Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

dimanche 11 août 2013

Allemagne : le sexe en public coûte moins chers pour les chômeurs


En Allemagne, faire l’amour en public est autorisé sous certaines conditions. En cas de non respect des règles, les contrevenants peuvent se voir infliger une belle amende, qui sera largement réduite s’ils sont chômeurs.



Aussi surprenant que cela puisse paraître, faire l’amour dans un parc, en forêt, sur la plage ou dans n’importe quel autre endroit public est parfaitement légal outre-Rhin. Cependant, ces fougueux ébats en extérieur peuvent être sanctionnés s’ils atteignent des niveaux sonores ou visuels insupportables pour le voisinage, comme le précise aujourd’hui The Local dans un article relayée par Courrier International.

Des amendes moins coûteuses pour les chômeurs Ainsi, à Berlin, l’amende encourue peut aller jusqu’à 150 euros si vous avez un travail, mais ne s’élèvera qu’à 34 euros pour un couple de chômeurs. Une différence qui pose problème, comme l’explique un porte-parole de l’agence fédérale pour l’emploi, cité par Bild : "Ceci envoie de mauvais signaux et divise la société (…) Chacun est responsable de ses actes et doit en assumer les conséquences." Aux antipodes de ce scepticisme assumé, le maire de Londres Boris Johnson trouve quant à lui l’idée très futée, en dépit de certaines réserves : "Le problème le plus sérieux à l’heure actuelle à Berlin est la propension des Berlinois à poursuivre la logique de la Freikörpeskultur (naturisme) en forniquant dans leurs parcs superbes", explique-t-il au Daily Telegraph. "Si vous êtes pris en flagrant délit dans les buissons, et si vous avez un travail, c’est 150 euros. Mais si vous n'avez pas d'emploi, seulement 34 euros. Si ce n’est pas de la générosité, je ne sais pas ce que c’est." Deux fois plus de cas qu’en 2009 En 2012, 234 personnes ont été mises à l’amende pour outrage public à la pudeur dans la capital allemande -un chiffre qui a doublé au cours de trois dernières années. D’après le quotidien BZ, les lieux les plus prisés des allemands pour une partie de jambes en l’air sauvage serait le Tiergarten, un parc du centre de Berlin, et le Treptower Park, qui abrite un cimetière militaire. 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire