Par le petit bout de la Lorgnette.. !


Par le petit bout de la Lorgnette.. ! Un regard amusé, sans prétention et aucune méchanceté sur l'actualité, la société, la politique, l'environnement et les faits divers... sans oublier l'humour... et l'humeur du moment !

lundi 5 août 2013

Etats-Unis : Robert, 4 ans, réélu maire d'un petit village du Minnesota


A Dorset, 28 habitants, on vote par tirage au sort faute de conseil municipal...


A seulement 4 ans, Robert Tufts, Bobby pour les intimes, vient d'être réélu maire de Dorset, dans l'Etat du Minnesota. Dans cette commune américaine de 28 habitants, on vote par tirage au sort faute de conseil municipal, rapporte le New York Times. Autre règlement étrange de ce scrutin : il est possible de voter autant de fois qu'on veut ! Il suffit de payer 1 dollar pour chaque bulletin glissé dans l'urne... Le garçon a toutefois fait une campagne en bonne et due forme, en placardant des affiches dans tous les restaurants de Dorset. Evidemment, cette élection n'a pas de valeur réelle. Les fonctions de Bobby sont honorifiques, et le principal travail de l'enfant sera de continuer à accueillir les touristes dans sa ville.

Chine : la ville de Paris reproduite à Tianducheng


Il s’agit là d’un vaste projet immobilier de luxe : une reproduction d’un quartier Haussmannien parisien.

Aussi absurde que cela puisse paraitre, vous pouvez aujourd’hui observer une Tour Eiffel…. en Chine. Ça se passe à seulement 200 km de Shanghai. Dans la ville de Hangzhou, le quartier de Tianducheng est sorti de terre. Il s’agit là d’un vaste projet immobilier de luxe qui a été mis en œuvre depuis 2007 : une copie de la ville de Paris ou plus précisément, une reproduction d’un quartier haussmannien parisien. Une reproduction grande comme la ville de Bastia, avec entre autre, une Tour Eiffel haute de 108 mètres, un Arc de triomphe, une réplique de la fontaine du jardin du Luxembourg, et des dizaines d’immeubles Haussmanniens qui bordent une avenue des Champs-Elysées. Il faut compter 500 euros par mois pour louer un appartement de 300m² avec soit la vue sur les vignes (comme à Montmartre), soit sur les bassins de Versailles.



Et pourtant, malgré le fantasme parisien des Chinois, ce développement ambitieux n’a pas eu la réussite escomptée. Après 6 ans de travaux et malgré une documentation solide de ce qui fait le charme à la française, ce quartier d’une capacité de 10 000 personnes, qui devait attirer des milliers de nouveaux habitants, est aujourd’hui considéré par les médias locaux comme une ville fantôme puisqu’une trentaine de personnes seulement y vivraient. Ici, les aspirations et les traditions de la Chine se heurtent brutalement : Tianducheng est entouré d’un mélange de terres agricoles et de larges routes se terminant brusquement.

Le lieu reste aujourd’hui avant tout une destination de voyage pour les mariés ne pouvant pas se payer le séjour en France.



Encens : sa fumée est mauvaise pour la santé

Les personnes qui font brûler très fréquemment de l'encens ont des risques de souffrir d'inflammations pulmonaires.


Irritations des yeux, du nez et de la gorge, inflammations pulmonaires... L'inhalation régulière et prolongée d'encens est très mauvaise pour la santé. Selon une étude menée par l’université de Caroline du Nord, et publiée dans la revue scientifique américaine Cancer, la combustion de cette résine aromatique peut libérer des substances cancérigènes (hydrocarbonés, carbonyles et benzène), rapporte Le Point.  Selon les chercheurs, respirer fréquemment de l'encens multiplie par 1,8 le risque de cancer épidermoïde (tumeur maligne) dans l'ensemble de l'appareil respiratoire. Le risque est encore plus élevé pour les poumons. "L'encens est vendu sans étiquette d'avertissement et [...] la clarification de l'effet cancérigène de la fumée d'encens est importante d'un point de vue de santé publique", affirment les scientifiques. A défaut de ne pas bruler d'encens, il est recommandé de bien aérer la pièce.