Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

lundi 9 juillet 2012

Ce speed-boat est le plus luxueux de la planète

 Découvrez en images ce somptueux speed-boat à l'apparence aussi luxueuse qu'un yacht !
Le designer italien Pietro Russomanno a confectionné un speed-boat splendide aux allures de yacht luxueux pour le style. La silhouette de ce bateau est magnifiquement épurée et lui donne une classe incomparable.
Ce petit bijou des mers ferait le bonheur des businessmans de Miami qui préfèrent se déplacer en bateau entre les îlots plutôt que d’affronter l’asphalte sur la terre ferme. Baptisé "Dartline 60’ Yacht",  ce luxueux hors bord vous donnera l’occasion de frimer cet été à Cannes, Ibiza ou Saint-Tropez à condition que vous y mettiez évidemment le prix.
A noter que Pietro Russomano est l'un des meilleurs designers spécialisés pour imaginer des yachts et autres bateaux de luxe dans un style très moderne. 




Le bikini ? Oui, mais pas après 39 ans


Selon une récente enquête britannique réalisée par la marque Isme, 70% des hommes pensent que les femmes peuvent porter un bikini sur la plage… mais avant 39 ans. 
Selon une récente enquête britannique, les hommes bien contents de voir une jolie pin-up en bikini sur la plage, mais une fois la quarantaine, ils estiment qu’elles ne devraient plus en porter.
 
Un avis que ne partagent évidemment pas ces dames : 60% des sondées dans le cadre de cette enquête trouvent en effet qu’il est préférable de se munir de la bonne crème solaire à l’approche de la quarantaine plutôt que de se priver de porter un deux-pièces. Quant à Marie Helvin, mannequin de 59 ans ayant récemment posé en bikini, elle s’insurge : "Qui a dit que les femmes devaient se voir refuser le port d'un bikini à cause de leur âge? Comme toutes les femmes, j'ai vu mon corps changer avec le temps. Au fil des années, vous apprenez à mieux vous connaître et à apprendre ce qui fonctionne pour vous."
 
Allons, messieurs, qui d’entre vous ne serait pas ravi de voir Jennifer Aniston, Monica Bellucci ou Sophie Marceau en bikini ? Les quadras sexy ne manquent pas et il serait dommage de vous priver d’un si joli spectacle…

Du sexe 7 fois par semaine pour sauver votre couple


La chaîne de télé américaine MyLifeTime a lancé une émission pour le moins… originale. Le concept : aider des couples dont la vie sexuelle n’a rien de particulièrement jouissif. Et voici comment…

La télé-réalité ne manque décidément pas d’imagination. Dernière en date : "7 Days of Sex", une émission américaine qui propose à des couples qui battent de l’aile de retrouver l’harmonie. Pris dans le tumulte du quotidien, ballotés entre le travail, les enfants, les factures à payer et les soucis du quotidien, ces hommes et ces femmes n’ont tout simplement plus le temps et plus la tête à faire l’amour. "7 Days of Sex" vole à leur secours et leur propose une solution radicale pour sauver leur mariage : faire l’amour tous les soirs pendant une semaine.
 
Sous l’œil des caméras, sauf durant leurs ébats, ils vont apprendre à se redécouvrir, à partager leurs envies, leurs opinions, leurs rêves. Bref, ils vont se séduire à nouveau pour faire renaître le désir émoussé par la monotonie du quotidien. Et retrouver ainsi une vie sexuelle épanouie. Alors si, vous aussi, vous ressentez un manque dans votre vie sexuelle, vous savez ce qu’il vous reste à faire : un marathon d’une semaine et tout rentrera dans l’ordre ! 

Les femmes qui aiment la bière couchent plus facilement le premier soir


Vous voulez savoir si une femme couche le premier soir ? Demandez-lui si elle aime la bière… C’est en tout cas ce que suggère Christian Rudder, fondateur du site de rencontre OKCupid.
On a récemment découvert que labière ne donnait pas de "bide", contrairement à tout ce que l’on a pu entendre. On apprend aujourd’hui que ce breuvage désaltérant aurait une autre vertu à son actif, et pas des moindres…
La bière permettrait en effet de répondre à une question que beaucoup d’hommes se posent souvent : couche-t-elle ou non le premier soir ? Selon, Christian Rudder, fondateur du site de rencontres OKCupid et diplomé de Harvard, les personnes, homme ou femme, hétéro ou homo, qui aiment la bière seraient davantage enclins à coucher le premier soir que les autres.
A l’inverse, toujours selon notre diplômé d’Harvard, si vous recherchez l’âme sœur, demandez-lui plutôt s’il ou elle aime les films d’horreur, a déjà voyagé seul dans un pays inconnu ou voudrait bien vivre sur un bateau. Christian Rudder affirme être arrivé à ces conclusions après avoir analysé les données de milliers d’utilisateurs. Vous trouvez cela bizarre ? Essayez pour voir ! 

Biodiversité : quand autour des arbres morts, la vie renaît


Les intempéries n'épargnent pas les forêts françaises depuis le début de l'année. Des milliers d'arbres se sont effondrés sous le poids du vent et des tempêtes. A priori, un désastre pour l'environnement. Ce que l'on sait moins, c'est que les arbres morts offrent un nouvel écosystème pour la faune et la flore.
Gérardmer dans l'oeil de la mini-tornade, c'était la semaine dernière. Quand les rafales de vent arrachaient la charpente du toit du lycée, les habitants tremblaient pour leurs maisons. Maisons sinistrées, coupures de courant, aliments faisandés. Ailleurs, dans les forêts des Vosges, des centaines d'arbres se sont couchés sous le poids de la tempête. Des dizaines d'hectares de forêt ont été abattus par la force des intempéries.
Quand mère nature se met à gronder, l'Homme ne peut que constater les dégâts et se prémunir contre une potentielle récidive. Dans la forêt d'arbres morts, la vie a quitté les végétaux, les nids d'oiseaux ont été détruits, les mammifères ont dû fuir leur terrier ou leur abri. Dans ce triste contexte, un espoir renaît : les troncs mis à terre se laissent envahir d'une quantité d'organisme qui se repaissent d'une manne enfin accessible.
Les insectes ouvrent la voie aux bactéries
Les débris de bois, au sol, sont directement ingérés par une foule d'insectes, d'oiseaux ou de petits mammifères. Leur "taux d'occupation" dépend du type d'arbretombé (les pins s'effritent plus facilement que les chênes), du lieu de la chute et de la manière dont l'arbre se retrouve au sol.
Les troncs dont les branches annexes restent en contact avec la terre, et qui restent ainsi "suspendus", pourrissent moins vite que ceux qui sont directement en contact avec le sol, là où l'humidité est la plus forte. Face aux arbres tombés dans le sens de la pente, les troncs en parallèle auront tendance à rouler, emportant avec eux des débris et de l'eau, favorisant l'érosion du sol.
Une fois figé, le tronc sèche. Il se morcèle et offre des portes d'entrée aux insectes. Les scarabées, les fourmis, les termites s'engouffrent dans le bois, emmenant avec eux des bactéries et des spores fongiques qui contribuent au démantèlement de l'arbre.
Un cycle de vie qui se régénère
L'écorce intérieure de l'arbre et l'aubier, cette partie juste sous l'écorce, tendre et blanchâtre, riches en nutriments, sont les premiers à être exploités. Les insectes contribuent ainsi à fragiliser l'écorce extérieure. Le coeur du bois, la partie la plus dure et la plus pauvre en nutriments est la dernière à se désintégrer.
Associés au pourrissement de l'arbre, de petits rongeurs peuvent créer des espaces suffisamment grands pour que des vertébrés puissent y élire domicile.  Durant les étés les plus chauds ou les plus secs, le bois pourri fournit un paradis de fraîcheur et d'humidité pour une kyrielle d'animaux et sert de réservoir aux racines des plantes.
À terme, le tronc rend se confond en un humus fertile, spongieux et riche en minéraux. L'origine de sa fertilité tient à la diversité de l'activité biologique qui fournit un dépôt riche en nitrogène, à l'intérieur et autour du tronc effondré. Une pépinière pour de nouveaux arbres a été ainsi créée, grâce à la tempête initiale.

Une étude prédit la fin de notre planète avant l'an 2100


Un article de la revue Nature intitulé "Approaching a state-shift in Earth’s biosphere" a fait l'effet d'une petite bombe dans la communauté scientifique en prédisant une fin imminente à notre planète. Cette fatalité aurait lieu d'ici l'année 2100 et serait due à l'emballement des changements radicaux des écosystèmes et du climat de la Terre.
Une étude de la Simon Fraser University (SFU) de Vancouver publiée dans la revue Nature montrerait qu'uneffondrement total de la planète se produirait d'ici la fin du siècle. L'étude, menée par 18 scientifiques, soulève plusieurs points inquiétants : la dégradation générale de la nature et des écosystèmes, les fluctuations climatiques de plus en plus extrêmes et le changement radical du bilan énergétique global. Ces modifications finiraient par arriver à un point de non-retour, c'est-à-dire qu'elles deviendraient irréversibles.
Arne Moers, qui a dirigé la recherche, rappelle : "Le dernier point de basculement dans l’histoire de la Terre est apparu il y a 12.000 ans. C'est à l'époque où la planète est passée de la phase glaciale à celle actuelle, appelée inter glaciale. A ce moment, des changements biologiques les plus extrêmes menant à notre état actuel sont apparus en seulement 1.000 ans. C’est comme passer de l’état de bébé à l’âge adulte en moins d’une année. Et la planète est en train de changer encore plus vite aujourd'hui". Or, un système ne peut pas passer d’un état à l’autre sans épuisement. Pour le chercheur : "La planète ne possède pas la mémoire de son état précédent.[...] Le prochain changement pourrait être extrêmement destructeur pour la planète. Une fois que le seuil critique sera dépassé, il n’y aura plus de possibilité de revenir en arrière". Ce "seuil critique" serait l'utilisation de 50% des ressources terrestres, alors que 43% ont déjà été exploitées.
La publication de l'équipe de la FSU a été commentée et critiquée par de nombreux chercheurs. Parmi eux, Aaron Ellison, experte des dynamiques liées à la biodiversité et aux changements climatiques de l'Université de Harvard dénonce la banalité de l'étude : "On sait déjà très bien que les choses changent très vite et qu’il faut comprendre ce qu’il va se passer, considéré l’urgence de la situation". Pour Brad Cardinal, de l’Université du Michigan, cette recherche est suggestive, mais pas définitive : "Seul le temps nous donnera la réponse. Ce n’est pas la première fois qu’une étude du genre est publiée". Pourtant, l'étude se distingue de celles réalisées jusqu'alors par l'originalité des méthodes employées. La diversité des sources, notamment, conduisent à prendre très au sérieux ce nouvel avertissement. En effet, des théories scientifiques, des modélisations d'écosystèmes et des preuves paléontologiques ont, pour la première fois, converger à montrer la destruction imminente de notre planète.
"Les hommes n'ont rien fait de réellement d'important pour éviter le pire"
Dans tous les cas, ce qui semble évident pour tous les experts du domaine est l'urgence d’effectuer une vraie révolution dans le style de vie de l’humanité. Cette révolution impliquerait une augmentation du développement durable, des énergies alternatives et une meilleure gestion de l’écosystème. Les 18 scientifiques ayant réalisé l'étude proposent aux gouvernements d'entreprendre quatre actions immédiates :
- diminuer radicalement la pression démographique;
- concentrer les populations sur les zones enregistrant déjà de fortes densités afin de laisser les autres territoires tenter de retrouver des équilibres naturels;
- ajuster les niveaux de vie des plus riches sur ceux des plus pauvres;
- développer de nouvelles technologie permettant de produire et de distribuer de nouvelles ressources alimentaires sans consommer davantage de territoires et d'espèces sauvages.
D'après le directeur de l'étude, jusqu'à maintenant : "les hommes n'ont rien fait de réellement d'important pour éviter le pire car les structures sociales existantes ne sont juste pas les bonnes. C’est comme si on refusait d’y penser. Nous ne sommes pas prêts. Mes collègues ne sont pas juste inquiets. Ils sont terrifiés".

Ferrari : la F12 Berlinetta dévoile son prix


Débutons la semaine avec une annonce à faire fuir votre chéquier ! Ferrari a dévoilé ce week-end le prix de la F12 Berlinetta, la Ferrari de série la plus puissante jamais conçue. La belle italienne s’arrachera à 271 786 euros (prix de base ..) mais avec les options, on dépasse largement les 350 000 euros.
Ferrari - la F12 Berlinetta dévoile son prix
Malgré son prix qui vous fera longuement réfléchir à faire un crédit, sachez tout de même qu’elle est moins chère qu’une Lamborghini Aventador (d’environ 42 000 euros) !
Petit piqure de rappel : la Ferrari F12 Berlinetta reçoit un V12 6.3 l de 740 chevaux et 690 Nm de couple, qui se traduit par une pulvérisation du 0 à 100 km/h en 3,1 secondes et le 0 à 200 km/h en 8,5 secondes.
Elle affiche une vitesse de point de 340 km/h.
Combien d’entre-vous vont la réserver ?
Source : GTSpirit

Galerie de peinture dans la maison


Logan Residence est la maison présentée par les designers de la société Jones Studio. Cette maison bâtie à Scottsdale, en l’état d’Arizona, était conçue tout d’abord comme une galerie et dans un deuxième temps comme une maison d’habitation. C’était le désir du client, Kent Logan, qui est d’ailleurs propriétaire d’un grand nombre de tableaux. C’est pourquoi le design de la maison était très important.

La maison est divisée en quelques pièces qui jouent le rôle des galeries thématiques. L’aspect important est le contrôle de l’éclairage, puisque le logis doit être clair pour pouvoir admirer les détails des tableaux, en même temps, la lumière du jour ne doit pas tomber directement sur les objets d’art pour ne pas les détruire. La dispersion de la lumière est créée à l’aide de la pellicule transparante, accrochée aux vitres. La disposition de chaque tableau joue également un grand rôle.







Ce bâtiment inhabituel a la forme rectangulaire avec tous ses éléments intéressants et l’architecture parfaite peut être considéré comme un objet d’art.




Médias sociaux : 43% des adolescents aimeraient déconnecter


Parmi les 90% de jeunes américains qui utilisent Twitter et Facebook, la majorité estime que ces médias sociaux ont une influence positive dans leurs relations avec les autres, notamment avec leur famille et leurs amis.  
Néanmoins, plus de 40% souhaiteraient pouvoir se déconnecter de temps en temps et espéreraient que leur entourage fasse de même. Plus d’un tiers, aimerait même retourner à une époque où facebook n’existait pas, entre autres, car ils ont été confrontés à des contenus racistes, sexistes ou homophobes. Plus généralement, le rapport révèle que les 13-17 ans préfèrent toujours les interactions de face à face à celles par écrans interposés. 

Les Écossais inventent la pizza saine


Les pizzas nées de cette curieuse collaboration contiendraient 30% des besoins quotidiens en vitamines et en minéraux ainsi qu'un tiers des calories, protéines et hydrates de carbone nécessaires à un adulte. Ce qui correspond à un repas complet.
Après avoir étudié la composition des plats préparés, les deux associés se sont rendus compte que les produits les plus consommés n'étaient absolument pas équilibrés. Ils contiennent bien trop de graisses saturées et aucun des nutriments nécessaires quotidiennement. La recette de la pâte à base d'algues permets de réduire le taux de sodium et des poivrons sont mélangés à la sauce tomates afin d'augmenter la teneur en vitamine C. D'autres classiques de plats préparés devraient bientôt avoir une version saine.

Mick Jagger aurait eu 4000 conquêtes


Mick Jagger a eu une vie sexuelle apparemment bien remplie. Dans une biographie intitulée "Mick, Sex and Rock and Roll" à paraître ce mercredi, le journaliste américain Christopher Andersen dépeint un Rolling Stone sulfureux. Le chanteur de rock aurait fait de nombreuses conquêtes : il a lui-même évoqué le nombre de 4000.
Bien que marié au mannequin Jerry Hall, Mick Jagger a poursuivi de nombreuses femmes, et notamment Carla Bruni relate le livre. Ils auraient entretenu une relation épisodique alors que Carla Bruni n'avait que 23 ans -il en avait 48-. En 1996, le Rolling Stone aurait eu une liaison torride avec Uma Thurman. En 1997, il a également une aventure avec la jeune Angelina Jolie.
Parmi ses conquêtes célèbres on retrouve Jackie Onassis : Mick Jagger aurait eu une relation éclair avec l'ex-femme de JFK.
La mère de quatre de ses sept enfants, Jerry Hall a demandé le divorce en 1999, lassée des infidélités du chanteur. Elle lui aurait aussi demandé de suivre un traitement de désintoxication sexuelle. En vain.

Les hommes ne sont pas en reste : des proches du groupe révèlent que Jagger a eu une courte liaison avec Eric Clapton, ainsi qu’avec le poète Allen Ginsberg, David Bowie, le danseur Rudolph Noureev, Andy Warhol…

Le Premier ministre du Qatar se paye l’appartement le plus cher de New-York


Le Premier ministre du Qatar, Sheik Hamad bin Jassim bin Jaber al-Thani, vient d’acheter un appartement de grand standing sur deux étages, encore en construction. Ce ne serait pas seule propriété du Premier ministre dans le quartier One57, voisin de Manhattan. Il prévoit également de acquérir quatre autres appartements dans le même immeuble. Total des dépenses ? 250 millions de dollars.
Le Sheik, ses deux femmes et ses 16 enfants avaient fait des vagues le monde de l’immobilier new-yorkais lorsqu’ils avaient essayé d’acheter un bien plus tôt cette année. A plusieurs reprises il s’est vu refuser de nouvelles acquisitions en raison de son nombre d’enfants. 

Jean-Luc Delarue payait sa coke 30 euros plus cher


Le procès de Jean-Luc Delarue pour "détention et acquisition de stupéfiants" a été reporté hier au 1er février 2013. En revanche, ses fournisseurs, cinq petits trafiquants âgés de 24 à 29 ans et une jeune femme, sont jugés aux côtés de douze consommateurs-clients devant le tribunal correctionnel des Hauts-de-Seine, jusqu'au 6 juillet.
Lors de l’audience, l’organisateur du commerce de cocaïne a décrit Jean-Luc Delarue comme un acheteur important et exigeant. Il consacrait près de 8000 euros par mois à la poudre blanche. La livraison devait se faire dans les deux ou trois heures. Durant ce laps de temps, Jean-Luc Delarue s'impatientait, multipliant l'envoi des textos pour s'inquiéter de la livraison et de la qualité du produit. 
L’organisateur du commerce réservait un tarif spécial pour son client vedette : il lui vendait le gramme à 90 euros, soit environ 30 euros au-dessus du tarif habituel. Le prix de son impatience, a-t-il expliqué. La jeune femme qui se chargeait de faire l’intermédiaire entre le client et le fournisseur, prenait sa dîme au passage. Dix euros pour 20 grammes, 300 euros à chaque transaction, et, devant le tribunal, elle reconnaît avoir gagné "entre 3 000 et 3 500 euros"

Etats-Unis : une application pour enregistrer la police


Dans le New Jersey (sur la côte Est des Etats-Unis), un groupe de défense des droits civiques vient de créer une application qui permet aux utilisateurs d'enregistrer et de filmer en toute discrétion les actes de la police. Sur son site internet, l'Union américaines pour les libertés civiles (ACLU) explique que l'application "Police tape" permet aussi de stocker de façon sécurisée un échange avec la police"
Contrairement aux enregistreurs classiques, l'application disparaît de l'écran du téléphone, une fois enclenchée afin de ne pas être repérée lors d'un échange avec la police. Pour Deborah Jones, directrice exécutive de l'ACLU New Jersey, il s'agit d'un "outil essentiel pour la responsabilité policière". Toujours dans un but pratique, les utilisateurs pourront aussi trouver des conseils légaux sur les droits des citoyens face à la police. Malheureusement pour les utilisateurs de Blackberry et de l'Iphone, l'application n'est disponible que sur Android et téléchargeable sur le site de l'association mais elle sortira sur ces téléphones dans le courant de l'été.

Le prénom de votre enfant détermine sa réussite au bac


Comment appeler votre enfant pour faire en sorte qu'il réussisse sa vie ? Le sociologue Baptiste Coulmont s'est livré à une petite étude maison sur son blog.
Il a repéré les corrélations entre le prénom et la mention au bac. Pour ce faire, il a récupéré sur un site internet les résultats nominatifs de plus de 340 000 personnes ayant passé le bac en 2012. Cette méthode n'est cependant pas parfaite, puisque certains candidats n’autorisent pas la diffusion de leurs résultats. Mais elle permet tout de même de se faire une idée du rapport entre le prénom, le niveau socio-culturel, et les résultats au bac.
Cette année, plus de 25% des Madeleine, Irene, Come et Ariane qui ont passé le bac ont reçu mention “très bien”. Plus d’une Marie-Anne, d’une Anne-Claire et d’un Gaspard sur cinq ont reçu cette mention. Même mention pour plus de 15% des Violette, Apolline, Iris, Beatrice, Judith, Domitille, Hortense, Fleur, Daphne, Noe, Lara, Henri, Adele, Rose, Augustin, Astrid et Eleonore. Les personnes possédant ces prénoms connaissent relativement peu d’échecs à la première session du bac : seules 3% des Madeleine passetn au rattrapage.
À l’opposé de cette dimension de l’espace social : parmi les 125 Youssef et 105 Nabil, aucun n’a obtenu de mention “TB”. En revanche, plus de 30% d’entre eux sont dans la situation de passer l’oral de rattrapage. Seules une ou deux Sandy, Alison ou Sofiane décrochent la mention TB. 4 Christopher (sur 300) et 5 Mohamed (sur 400). 8 Cassandra et 8 Sabrina sur 470. Plus d’un tiers des 140 Yacine et Linda devront passer les épreuves de rattrapage.
"La différence entre la proportion de personnes ayant reçu la mention TB et la proportion de personnes devant passer au rattrapage nous renseigne indirectement sur l’uniformité de la population", explique le sociologue. En effet, certains prénoms semblent beaucoup plus concentrés sur l’une ou l’autre option. Pour Come, Ariane et Madeleine, la différence est très importante entre le nombre de réussite et le nombre d'échec, ce qui signifie que ces prénoms se trouvent pratiquement toujours dans les élites sociales, et jamais ailleurs. Pour d’autres prénoms, le contraire se remarque: les Aude et les Hippolyte sont 15% à recevoir la mention TB, ils sont aussi 15% à passer au rattrapage, signalant que ces “Aude” et ces “Hippolyte” ont des origines sociales variées.