Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

samedi 2 juin 2012

Polémique : Région Rhône-Alpes: 1 050 000 € pour le Sénégal



Pour lutter contre le changement climatique au , la région Rhône-Alpes a versé 1 050 000 € sur 3 ans.
« La lutte contre les changements climatiques constituant un impératif de solidarité humaine qui requiert un renforcement des capacités des collectivités territoriales et des populations, la Région Rhône-Alpes et des collectivités territoriales sénégalaises conviennent de renforcer leur action en lui conférant une dimension de coopération décentralisée ».
Cynique, La Canol qui publie cette information précise que “le Sénégal est une destination agréable pour nos élus et nos agents”…

Gorki House : projet de la société Atrium


Les architectes de la société Atrium ont présenté cette maison inhabituelle, située près de Moscou. La superficie totale de la demeure fait 731m². Le projet a été réalisé pour un jeune couple avec un enfant. Le seul désir du couple était l’architecture moderne.
Située au sommet d’une colline, la maison est entourée d’une forêt de pin. Néanmoins, grâce à de grandes fenêtres qui laissent entrer la lumière du jour, la maison est bien éclairée.


Les chambres de la maison sont élégantes et fonctionnelles.




Concept : le BMW Zagato Coupé à la Villa d’Este 2012


BMBMW a dévoilé, lors du concours d’élégance à la Villa d’Este, un concept nommé Zagato Coupé. Il est issu d’une collaboration entre les carrossiers italiens Zagato et BMW. Ce concept est basé sur une Z4 sDrive 35is. Les photos et vidéos de ce coupé sont dans la suite.

Concept - le BMW Zagato Coupé à la Villa d'Este 2012-1

Petit détail, en plus de cette peinture Rosso Vivace, mais qui a son importance : les petits « Z » de Zagato composant la calandre.
Place aux photos et à la vidéo :


Nous espérons que ce prototype va inspirer les designers de BMW pour les prochains modèles de la marque.
Source : GTSpirit

Vos ancêtres ont-ils travaillé à la cour d'Angleterre ?


LONDRES (Reuters) - A l'occasion du "Jubilé de diamant" de la reine Elizabeth II, les listes du personnel de la maison royale d'Angleterre depuis le XVIIe siècle, du plus humble valet aux grands officiers de la Couronne, sont désormais disponibles en ligne sur le site "findmypast.com".
Jusqu'ici, ces listes ne pouvaient être consultées que sur rendez-vous au château de Windsor, à l'ouest de Londres. Elles s'étendent sur plus de deux siècles et demi, entre 1660 et 1924.
"Le monde entier continue d'être fasciné par la famille royale britannique, ainsi que par les rapports entre la 'haute société' et les gens 'd'en bas'", explique Debra Chatfield, généalogiste pour le nouveau site internet.
"Ce jubilé de la reine, c'est l'occasion rêvée pour explorer son histoire familiale et découvrir, peut-être, qu'on a eu un ancêtre au service de la maison royale."
Les listes donnent le nom, l'âge, la fonction, l'ancienneté et le salaire de tous les employés de la Cour. On apprend ainsi qu'un page qui a vécu 96 ans a servi quatre monarques durant sa longue carrière.
Ces archives permettent aussi d'apprendre que lors du "Jubilé de diamant" de la reine Victoria en 1897, des cuisiniers français chevronnés avaient été appelés en renfort, ce qui avait incité les jeunes apprentis anglais à se laisser pousser les moustaches afin de ressembler à leurs aînés venus de l'autre côté de la Manche.

Un lecteur MP3 à mettre dans sa bouche !


Un étudiant a inventé un lecteur MP3 qui prend la forme d'une prothèse dentaire...

L'étudiant Aisen Chacin, membre de la New School for Design de New York a eu l'idée de créer une prothèse dentaire décorative doublée d'unlecteur MP3. Il lance ainsi le Grillz MP3, accessoire dont le succès potentiel demeure hautement imprévisible !
La prothèse dentaire, faite de métal précieux, pourra accueillir un lecteur MP3, logé sous la partie supérieure de la mâchoire... De quoi faire une peu de place dans ses poches, même si cet accessoire ne sierra pas forcément à tout le monde.
Néanmoins avec une bonne dose de persévérance, il sera possible de piloter ce lecteur MP3 à coups de langue et ainsi régler le volume du baladeur, avancer d'un piste son, mettre en pause l'appareil... Les vibrations dégagées par le lecteur seront assez puissantes pour écouter les musiques sans avoir besoin d'un casque audio.
Les rappeurs trouveront sans doute là un moyen de se démarquer !

Pêche : Intermarché attaqué pour publicité mensongère


L’association BLOOM a attaqué en justice les centres commerciaux Intermarché. Elle reproche au groupe de vendre du poisson soi-disant issu de la pêche responsable, ce qui, serait selon elle faux et qui ne signifierait de plus rien en soi puisque aucun label n’existe.
Dans la campagne de publicité que l’enseigne Intermarché a mené fin 2011 dans des magazines tels queL'Express, Le PointMarianneLe Figaro Magazine ou encore Courrier International, le groupe indiquait pratiquer avec sa flotte une pêche respectueuse des ressources naturelles et de l'environnement. On y lisait ainsi que le consommateur pouvait "savourer sans l'ombre d'un doute et pour longtemps encore" des poissons capturés par des pratiques responsables.
Mais ce n’est pas l’avis des scientifiques et des ONG qui dénoncent de façon unanime une pêche "comme étant parmi les plus destructrices au monde", souligne l’association BLOOM. Cette dernière, qui cherche à sensibiliser sur la nécessité de protéger les écosystèmes marins, a donc décidé de porter plainte contre l’enseigne Intermarché pour publicité mensongère. Comme l’a expliqué à l’AFP Claire Nouvian, présidente de BLOOM, "Intermarché a produit une campagne de publicité qui vante les mérites de ses pratiques de pêche et qui estampille ses produits de pêche d'un label, qui n'en est pas un, de pêche responsable alors que, pour certains des poissons mentionnés explicitement, il s'agit d'espèces capturées avec des chaluts déployés dans les très grandes profondeurs des océans".
Or, pêcher en eau profonde entraîne nécessairement la capture accidentelle de certaines espèces de requins pourtant classées "en danger critique d'extinction" par l'Union internationale de la conservation de la nature (IUCN). Ainsi, des poissons tels que la lingue bleue et le sabre noir évoqués dans la publicité et pêchés en masse en eau profonde "induit les consommateurs en erreur", souligne Mme Nouvian. L'Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP) a jugé la plainte de l’association recevable et celle-ci sera examinée vendredi par le Jury de déontologie publicitaire, une instance indépendante.
Intermarché nie les accusations
"J'ai porté plainte contre eux parce qu'ils tentent de faire croire à l'éco-labellisation", a ajouté Mme Nouvian. En outre, Intermarché est acussé d'avoir habilement grimé son logo de pêche responsable, de sorte que celui-ci s’apparente à celui de l'organisme international MSC (Marine Stewardship Council), le seul actuellement habilité à être certifié par ce label dont se réclame le géant de la distribution. Une porte-parole d'Intermarché, contactée par l'AFP, a nié les allégations de BLOOM.
"Nous faisons valoir devant l'ARPP la sincérité, le sérieux et le bien-fondé de notre démarche, la loyauté de notre communication, et notre légitimité en tant qu'acteur engagé dans la pêche maritime en France depuis de nombreuses années", a-t-elle indiqué dans un courriel. Intermarché a aussi souligné qu'il ne s'agissait pas d'une procédure judiciaire et que l'ARPP n'avait pas de pouvoir de sanction. Affaire à suivre donc.

Bientôt une pilule contraceptive pour les hommes ?


En recherchant les causes de l’infertilité, des scientifiques ont découvert chez la souris un gène susceptible de les conduire à la conception d'une pilule contraceptive pour hommes. 

Si l’on en croit une étude récemment publiée dans la revue PloS Genectics, des chercheurs d'Edimbourg auraient identifié un gène indispensable à la production de spermatozoïdes sains. Une découverte qui les met aujourd’hui sur la piste de la premièrepilule contraceptive masculine.
 
Ainsi, le gène Katnal1 contiendrait des informations clés indispensables à la production des spermatozoïdes. Par conséquent, bloquer l’action de ce gène suffirait à bloquer la fécondation d’un ovule. Un espoir pour les chercheurs qui espèrent pouvoir mettre au point une pilule qui bloquerait la production de spermatozoïdes, alternative masculine aux moyens de contraception féminins mais aussi au préservatif et à la vasectomie.
 
Tout cela sans causer de dommages durables au sperme, comme le précise le Dr Lee Smith, l'un des auteurs de ces recherches : "Le plus important est que les effets d'un tel médicament sont réversibles, car Katnal1 n'affecte que les cellules spermatiques dans leurs dernières phases de développement, de sorte que les premières phases ne seraient, elles, pas entravées". Avant d’ajouter : "de plus, la capacité globale à produire des spermatozoïdes ne serait pas altérée non plus".

Les femmes trentenaires coucheraient plus facilement le premier soir ?


Messieurs, si vous espérez mettre une femme dans votre lit dès le premier soir, allez donc chercher du côté des trentenaires… 

Les femmes de plus de trente ans coucheraient beaucoup plus facilement que les plus jeunes le premier soir.
C’est en tout cas ce que révèle un récent sondage britannique mené auprès de quelques 1 171 célibataires à l’occasion du lancement d’un site de rencontre. Selon cette étude, 34% des trentenaires se laisseraient en effet tenter par l’appel de la chair dès le premier soir, tandis que les 24-27 ans ne seraient que 12% à céder à la tentation.
A noter que la majorité des sondées (53%) de cette dernière tranche d’âge préfèrent attendre le troisième rendez-vous pour passer à la vitesse supérieure. Alors petite jeunette ou trentenaire téméraire ? Voilà qui devrait vous aider, messieurs, à faire votre choix...

Cette soucoupe est un hôtel flottant

Ressemblant à s’y méprendre à une soucoupe volante qui aurait atterri en pleine mer, ce Resort grand luxe promet à ses visiteurs de leur donner la possibilité de séjourner dans un endroit unique au monde, où il est même permis d’aller saluer les poissons.
Née d’après l’idée du designer Michele Puzzolante, ce drôle de projet est en réalité un hôtel flottant se caractérisant par un fonctionnement à l’énergie solaire. 100% autonome en énergie, ce Solar Floating Resort possède en effet un toit entièrement couvert de panneaux photovoltaïques permettant à de capturer les moindres rayons lumineux afin de les transformer en énergie destinée à faire fonctionner l’ensemble de la structure.
Outre un mode de fonctionnement à l’énergie propre, cet hôtel pas comme les autres innove aussi dans le domaine de l’architecture puisque celui-ci, de forme sphérique, emprunte des allures de navire qui pourrait laisser croire à la clientèle qu’elle se trouve sur un véritable bateau. En empruntant un escalier qui se trouve à l’intérieur de l’embarcation, les passagers du Solar Floating Resort auront même le loisir de pouvoir aller dire bonjour aux poissons en descendant à quelques mètres sous la mer, là où les attend un sas vitré.
Une intéressante étude de style qui pourrait apporter des solutions ingénieuses pour la conception et la construction d’habitations de demain. Des créations architecturales audacieuses, résolument plus en phase avec les questions environnementales et le bien-être des citoyens. 













1 Américain sur 5 urine dans la piscine


Il y a de quoi vous dégoûter à vie des baignades de vacances. Selon une étude américaine, les piscines font office de toilettes publiques pour 20% des Américains.
 
D'après les calculs du Water Quality & Health Council,  c'est donc une personne sur cinq exactement qui peut-être en train de se soulager à vos cotés, et à votre insu. 
 
Et il ne s'agit pas d'enfants... L’enquête a été menée en avril sur 1000 adultes américains. A la question " urinez-vous à la piscine ? ", un sur cinq a osé admettre courageusement ses méfaits. C'est donc sans compter ceux qui ne l'admettent pas...
 
Cette mauvaise habitude s'explique peut-être par une trop grande confiance de chacun dans la qualité d'hygiène des piscines. En effet, de nombreuses personnes sont convaincues que le chlore présent dans l'eau élimine tous les germes et autres bactéries. Bien sur, ce n'est pas tout à fait juste.
 
Certes, les responsables sont tenus de maintenir un certain niveau de chlore et un certain pH, qui empêchent la plupart des germes de se répandre. Mais ces obligations ne sont pas toujours respectées : 54% des piscines testées l'an dernier n'étaient pas aux normes en matière de chlore, et 47% échouaient au niveau du pH.
 

Bordeaux: un trésor de 200.000 euros découvert dans la cave d'un squat


Un trésor de 200.000 euros, composé de cinq lingots d'or et de bijoux, a été découvert par la police vendredi à Bordeaux dans la cave d'un immeuble régulièrement occupé et visité, a-t-on appris samedi auprès de Fabien Robert, adjoint au maire de la ville.
"Dans la cave de l'immeuble, après s'être frayé un passage au milieu d'immondices, il a été découvert, dans un cageot, un bocal en verre avec à l'intérieur cinq lingots d'or, quelques pièces et des bijoux", a expliqué l'élu centriste bordelais.
C'est le propriétaire de l'immeuble, un retraité de 90 ans, qui a fait part vendredi matin de l'existence de ce trésor, alors qu'il visitait son bien, régulièrement squatté, en compagnie de policiers municipaux et des services d'hygiène de la ville.
"A la fin, le monsieur a pris une policière par le bras et lui a dit: vous savez, j'ai des objets de valeur dans la cave, j'ai des lingots d'or", a raconté à l'AFPM\. Robert.
Portant du crédit à cette affirmation, les policiers municipaux ont alors décidé de revenir sur les lieux vendredi après-midi avec des représentants de la police nationale.
C'est ensemble qu'ils ont fait, moins d'un heure après leur arrivée, la découverte du trésor. Il a rapidement été confié à la banque par son heureux propriétaire.

Les femmes peuvent grossir si elles font moins le ménage


Voilà une étude pas sexiste du tout. Selon une récente enquête britannique, les femmes sont en effet plus grosses aujourd’hui qu’elles ne l’étaient avant. La raison : elles font moins le ménage. Explications...
Les femmes d’aujourd’hui sont plus indépendantes et passent moins de temps que leurs aînées à faire les corvées ménagères. Et c’est tant mieux. Le hic : si l’on en croit une étude britannique, ce phénomène a tout de même une conséquence néfaste pour ces dames, puisqu’il provoque une augmentation du tour de taille.
Autrement dit, les femmes d’aujourd’hui sont plus grosses parce qu’elles font moins le ménage. Le tour de taille des femmes aujourd’hui avoisine en effet les 85 cm contre seulement 70 au milieu du XXe siècle. Petit détail qui n’arrange rien : Madame est plus gourmande aujourd’hui qu’elle ne l’était jadis puisqu’elle consommerait près de 2178 calories par jour, contre 1818 en 1952. Pas une mince affaire d’être une femme moderne.

L'Afrique de l'Ouest touché par... un trafic de sperme


En Côte d'Ivoire et au Ghana, une rumeur circule selon laquelle des prostituées de ces pays volent le sperme de leurs clients contenus dans les préservatifs après le rapport. Le liquide séminal serait destiné à être utilisé par des marabouts désireux de jeter des sorts.
C’est un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur en Afrique de l’Ouest, plus particulièrement au Ghana et en Côte d’Ivoire. Un grand nombre de prostituées de ces pays dérobent le sperme de leur client contenu dans le préservatif après le rapport. Selon Courrier International, ces travailleuses du sexe récoltent le liquide séminal pour le vendre à hauteur de 10 000 frances CF, soit 15 euros, par préservatif. Le problème est ce que ces échantillons ne sont pas destinés à des laboratoires, mais à des pratiques de marabout. Selon une prostituée, l’un de ses clients à qui elle a volé le sperme serait tombé gravement malade ensuite à cause de ces sciences occultes.
Les vols auraient lieu dans les hôtels de passe
Une autre fille interrogée par l’hebdomadaire avouent que ces pratiques sont présentes.  “En fait, cela existe depuis quelques années à Abidjan. Ma camarade, qui travaille dans un hôtel, m’a confié un jour que des hommes l’avaient contactée pour acheter du sperme pour le compte d’une dame. Et que ce liquide devait permettre à cette dernière de faire des rituels en vue de raffermir les liens d’affection entre elle et son mari, qui commençaient à être distendus. L’année dernière, un Nigérien m’a approchée pour que je lui livre le sperme de mes clients moyennant une forte somme d’argent. Face à mon refus, il m’a rassurée en me disant que c’était simplement pour faire fructifier son commerce. Mais j’ai refusé cette demande qui est à mon sens immorale”.
Les hôtels démentent l'existence de tels réseaux
Mais ces faits sont démentis par la majorité des établissements hôteliers. “Je suis gérant d’hôtel depuis plus de dix ans. Jamais une telle proposition, aussi indécente que diabolique, ne m’a été faite. D’ailleurs, c’est une règle chez nous, ici, d’éviter de toucher aux préservatifs usagés et abandonnés dans les chambres, à cause des maladies”, explique un gérant d'hôtel d'Abidjan. Un avis partagé par l'un de ses confrères. “Généralement, les clients ne laissent pas traîner les capotes utilisées ; ils les font couler dans la cuvette des toilettes. Nous n’avons jamais eu de proposition d’achat de sperme dans notre hôtel”. Il est néanmoins logique que ces professionnels réfutent ces thèses de vente de sperme car ce genre de pratiques ferait très mauvais genre.

Grâce à un ballon de rugby, il guérit de son cancer des testicules


C'est une histoire assez originale qu'a vécu un homme de 28 ans. Après s'être pris un ballon de rugby dans les testicules, Shane McMullen, caporal dans la Royal Air Force, décide de se rendre chez un médecin. Celui-ci détecte alors un cancer des testicules. Une malheureuse frappe lui a donc sauvé la vie !
Le Caporal Shane McMullen peut remercier son adversaire lors d'un match de rugby. Grâce à lui et à son tir dans ses parties génitales, il a pu détecter... un cancer des testicules et en être guéri au plus vite.
"Ce ballon a sûrement sauvé ma vie" 
Alors qu'un match de rugby est organisé, ce père de famille de 28 ans est touché aux parties génitales. "Nous avons joué au rugby comme d'habitude mais quelqu'un a botté le ballon de toute ses forces et je me le suis pris dans les testicules", explique Shane McMullen. Une frappe si forte que le caporal de la Royal Air Force se tord de douleur sur le terrain. Habitant à Chypre pour des raisons professionnelles, l'homme s'est rendu chez un médecin de l'île qui détecte son cancer de la testicule gauche. Après une opération et un retrait de sa testicule, Shane McMullen retourne en Grande-Bretagne pour trouver du repos et être suivi par l'hôpital de Coventry, sa ville d'origine. 
Mais, c'est à ce moment que tout s'accélère. Les médecins remarquent que le cancer s'est propagé aux ganglions lymphatiques dans son estomac. Prévenu que cela continuerait à se propager s'il ne faisait rien immédiatement, Shane accepte de recevoir un traitement intensif comprenant neuf semaines de chimiothérapie et de radiothérapie à raison de 16 heures par jour. Le caporal est aujourd'hui guéri, mais attend une ultime analyse pour avoir la confirmation de la totale disparition des cellules cancéreuses. "Je suis vraiment chanceux car c'est un ballon frappé dans mes testicules qui a sauvé ma vie", déclare l'homme, relayé par la version britannique deYahoo!. "Si la balle ne m'avait pas touché, je n'aurai jamais su que j'étais atteint d'un cancer. [...] Ce ballon a sûrement sauvé ma vie".
"Il fallait que je suive mon traitement pour que le petit ait un papa
Shane McMullen était à Chypre avec sa femme enceinte Stacey âgée, aussi de 28 ans, et sa fille de deux ans quand cela est arrivé. Leur fille de deux ans, Olivia, était heureuse de savoir qu'elle allait avoir un petit frère. Rentré en Grande-Bretagne pour se faire soigner, le militaire a donc manqué la naissance de son fils, Charlie. "Stacey n'a pas été autorisée à venir avec moi parce qu'elle ne pouvait pas prendre l'avion enceinte", explique tristement Shane. Le Caporal s'attendait à une opération rapide mais "lorsque j'ai appris que le cancer se développait, j'étais vidé. [...] Mais c'était une chose sérieuse et je ne l'ai pas prise à la légère, certes j'étais dévasté d'avoir manqué la naissance de mon petit garçon, mais je savais qu'il fallait que je suive le traitement au plus vite pour que Charlie ait un papa".