Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

lundi 8 octobre 2012

À 14 ans, elle tente d'empoisonner ses amis avec des brownies


Une adolescente australienne âgée de 14 ans a été arrêtée par la police dimanche après avoir tenté de tuer deux garçons en leur offrant des biscuits au chocolat empoisonnés.
Une Australienne de 14 ans a été inculpée pour une double tentative de meurtre par empoisonnement sur des garçons plus jeunes à qui, selon des médias, elle avait offert des biscuits au chocolat empoisonnés, a annoncé lundi la police locale.
La jeune fille de Richlands, dans la banlieue de Brisbane (nord-est), est soupçonnée d'avoir donné à ses victimes de 12 et 13 ans de la nourriture mélangée à un produit domestique, a indiqué la police de l'Etat du Queensland.
Les enquêteurs se sont refusés à confirmer les informations de la télévision publique ABC selon lesquelles la suspecte avait empoisonné des biscuits au chocolat. Les deux garçons n'ont pas consommé une quantité suffisante de poison pour avoir jamais été en danger, selon ABC.

Un solo de guitare de 17 heures et 21 minutes


Le musicien allemand Thom Kubli a joué un solo de guitare pendant 17 heures, 21 minutes et 2 secondes pour entrer dans le Guinness des records, ont indiqué les organisateurs de l'événement qui s'est déroulé à Gijon, dans le nord de l'Espagne.
Thom Kubli a battu son propre record de 12 heures qu'il avait réalisé en avril dernier à Vigo, dans le nord-ouest de l'Espagne.
Le musicien a commencé son nouveau solo vendredi à 10 heures. Il est ressorti de la cabine d'enregistrement spécialement conçue pour l'occasion samedi à 03h21 du matin. La règle était qu'il ne pouvait pas s'écouler plus de dix secondes entre deux notes.
Les organisateurs ont pris acte de son nouvel exploit mais il n'a pas encore été publié dans le Guinness des records.

Prix humour et politique 2012 : François Goulard récompensé, Raffarin obtient un prix spécial


L’ex-député UMP et président du conseil général du Morbihan, François Goulard a reçu le prix "humour et politique" 2012. Décerné par le Press Club, ce prix récompense des traits d’humour volontaires ou non.
L’heureux gagnant de cette année se voit primé pour avoir déclaré : "être ancien ministre, c'est s'asseoir à l'arrière d'une voiture et s'apercevoir qu'elle ne démarre pas". Ilsuccède ainsi à Laurent Fabius, actuel ministre des Affaires étrangères et lauréat 2011pour sa phrase : "Mitterrand est aujourd'hui adulé, mais il a été l'homme le plus détesté de France. Ce qui laisse pas mal d'espoir pour beaucoup d'entre nous".
Pour ce cru 2012, Jean-Pierre Raffarin a reçu le "grand prix spécial 10èmeanniversaire" "pour l’ensemble de son œuvre". D’autres politiques se sont vus octroyer des prix par les jurys du Press Club. Il s’agit de Ségolène Royal, présidente PS du conseil régional de Poitou-Charentes, qui, à la veille de la primaire du PS déclarait : "Ce n'est pas plus mal que ce soit une femme qui soit élue pour faire le ménage". Pierre Charon remporte un autre prix spécial pour sa réaction au score de la candidate écologiste à la présidentielle : "Eva Joly, c'est un pour tous, tous pour un et deux pour cent".
Thierry Mandon, député PS de l’Essone a quant à lui reçu le prix de l’encouragement pour avoir déclaré, suite à sa victoire aux législatives contre Georges Tron, soupçonné de harcèlement sous couvert de réflexologie podologique : "ça lui fera les pieds !". Le prix des internautes a été attribué à l’ex-ministre des Transports Thierry Mariani pour avoir déclaré :"il est plus facile de pacifier la Libye que l'UMP".

iPhone 5 d’Apple : un modèle en or 24 carats pour 5 100 euros !


Le prix de base de l’iPhone 5 (670 euros) a déjà de quoi en faire hésiter plus d’un. Mais avec cette version du mobile d’Apple, proposée par l’entreprise britannique Gold & Co, même les Apple addict risquent d’y réfléchir à deux fois. Gold & Co, qui revendique fabriquer "les meilleurs produits plaqué-or pour des clients exigeants", sort ce qu’on peut réellement qualifier de bijou technologique : l’iPhone 5 en or 24 carats ! Il existe en deux modèles : le premier en or jaune, pour un prix de 5  100 euros et le second en or rose, vendu 4 700 euros. Ces téléphones ont été présentés le 27 septembre aux Émirats Arabes Unis, où Apple devrait trouver quelques preneurs.
D’un point de vue technique, l’iPhone est le même que pour le consommateur lambda. Il possède toutefois la capacité de stockage maximale soit 64 Go. A ce prix, les clients auraient peut-être souhaité que les petits couacs que connaît le dernier-né Apple, comme les dysfonctionnements du logiciel de cartographie Plans  ou que le problème de halo violet de l’appareil photo, soient résolus.

Guinée équatoriale: portables et claquettes interdits à la fête nationale dans la ville du président


Couteaux et alcool mais aussi claquettes (tongs), shorts, et téléphones portables seront interdits à Mongomo, village natal (est, sur la frontière gabonaise) du président Teodoro Obiang au pouvoir depuis 1979, où doivent avoir lieu les festivités pour la fête nationale le 12 octobre.
"Pour le bon déroulement de la fête nationale du 12 octobre, 44e anniversaire de notre indépendance, il est interdit d'utiliser des téléphones portables, de se vêtir de des pantalons courts et de claquettes, d'avoir des couteaux, des boissons alcoolisées" à Mongomo, a précisé le ministre de l'Intérieur Clemente Engonga Nguema Onguene dans un communiqué à la radio nationale lundi.
En outre, toute circulation de voiture non officielle sera elle aussi interdite, selon le texte.
Cette année, le traditionnel grand défilé militaire et civil du 12 octobre a été programmé à Mongomo alors qu'il se déroule habituellement à Malabo, la capitale, ou à Bata, la capitale économique sur le continent.
Les participants au défilé, des centaines de notables du régime, forces de sécurité et journalistes convergent depuis lundi vers la ville d'un peu moins de 7.000 habitants.
Mongomo a bénéficié d'importants investissements publics du pays dirigé d'une main de fer depuis 1979 par Teodoro Obiang.
La Guinée équatoriale est devenue le troisième producteur de pétrole subsaharien mais la majorité de la population de 700.000 habitants vit encore dans la pauvreté.

Suède: réunies après 28 ans, des jumelles se découvrent douze frères et soeurs


Après avoir appris en début d'année qu'elles étaient jumelles, deux Suédoises d'origine indonésienne, Emelie Falck et Lin Backlund, ont ensemble découvert qu'elles avaient douze frères et soeurs, ont-elles raconté lundi.
"Nous avons parlé avec notre mère biologique au printemps par Skype. Elle a environ 65 ans. Nous avons onze frères et soeurs enIndonésie et un frère qui a été adopté", a indiqué Emelie Falck, 29 ans, à l'AFP.
"Ma mère biologique a dit que mon fils de 14 mois était son vingt-deuxième petit-fils", a poursuivi sa soeur jumelle Lin Backlund.
Cette rencontre sur Skype avec elle et quatre soeurs était "émouvante", a-t-elle raconté. "Notre mère a dit qu'elle avait attendu ce jour et espéré qu'elle pourrait nous revoir".
"Nous voulons retrouver (notre frère qui a été adopté). Il est le dernier bout du puzzle. (...) Son nom de famille à la naissance est Rajiman mais nous ne savons pas comment il s'appelle aujourd'hui", a précisé Emelie.
Selon différentes informations, il vivrait aux Pays-Bas, ayant été adopté par un couple néerlandais.
Il serait "particulier de partager ça aussi avec lui puisque nous savons maintenant qu'il y a en Indonésie une grande famille qui veut volontiers nous rencontrer. J'espère que nous allons le retrouver et que nous allons tous être réunis", a ajouté Lin.
"Lin et moi avons un bon contact parce que nous sommes jumelles mais aussi parce que nous sommes géographiquement proches. Si nous le retrouvons, j'espère qu'il voudra bien faire partie de nos vies", a dit Emelie.
"Je ne sais pas grand-chose sur mon père (biologique). Nous avons seulement compris qu'il travaillait beaucoup et n'habitait pas toujours au même endroit que notre mère biologique. Ils n'étaient pas mariés quand ils nous ont laissées Emelie et moi", a indiqué Lin.
En février, elles avaient raconté à l'AFP l'histoire de leurs retrouvailles, ce qui avait permis à la presse indonésienne d'identifier leur mère biologique.

La Vénus de Cupertino - une station originale pour iPad

La Vénus de Cupertino est une station d'accueil sculpturale pour iPad du designer britannique Scott Eaton, inspirée par les formes rondes et le symbolisme des figurines de la déesse de l'antiquité. 
 


 

A 86 ans, l’allemande Johanna Quaas, est la gymnaste la plus âgée au monde.


Quand Jonathan Lambert parodie Rachida Dati

VIDEO - Dans l'émission On n'est pas couché, l'humoriste est revenu sur le mystère entourant l'identité du père de la fille de Rachida Dati









La semaine dernière Rachida Dati a de nouveau défrayé la chronique. Ce qui a fait le bonheur de l'humoriste Jonathan Lambert, dans l'émission On n'est pas couché, diffusée le 6 octobre sur France 2.

Au cours de cette émission, il est revenu sur cette information du Point selon qui l'ancienne Garde des Sceaux aurait assigné Dominique Desseigne, PDG du groupe Lucien Barrière, pour "reconnaissance de paternité".
Une information confirmée par le porte-parole du groupe Barrière mais démentie par Rachida Dati. Une affaire que Jonathan Lambert a choisi de revisiter à sa manière...


Julio Iglesias : des places de concert à 750 euros et des financements polémiques


Il va falloir sortir les billets de banques, et pas qu'un pour aller voir Julio Iglesias en concert. Les places pour son concert en Guinée équatoriale sont en effet vendues 750 euros (500 000 Francs CFA). Une somme jugée par beaucoup bien trop importante même si c'est la première fois que le chanteur ibérique se produira dans l'ancienne colonie espagnole. Le concert aura en effet lieu au Palais de Congrès de Sipopo, un complexe situé à seulement quelques kilomètres de la capitale du pays Malabo qui avait notamment été construit à l'occasion du sommet de l'Union africaine en 2011.
Mais les prix des places n'est pas le seul problème lié à la venue du crooner en Guinée équatoriale. Tout le monde, et plus particulièrement les ONG Human Rights Watch (HRW) ainsi qu'EGJustice se demandent en effet qui finance ce concert. Les associations de défense de droit de l'homme pensent en effet que la prestation du chanteur est payée par le Teodoro Obiang Nguema qui dirige le pays de façon autoritaire depuis 1979. Le quotidien Le Parisien explique toutefois que le spectacle "est organisé par TNO Production, la maison de disques de Teodorin Nguema Obiang Mangue, le fils du président, qui fait l'objet d'enquêtes judiciaires en France, aux Etats-Unis et en Espagne". Autant dire que le concert n'est pas nécessairement un évènement pour de bonnes raisons.

Sexe : Facebook, Twitter ou faire l’amour ?


Publier son état d’esprit le matin sur Facebook, relayer un lien sympa via Twitter le midi, consulter ce nos amis ont fait en rentrant du travail, voici le lot de beaucoup d’internautes addicts aux réseaux sociaux. Mais une étude publiée le 5 septembre montre que se connecter à Facebook ou Twitter semble très tentant. Davantage même que de fumer une cigarette ou de faire l’amour !
Cette étude, réalisée en Allemagne par des membres de l’université de Chicago, a permis de classer la consultation des réseaux sociaux en haut d’une échelle de tentations. Publier des photos, poster des statuts, commenter ou liker fait donc plus envie que le sexe ou le tabac.
"Il est certainement plus dur de résister au désir pour ces médias parce qu'ils sont très largement accessibles et aussi parce que ça ne coûte pas beaucoup de s'engager dans ces activités, même si l'on tente de résister", explique au Los Angeles Times Wilhem Hofmann, auteur de cette étude.
Les participants à l’étude sont âgés de 18 à 85 ans. Ils avaient pour mission de prévenir les chercheurs quand ils éprouvaient une envie et cédaient à la tentation. Et ce qu’importe les désirs : se connecter à un réseau social, faire l’amour, boire un verre, fumer ou toute autre tentation.
Malgré tout, l’étude a mis en avant le fait que le travail est aussi une grosse addiction. Et même si les participants pouvaient résister à une envie de sexe, de shopping, ou d’un verre, ils cédaient plus facilement à l'envie de travail.

Les violonistes, cible des douaniers de Francfort


Les violonistes japonaises n'ont pas de chance avec les douaniers allemands: en août une première s'était fait confisquer son Guarnerius de 1741 estimé un million d'euros, et fin septembre une autre s'est vu réclamer 1,5 millions de dollars pour récupérer son Stradivarius.
Le 28 septembre Yuki Manuela Janke, 26 ans, s'est fait confisquer par les douaniers de l'aéroport de Francfort son instrument, une rareté de 1736 d'une valeur de 7,6 millions de dollars.
Estimant que l'artiste pouvait éventuellement avoir l'intention de le vendre, les douaniers ont saisi le violon et exigé le versement de 19% de sa valeur, a indiqué à l'AFP le directeur de la Nippon Music Foundation (Fondation Musicale du Japon), Kinya Narabayashi.
"C'est vraiment un problème. Ils (les douaniers) n'ont rien de précis à dire ou reprocher", a-t-il déploré.
L'instrument appartient à la Nippon Fondation, et au moment de sa saisie, l'artiste a montré toute une série de documents attestant de sa bonne foi: le contrat de location passé avec la fondation, le certificat d'assurance, une photo du précieux Stradivarius ainsi qu'un document prouvant que l'instrument avait été légalement importé au Japon.
"L'objectif principal de notre fondation est de prêter les meilleurs instruments à des musiciens qui voyagent sans cesse à travers le monde", a poursuivi M. Narabayashi.
Le violon saisi, l'un des derniers fabriqués par Stradivari, est surnommé Muntz, du nom d'un célèbre collectionneur anglais de Birmingham, H.M. Muntz, qui l'avait acquis à la fin du 19è siècle.
En août dernier sa consoeur Yuzuko Horigome avait connu une mésaventure identique au même aéroport. Elle avait été délestée de son Guarnerius, les douaniers réclamant 380.000 euros pour le lui restituer.
La violoniste a beau dire qu'il lui appartient depuis 1986, les douaniers restent inflexibles.
Finalement son "outil de travail" lui a été restitué le mois dernier après avoir présenté toute une série de documents aux autorités allemandes.
Selon le quotidien japonais Asahi Shimbun, le ministère japonais des affaires étrangères était même intervenu auprès de Berlin.
Née à Munich d'un père allemand et d'une mère japonaise, Yuki Manuela Janke, a remporté plusieurs prix internationaux, notamment au concours Paganini de Gène en 2004 et une troisième place au concours Tchaikovsky de Moscou en 2007.