pour 136.000 rands (12.900 euros), TVA comprise, à un collectionneur allemand.