Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

mercredi 20 juin 2012

Le White 1921 : Le nouvel hôtel de Saint-Tropez


Saint Tropez est un haut lieu de la fête et du glamour durant les mois d'été. Les bars, restaurants et hôtels de luxe n'y manquent pas, certains étant évidemment plus mythiques que d'autres. Et c'est justement l'un de ces célèbres endroits que le groupe LVMH a repris pour en faire un hôtel encore plus luxueux. Il s'agit de l'hôtel White 1921.
Déjà présent dans le milieu de l'hôtellerie avec notamment sa chaîneCheval Blanc, le groupe de luxe LVMHa ouvert un nouvel hôtel à Saint Tropez. Baptisé White 1921, cet hôtel a ouvert ses portes au sein de l'ancienne Maison Blanche, située Place des Lices. 
Comprenant seulement huit chambres et suites, l'hôtel White 1921 arbore une architecture intérieure chic et contemporaine. Et chaque chambre a sa propre décoration, unique, raffinée et tropézienne. Imaginée par Jean-Michel Wilmotte, le bar de l'hôtel se trouve au sein du jardin de l'hôtel particulier. On y trouve une carte festive et exclusive composée de cocktails signature, de grands millésimes de champagne, mais aussi de douceurs salées et sucrées.
L'hôtel White 1921 ne sera ouvert que durant la saison estivale. Cette année, il fermera par exemple ses portes le 7 octobre. Si vous voulez y séjourner, comptez entre 270 et 650 euros la nuit (selon la chambre ou suite).

Le profil type du mari infidèle dressé


40 ans. Informaticien. Marié depuis plus de dix ans et deux enfants âgés eux aussi de plus de dix ans. Voilà le portrait de l’homme infidèle par excellence.
C’est du moins ce que révèle un surprenant sondage réalisé par un site de rencontre extra-conjugale. Ce profil correspond à de nombreux hommes...
Si l’on en croit les 11 453 hommes interrogés dans le cadre de ce sondage, l’homme volage travaille dans l’informatique ou est ingénieur (10,6%), dans la finance (8,2%), dans l’éducation (6,5%), est médecin (4,6%) ou avocat (3,8%).Autre enseignement de ce sondage pour le moins atypique : près de 35% des hommes mariés depuis plus de 5 ans avouent avoir trompé leur femme au moins une fois.

Du côté des femmes, elles sont 25% à être mariées depuis plus de cinq ans et avoir trompé leur mari au moins une fois. On apprend également que les hommes sont plus nombreux à avouer leurs écarts extraconjugaux que leurs femmes. Le profil de la femme infidèle ? La trentaine, enseignante ou femme au foyer, mariée depuis cinq ans ou moins (c’est donc les femmes qui trompent en premier…), avec une fille de moins de trois ans… (allez comprendre).
Mais où diable vont-ils(elles) se trouver un amant (ou une maîtresse) ? Sur leur lieu de travail, pour 60% d’entre eux. Quant aux raisons de l’infidélité, elles sont nombreuses mais bien connues : 20% éprouvent le besoin de se prouver qu’ils(elles) peuvent encore séduire ; la même proportion estime que l’adultère permet d’échapper à la monotonie de la routine ; 15% évoquent des raisons decouple ; 10% parlent d’un simple accident et 5% avouent commettre leurs petits écarts sans le moindre regret… Du joli.

Il parcourt 200 000 kilomètres... sur un vélo d'appartement


Un Français de 70 ans a parcouru 200 000 kilomètres... avec son vélo d’appartement. Une performance d’autant plus remarquable que cet homme a été sur une chaise roulante pendant de nombreuses années à cause d’un accident.
Albert Eychenne est un fringant septuagénaire qui a pédalé l’équivalence d’une distance de 200 000 kilomètres… sur son vélo d’appartement, soit cinq fois le tour de la Terre ! Cet exploit incroyable, relayé par La Dépêche, constitue un recorden la matière. "C'était un objectif, je m'y suis tenu. Maintenant, j'arrête, même si je vais continuer à faire du vélo, chez moi !" déclare-t-il auprès de la même source. La performance est d’autant plus remarquable qu'Albert Eychenne a été victime d’un accident du travail il y a 25 ans qui l’a plongé dans un profond coma. Devenu quadriplégique à la suite de ce drame, il s'est retrouvé sur un fauteuil roulant.
Pensionnaire au foyer Intergénérations de Loumet (Ariège), il a alors entamé une rééducation qui lui a permis de retrouver progressivement la mobilité de ses jambes, non sans mal évidemment. Au bout d’un certain temps, Albert est remonté sur un vélo pour retrouver la forme. Mais circuler sur la route peut être une pratique dangereuse et il demeure encore diminué physiquement pour se prémunir du danger.
100 kilomètres par jour depuis 16 ans !
Il a alors décidé d’opter pour le vélo d’appartement il y a 16 ans. Tous les jours, il effectue une centaine de kilomètres avec pour seul paysage celui qu’il voit à travers sa fenêtre. Si bien qu’à force son compteur affiche un incroyable 200 000 kilomètres ! Pas mal de voitures ne peuvent se vanter d’afficher un tel pedigree. Néanmoins, depuis cette performance, il a ralenti la cadence. "Maintenant, je continue une petite vingtaine de kilomètres, pour me maintenir en forme, chaque jour". Son record n’a pas été homologué, mais il serait bien étonnant de voir une tel exploit être battu.
Les seules fois où il s’autorise à faire du vélo, c’est... à Cuba. Un pays qu’il adore. Il fait le tour de l’île tous les ans et est un fervent admirateur de Fidel Castro.

Les réponses les plus drôles du Baccalauréat


Pour fêter le top départ de la session 2012 du Baccalauréats et soutenir les bacheliers qui planchent depuis 8h ce matin sur des questions philosophiques, voici une partie des réponses les plus incongrues de l’année 2011, toutes matières confondues.
Le Bac 2012 a commencé ce lundi 18 juin avec la célèbre et redoutéeépreuve de philosophie. Si vous ne savez pas si nous "serions plus libres sans État ?" ou si nous avons "le devoir de chercher la vérité ?", il vous sera difficile de répondre aussi mal que ces candidats, dont les citations proviennent d'un Tumblr. Entre malentendus grotesques et manque de révisions, ces bacheliers auront au moins réussi à nous fais rire, même si l’on doute qu’ils aient eu une excellente note.
- "Pour étudier un fossile, il faut qu’il soit vivant."
- "On s’est rendu compte que si on continuait à perdre des arbres, on finirait par ne plus en avoir."
- "Le suivi cinétique d’une réaction chimique est le fait de la filmer sur grand écran."
- "La Suisse est une fée des rations."
- "L’affaire des SK montre bien que la justice britannique ne rigole pas avec les femmes de ménage."
- "Triangle rectangle : c’est un triangle qui a trois côtés parallèles."
- "Plus tu vas moins vite, moins tu vas plus vite."
- "L’eau dissée d’Homer est un concept physique écrit dans un livre encore très connu de notre temps."
- "La principale industrie alimentaire de Bretagne est la crêpe."
- "Le site internet Facebook permet de photocopier son visage dans un livre."
- "Internet a révolutionné les moyens de communication sans fil, particulièrement avec Louis Fy."
- "Les latins parlaient le grec ancien."
- "La solidarité sociale a poussé l’Etat Français à construire des H&M."
- "Pendant la guerre, les gens étaient très occupés par l’occupation."
- "En mai 1948, le procès de Nuremberg condamne les étudiants à jeter des pavés sur le Général de Gaulle."
- "La décolonisation était nécessaire car on ne peut pas laisser les enfants en vacances dans des colonies toute l’année."
- "The scene takes place in the United Kingdom of America."
- "Quand il y a des problèmes dans le monde, l’ONU envoie des casquettes bleues."
- "Mitterand est mort du cancer de l'utérus."
- "La physique a été découverte par hasard dans l’antiquité par Larry Stote."
- "Le taux de fécondation chez les PD (pays développés) tend vers zéro."
- "Les plus célèbres comédies de Molière sont 'Le médecin malgré Louis' et 'Les Fous Rires de Scapin'."
- "Les pauvres s'appelaient sans-culottes car ils n'avaient pas les moyens de s'acheter un slip."
- "Le mont Blanc est à 4 807 mètres au dessus du niveau de la mer, sauf quand la mer monte."
Certains bacheliers tentent toutefois de masquer leurs lacunes et usent de subterfuges élaborés pour bénéficier de la compréhension du correcteur. Pour leur imagination et leur audace, un grand bravo !
- "Pour illustrer mon propos, je devrais mettre une citation, mais il y en a tellement qui me viennent à l'esprit qu'en choisir une serait faire injure aux autres."
- "A l'heure actuelle, je ne peux pas vous donner le PIB du Japon en 1960, mais si vraiment ça vous intéresse, vous le trouverez sans doute sur Google."
- "La Deuxième Guerre Mondiale a duré de 1939 à 1946. Si c'est pas les bonnes dates, c'est parce qu'elle a peut être duré plus longtemps, mais tout le monde le savait pas à l'époque."

Cette maison a une forme de nuage!


Au sein de cette fantastique demeure, les occupants semblent vivre comme sur un petit nuage. Normal lorsque l’on vit justement dans une maison en forme de... cumulus.
Telle une maison sortie tout droit d’un dessin d’enfant, cette spectaculaire demeure a l’originalité de posséder une curieuse extension en forme denuage. Située à Melbourne en Australie, cette incroyable résidence doit l'architecture unique de cet appendice à l’architecte McBride Charles Ryan qui a rusé d’imagination lorsqu'il s'est attelé à la rénovation de cette maison dont les fondations dataient de la période edwardienne.
En vue de ces nouveaux travaux, l’architecte en charge du chantier a procédé à plusieurs modifications majeures, dont l'ajout de cette pièce unique et pour le moins originale. Si, pour ne pas dénaturer l’architecture d’époque, la façade donnant sur la rue n’a pas été touchée, en revanche côté jardin, l’architecte s’est fait un malin plaisir de transformer la maison en nuage. Ludique et esthétique, cette façade en forme de gros nuage cotonneux ouvrant sur une belle piscine permet d’apporter une touche décalée et singulière à la maison en créant pour son architecture un pont entre le XIXe et le XXIe siècle.
Disposant par ailleurs d’une belle pièce à vivre couverte de lambris du sol au plafond, cette dépendance attenante à la maison d’origine fait le charme indéfinissable de ce bâtiment ancien. Pourvu d’une cuisine et d’une salle à manger, ce lieu se termine par une grande baie vitrée elle aussi en forme de nuage. Ce bâtiment pas comme les autres permet ainsi aux occupants de disposer d’un appendice supplémentaire pour profiter des joies du plein-air tout en admirant une architecture loin de ressembler aux autres maisons alentour.

Un Chinois crée une banque fictive... pour la racheter


Voulant grimper rapidement les marches de l'échelle social, un citoyen chinois s'est lancé dans un canular national.
Il voulait la gloire et le prestige, mais la presse a déniché le pot-aux-roses. Là où le matérialisme est porté à son summum, un simple négociant en riz chinois a créé une banque fictive pour ensuite se vanter de l'avoir racheté. Un faux établissement financier américain nommé "Atlantic bank" qui parfait le sport de la contrefaçon dans ce pays asiatique. Lin Chunping s'était fait remarquer par les médias chinois au début de l'année pour avoir déboursé 60 millions de dollars, soit 47,5 millions d'euros, dans l'achat de la banque américaine l'Atlantic Bank, basée au Delaware (nord-est des États-Unis). Enthousiasmé par cet homme à succès, sa ville lui avait attribué une place prestigieuse dans la vie politique locale et la presse avait qualifié son talent en affaires de "légendaire".
Seulement, une enquête journalistique a dévoilé la supercherie retournant l'histoire donnée à la presse par ce pseudo-businessman contre lui. People's Daily, le journal du Parti communiste au pouvoir, décrit Lin comme un homme avisé et dur à la tâche, qui avait commencé en vendant des boutons à l'adolescence avant de racheter une mine de cuivre et d'or au Ghana et d'investir dans le riz en Chine sur son site internet. Fascinés par ce parcours, des journalistes chinois ont enquêté sur la vie de cet homme pour enfin découvrir la vérité.
Soupçonné d'évasion fiscale, il n'a fait cette escroquerie que pour la gloire 
A 41 ans, Lin Chunping, est un énième luron jouant sur l'hyper-compétitivité qui règne religieusement sur la Chine. Après les millions de contrefaçons de produits de luxe, informatique et téléphone comme iPhone, ce phénomène a évolué depuis quelques années et l'on retrouve ainsi des vraie-fausses universités, des milliers de fausses lettres de recommandations pour les universités américaines.
Lin Chunping a lui été démasqué suite à son arrestation pour une autre escroquerie début juin et a dû abandonner son poste municipal à la Conférence politique consultative du peuple chinois, organe consultatif du gouvernement communiste. Il n'aurait apparemment pas gagné d'argent avec cette fraude. Cependant, le site Web de la police de Wenzhou explique que Lin Chunping est soupçonné d'évasion fiscale en falsifiant des factures de plusieurs de ses sociétés portant sur des centaines de millions de yuans, soit des dizaines de millions d'euros.

Grande-Bretagne : une adolescente s'endort... pendant deux mois


Stacey Comerford est atteinte du syndrome de Kleine-Levin, une déficience rat  touchant une à deux personnes sur un million amenant le sujet atteint à dormir jusqu'à 20 heures par jour. Mais récemment, la jeune Britannique s'est endormie en avril pour se réveiller... au mois de juin!
Une Britannique de 15 ans qui s'était endormie au mois d'avril a eu la surprise de ne se réveiller au mois de juin ! C'est The Sun qui a rapporté la curieuse histoire de Stacey Comerford, qui est atteinte du Syndrome de Kleine-Levin, plus communément appelé le Syndrome de la Belle au Bois Dormant. Les personnes atteintes de ce syndrome ont ce qu'on appelle des "poussées" pendant lesquels elles peuvent dormir jusqu'à 20 heures par jour, selon l’Institut National de la Santé.
"Au réveil, elle pense être le lendemain" 
La dernière "poussée" de la jeune fille date du mois d’avril. "Quand elle a une crise, elle se lève uniquement pour aller aux toilettes ou pour boire mais elle n’est pas éveillée. Elle est en mode veille", explique Bernie, la mère de Stacey, à The Sun. "Quand elle se réveille vraiment, elle pense être le lendemain. Elle n’a aucun souvenir", relaie le Huffington Post
La mère de Stacey a raconté au Daily Mail que "lorsqu’elle est en mode veille, elle peut être lunatique. […] Elle est comme une enfant qui est déterminée à obtenir ce qu’elle veut. Elle peut même taper du pied au sol pour l’obtenir. C’est comme si j’avais deux filles différentes à la maison". En effet, les sujets atteints affichent très souvent de l'irritabilité, un manque d'énergie, une totale apathie ainsi qu'un repli sur soi évident.
Un syndrome qui disparaît avec l'âge ? 
Le Centre de Narcolepsie de l’Université de Stanford explique que le syndrome de Kleine-Levin est une déficience extrêmement rare qui touche principalement les adolescents et les jeunes adultes, hommes plus que les femmes. Les statistiques montrent que ce sont une à deux personnes atteintes par million. Le plus étonnant est que ces personnes peuvent passer des semaines ou des mois sans ces "poussées". Les personnes atteintes voient souvent les symptômes disparaître à l’âge adulte, même s'il peuvent toujours refaire surface à un âge plus poussé. Les symptômes apparaissent principalement lorsqu'un épisode non-ordinaire de la vie survient.
Malgré des recherches assidues, les scientifiques n’ont pas pu trouver les véritables causes du syndrome. L’Institut National de la Santé rajoute qu’aucun traitement n’a été trouvé. Il est ajouté que la patience est certainement le meilleur remède. 

Baccalauréat 2012 : l'épreuve anticipée d'Histoire-Géo dévoilée sur un forum


En cette période d'examens sacrée pour les lycéens de France, un internaute a laissé un message considéré comme étant une fuite d'un sujet d'épreuve "majeure" du baccalauréat d'Histoire-Géographie pour les Premières Scientifiques. Pourtant, l'auteur de ce "topic" se définit comme "l'auteur d'aucune fuite".
En période d'examens tels que celui du baccalauréat il n'est pas rare d'entendre diverses histoires relatant des possibles fuites de sujets. L'an passé, un des exercices de l'épreuve de mathématiques du baccalauréat scientifique avait été dévoilé sur le forum du site internet jeuxvideo.com.  
Et il semblerait que ce site spécialisé, comme son nom l'indique, dans les jeux vidéo soit la cour de prédilection pour les lycéens qui cherchent à venir en aide à leurs camarades. En effet, lundi dernier, un internaute a laissé une annonce quelque peu spéciale sur le forum du site. Répondant au pseudonyme de BAChistoire2012, cet internaute a écrit à 22h42 : "[1ereS] réviser la guerre d'Algérie" accompagné du commentaire "vous me remercierez demain", indique le site internet du Parisien, relayé par 20 Minutes.
Le message n'est, bien entendu, plus disponible à la lecture. En effet, les modérateurs ont supprimé le message quelques minutes plus tard à 23h. Et, à en croire son commentaire, l'internaute avait ses "sources". Même s'il n'a avancé aucune preuve, il s'est avéré que "La Guerre d'Algérie" était un sujet proposé le lendemain dans la partie "majeure" de l'épreuve avancée d'histoire-géographie pour les premières scientifiques.  
"Je suis l'auteur d'aucune fuite" 
En effet, lorsque les étudiants ont retourné les feuilles pour découvrir les différents sujets proposés, ils ont pu lire "La Guerre en Algérie" et "Les mutations de la population active en France de 1850 à nos jours" dans la partie "majeure" de l'épreuve. 
Le soir même de l'épreuve, l'internaute a de nouveau laissé un "topic" intitulé "Mon epic fail du  BAC explications!!!", note 20 Minutes. Dans ce nouveau post, il explique qu'il n'est "l'auteur d'aucune fuite" et qu'il ne se reproche rien. "La CIA peut tout à fait regarder mes mails, espionner mes appels, etc.". En effet, à ce niveau de confiance, il est fort probable que le jeune lycéen en Première S n'ait rien à se reprocher.
Le jeune homme s'explique en disant qu'il a eu "une intuition par rapport au Printemps arabe et aux 50 ans de la guerre d'Algérie. Je suis lycéen en première S et j'ai fait ce topic pour essayer de faire une fausse fuite mais qui était tout à fait probable". 

Un restaurant japonais a trouvé refuge dans un arbre en plein centre ville


A Okinawa au Japon, un restaurant traditionnel s'est installé au cœur d'un arbre ancien en plein centre ville.
Le Naha Harbor Diner  est un restaurant traditionnel atypique d'Okinawa, au Japon, puisqu'il se trouve au beau milieu d'une rue, au cœur d'un arbre géant. Offrant des plats asiatiques, pas seulement japonais, la cuisine est exclusivement issue de productions agricoles locales et produits frais achetés dans des fermes biologiques, explique My Modern Metropolis. Une orientation culinaire pointue couronnée par un lieu et design insolite.
L'arbre qui répond au nom de "banyan", est en fait une reproduction plus grande que nature de ce végétal imposant. Affectueusement appelé "gajumaru", il est sûr d'attirer l'attention des touristes dans ce quartier commercial de Banyan de la ville japonaise, avec cet air de cabane aux couleurs dynamiques perchée au creux de branches géantes. Les clients peuvent rejoindre la salle de restauration en montant un escalier circulaire ou un ascenseur. 




L’obésité nuit à la planète


L’humanité pèse 287 millions de tonnes. Ce sont les chiffres de la London School of Hygiene and Tropical Medicine. 
Les chercheurs ont estimé le poids des 4,6 milliards d’humains adultes présent sur la planète. Bilan : sur les 287 millions de tonnes au total, 18,5 millions de tonnes de mauvaise graisse. Plus exactement : 15 millions de tonnes sont dues au surpoids (IMC compris entre 25 et 30) et 3,5 millions dues à l’obésité (IMC supérieur à 30).
En tout, les 18,5 millions de tonnes en trop représentent l'équivalent de 200 porte-avions, ou 300 millions d'êtres humains.
Cette étude, publiée dans BMC Public Health, révèle que le poids moyen d’un être humain sur Terre est de 62 kg. Mais les différences nationales sont immenses, entre l’Amérique du Nord qui représente 6 % de la population mondiale et 34 % du poids dû à l’obésité, et à l’opposé, l’Asie et ses 2,8 milliards d’adultes, qui ne se retrouve impliquée qu’à hauteur de 13 % dans l’obésité.
Mais la principale découverte de l’étude réside dans les conséquences environnementales d’un tel surpoids. La surcharge pondérale entraine mécaniquement un besoin supérieur en énergie, et en particulier en énergie alimentaire. En mouvement comme au repos, le métabolisme d’un corps en surpoids consomme davantage d’énergie, et doit donc manger plus. 
La production alimentaire mondiale s’en ressent fortement : ces 18,5 millions de tonnes excédentaires correspondent à une population mondiale augmentée de 300 millions d'individus. Il faut donc produire toujours plus, pour mourir des appétits toujours plus grands. Les risques de pénuries alimentaires, et de manque de terres agricoles augmentent donc plus rapidement.
Mais ce n’est pas tout : la  consommation d’énergie pétrolière est également affectée. Il existe une corrélation importante entre le poids et la consommation d’essence. De la même façon d’une voiture au coffre chargé consomme plus, une voiture au conducteur corpulent réclame plus d’essence. Or, l’obésité est particulièrement présente dans les pays occidentaux très industrialisés, tels que les Etats-Unis, mais aussi comme le Koweït, le Qatar ou encore les Émirats arabes unis. Dans ces contrées, les voitures sont très fréquemment utilisées, du fait notamment d’un pétrole très peu cher, contribuant à davantage de sédentarité.
 

Des tortues figées en plein coït, il y a 47 millions d'années


Des couples de tortues figées en plein coït ont été découverts dans un gisement de fossiles allemand vieux d'environ 47 millions d'années, ce qui constitue le plus ancien témoignage d'accouplement jamais trouvé chez des vertébrés, indiquent des chercheurs.
C'est sur le site fossilifère de Messel, une carrière désaffectée de schiste bitumineux située près de Francfort (Allemagne), que ces couples d'"Allaeochelys crassesculpta", espèce aujourd'hui éteinte, ont été extraits.
Au-delà de l'aspect anecdotique de cette étreinte fatale, la découverte est riche d'enseignements sur ces tortues d'eau douce préhistoriques mais aussi sur les conditions qui prévalaient sur le site de Messel durant l'Eocène moyen (40 à 50 millions d'années), assurent les auteurs de l'étude publiée mercredi dans la revue Biology Letters de la Royal Society britannique.
"Des millions d'animaux vivent et meurent chaque année et nombre d'entre eux se fossilisent par hasard mais il n'y a vraiment aucune raison que ça arrive lorsque vous êtes en train de vous reproduire. Il est hautement improbable que les deux partenaires meurent en même temps, et les chances que les deux soient fossilisés à la fois sont encore plus maigres", déclare Walter Joyce, de l'Université allemande de Tübingen.
Pour M. Joyce et ses collègues, la preuve est désormais faite que le gisement de Messel, classé par l'Unesco depuis 1995 tant il a livré de trésors fossiles, était un lac volcanique dont les eaux ne devenaient toxiques qu'à grande profondeur, ce qui explique qu'on y retrouve aujourd'hui tant d'animaux préservés.
Les chercheurs jugent en effet "peu plausible" qu'un couple de tortues aquatiques se soit amusé à nager, se faire la cour puis à s'accoupler dans des eaux empoisonnées.
Mais le comportement et le métabolisme des cousines actuelles des Allaeochelys, qui absorbent à travers leur peau l'oxygène contenu dans l'eau et peuvent rester très longtemps en plongée, peut expliquer le sort des infortunées tortues. "Une fois que le mâle a réussi à monter la femelle, le couple reste souvent figé dans cette position avant de se séparer", au risque de "couler à des profondeurs considérables", estiment les auteurs de l'étude.
"Nous suggérons que les tortues ont commencé à copuler dans des eaux de surface habitables et ont péri durant leur étreinte fatale lorsque leur peau a commencé à absorber des substances toxiques" contenues au fond du lac, vraisemblablement produites par des gaz volcaniques ou des matières organiques en décomposition.

Le plus grand bordel d'Australie reçoit le feu vert de la justice


La justice australienne a finalement autorisé l'ouverture du plus grand bordel du pays, retoquée jusqu'à présent non sur des considérations morales mais en raison de craintes pour la concurrence.
Le Stiletto, situé à Sydney, va pouvoir doubler le nombre de ses chambres, à 40, ce qui en fera le plus grand établissement de ce type en Australie, après que ses propriétaires ont remporté en appel cette autorisation.
En septembre, les autorités municipales avaient mis leur véto, estimant que son gigantisme pourrait étouffer la concurrence dans le secteur. Les voisins craignaient aussi des problèmes de parking, de tapage nocturne et l'apparition de sex-shops en lieu et place de commerces plus traditionnels.
"La question d'une objection morale quant à la nature des activités de cet établissement consacré au sexe a été soulevée par certains résidents et opposants", a écrit dans le jugement Susan O'Neill, juge au tribunal qui statuait sur l'affaire.
"Mais les établissements dédiés au sexe sont légaux (...) et les objections morales ne sont pas dont pas pertinentes", a-t-elle ajouté dans ce jugement obtenu mercredi par l'AFP.
En Australie, la législation sur la prostitution relève de chaque Etat. Elle est légale dans certains endroits, tels que la Nouvelle-Galles du Sud (l'Etat de Sydney) mais interdite dans d'autres, comme les Territoires du Nord.
Le Stiletto est un établissement "acceptable et bien meilleur" que la plupart des autres maisons closes de la ville, selon la justice. Le projet d'extention a pris en compte les inquiétudes des résidents, dont les problèmes de circulation automobile.
L'établissement se présente comme "le boutique hôtel pour les très courts séjours le plus raffiné du monde et un bordel de Sydney". Ouvert 24 heures sur 24, tous les jours de l'année sauf à Noël, ses tarifs démarrent à 370 dollars australiens (297 euros) l'heure, tout compris (chambre, dame, boissons).

Deux hommes sur un "radeau" de 30 m2 sur la Seine à Paris


Deux jeunes gens ont été interpellés la semaine dernière juchés sur un "radeau" de 30 m2 sur la Seine, une maquette faite de bric et de broc qu'ils voulaient tester sur l'eau, a annoncé mercredi la préfecture de police.
Dans sa lettre hebdomadaire PPrama, la préfecture rapporte que le jeudi 14 juin en plein après-midi, la brigade fluviale est intervenue pour deux jeunes gens "en équilibre sur une maquette de 30 m2 faisant office d'embarcation".
"L'expérimentation des inconscients avait pour objectif de filmer la flottaison de la construction basique", deux baguettes de bois sommairement attachées et couvertes de mousse.
"La frêle embarcation a été saisie" par la police, écrit la PP, "et le test des pseudo-marins", dont un étudiant aux beaux-arts présumé instigateur, "s'est achevé par deux contraventions de 5e classe". L'une d'elles, selon la PP, "pour utilisation d'une rame en Seine", ce qui est interdit sans autorisation, l'autre pour "non port de gilet de sauvetage".